Live now
Live now
Masquer
Copie de [Image de une] Horizontale (95)
Daronne

Selon Le Figaro, les hommes souffrent de charge mentale… c’est quoi cette histoire ?

Dans le dernier article de la rubrique « Management » du Figaro, des hommes témoignent d’un sujet très tabou : leur énorme charge mentale. Si le thème promet du gros scandale, le contenu n’a aucun sens. À moins que…

Je suis très déçue par Le Figaro. Le magazine, célèbre pour ses polémiques de haut vol, a publié hier un article dont le titre était aussi scandaleux que prometteur : La charge mentale des pères de famille, un sujet tabou dont on ne parle qu’en coulisses.

À lire aussi : Vous savez à quoi ressemble un père qui « fait sa part » ? Allez, on vous montre

La promesse, dès l’introduction de cet article : des témoignages exclusifs de pères spoliés et un éclairage professionnel d’expert, le tout porté par la plume d’un journaliste société aguerri. La féministe en moi s’est donc lancée à corps perdu dans sa lecture, prête à s’énerver.

Trois minutes et trois témoignages décousus plus tard, j’ai pourtant dû me rendre à l’évidence : non seulement je ne ressentais aucune indignation particulière, mais je n’avais surtout strictement rien compris au sujet de l’article.

Quoi, la charge mentale, ce n’est pas rigolo ? Et c’était quand même mieux quand on la réservait exclusivement aux femmes ? Certains hommes acceptent tout de même de passer le balai ? Les impératifs de la vie d’adulte sont aussi pénibles pour les hommes que pour les femmes ? Quel message voulait-on nous faire passer ?

Après, y avoir longuement réfléchi, j’ai finalement identifié cinq raisons qui pourraient justifier l’existence de cet article.

Théorie numéro 1 : il s’agit d’un jeu de devinettes

Fidèle à sa réputation de magazine de divertissement, Le Figaro permet régulièrement à ses lecteurs et lectrices de participer à des jeux concours. Dans ce nouveau format hebdomadaire, deux abonnés devront deviner la signification d’un mot qu’ils n’ont jamais entendu avant.

Pour la première édition, Le Figaro a tapé fort en sélectionnant le terme « Charge mentale ». Malheureusement, aucun participant n’a trouvé la bonne réponse. Pour Charles, le premier candidat, la charge mentale consiste à cumuler les loisirs indispensables à son équilibre personnel :

J’avais besoin de me défouler, de sortir, d’avoir des activités sans cesse car je suis totalement hyperactif (…). Ce sont des habitudes que j’ai gardées ensuite. J’ai sans cesse
l’impression d’être surmené.

Charles, un homme surmené par la charge mentale

Pour Guillaume, le second, il s’agit d’une injonction à sauver la France.

Je me mets une pression de dingue. Je m’auto-persuade que je dois à la fois sauver la France, m’occuper des enfants, faire toutes les tâches ménagères ou presque.

Guillaume qui doit sauver la patrie

À toutes fins gardées, ici, la réponse était : la charge mentale, ce sont toutes les choses que font vos épouses pour vous permettre de secourir notre nation et de profiter de vos loisirs.

Théorie numéro 2 : Le Figaro est un magazine féministe

Historiquement, Le Figaro est réputé pour ses positions conservatrices. Dans une France soumise à la dictature wokiste, les journalistes du célèbre quotidien sont obligés de prétendre qu’ils écrivent pour Madmoizelle pour éviter le lynchage…

Cette stigmatisation est aussi injuste qu’infondée. Le Figaro est, lui aussi, un média mainstream fémino-islamo-bobo-gaucho-politiquement correct et cet article revendique en vérité des valeurs féministes. La preuve, le papier n’oublie pas de nous rappeler que malgré le généreux sacrifice de certains hommes ensevelis sous la charge mentale, ce sont tout de même les femmes qui continuent d’endosser la charge domestique.

Théorie numéro 3 : la rédaction du Figaro fait un appel aux cookies

Avez-vous remarqué que dorénavant, la plupart des entreprises mettent des fruits à la disposition de leurs employés ? Cette initiative alimentaire saine n’en demeure pas moins soporifique.

Qui se réjouit de croquer dans un fruit lorsqu’il a envie de sucré ? Certainement pas les journalistes du Figaro qui rêvent de troquer leurs pommes blettes contre des paniers de biscuits. En vantant les mérites de ces hommes modernes qui s’occupent parfois de leurs enfants, alors même que traditionnellement cette mission pénible était réservée à leurs compagnes, la rédaction s’attend à recevoir des cargaisons de bons gros cookies.

Théorie numéro 4 : l’INSEE est un lobby féministe

L’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) récolte, analyse et publie de nombreuses données concernant la société Française et notamment la répartition du travail domestique.

Si les chiffres partagés dans ces rapports n’évoluent pas avec les années, ce n’est pas parce que les femmes endossent encore et toujours la charge mentale de leur foyer. Non, c’est parce que ces chiffres sont faux, et que l’INSEE est un organe secrètement chargé de diffuser la propagande féministe.

La preuve, Jean, Charles et Guillaume, eux, endossent la charge mentale ! Absolument ! Certains hommes vont chercher leurs enfants à l’école ou passent le balai, alors que ce sont des hommes.

Théorie numéro 5 : Caroline Goldman est en vacances

Si Caroline Goldman mérite de se reposer après une année prolixe, ses quelques semaines de congés sont particulièrement néfastes pour les médias mainstream temporairement privés de polémiques juteuses.

Pour pallier la perte de vues, la rédaction du Figaro a trouvé une solution facile et particulièrement efficace : choisir et assembler au hasard une série de termes clivants. Ce procédé millénaire caricature une fois encore un phénomène complexe, mais présente cependant l’avantage de fédérer la moitié de la population qui compte vraiment.

Ou alors, cet article souhaite réellement nous convaincre que la charge mentale est un phénomène mixte, qui touche aussi bien les femmes que les hommes. Mais, ça, même Le Figaro n’oserait pas, n’est-ce pas ?


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

2
Avatar de -pivoine
17 janvier 2024 à 11h01
-pivoine
C'est le figaro
4
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : Jardson-fotoadoismacapa de Getty Images
Daronne

Ces créatrices de contenus X prétendent allaiter pour contourner la censure des réseaux sociaux

3
Source : Crédits : William Steele
D'amour et d'eau fraiche

Noémie et Tom, un mariage à 7 780 € : « On a fini en boîte de nuit »

1
Avant, j'avais des principes. Maintenant, j'ai des enfants. // Source : Pixelshot
Daronne

Ces promesses que je m’étais faites avant d’avoir des enfants

8
Source : sofyabolotinaphotos
Food

La recette facile des macarons de Saint-Pierre-et-Miquelon

7
Source : Canva pro
Daronne

Connaissez-vous la recette facile de la pâte à modeler maison

Source : Canva
Daronne

La nouvelle tendance TikTok ? Des parents filment leurs enfants dire des injures

6
Source : Getty Images Signature
Vis ta vie

Top 4 des types de clients croisés au café du coin, en télétravail

Source : @cakebycourtney sur TikTok - Capture d'écran
Sport

Alerte chialade : une petite fille aide sa mère à terminer son marathon

Source : Oneinchpunch
Chère Daronne

Help, je manque de confiance en moi et j’ai peur de tout faire foirer avec mon nouveau mec

5
Source : Photocreo
Daronne

Les athlètes, aussi parents, pourront bénéficier d’une dérogation pendant les JO de Paris 2024

Pour les meufs qui gèrent