Live now
Live now
Masquer
secret-hitler-jeu-cartes
Culture

« Secret Hitler », une revisite du « Loup Garou » couplé au point Godwin

Secret Hitler, c’est le nouveau jeu d’un des créateurs de Cards Against Humanity, et il risque de faire fureur ! (On dit oui à l’humour)

Tu adores les jeux de société qui ne font de cadeau à personne, comme Cards Against Humanity ? Ce tout nouveau jeu de carte devrait te plaire, alors ! Il s’agit de Secret Hilter (qui n’a rien à voir avec le Téléphone Secret des années 90), un genre de Loup Garou revisité… le point Godwin en plus.

Dans ce jeu, le principe est de piocher afin de savoir quel personnage tu vas incarner pendant la partie. Parmi les identités, il y a 3 fascistes contre 6 libéraux… et un Hitler.

Pour commencer la partie, c’est comme dans le Loup Garou : au premier tour, les libéraux ferment les yeux, et les fascistes, les ouvrent pour découvrir à quel camp appartient chaque joueur. Le dictateur, lui, se manifeste en levant la main, mais sans avoir le droit de regarder.

Le but est simple : les joueurs doivent donc prendre des décisions ensemble, élire un président et un chancelier, et voter pour différents décrets.

Pour gagner la partie, les fascistes doivent réussir à imposer au moins 6 lois qui correspondent à leurs idées… disons : discutables, ou bien faire en sorte qu’Hitler soit élu Chancelier. Les libéraux, eux, devront obligatoirement assassiner le dictateur, ou bien réussir à faire passer 5 décrets libertaires.

Le jeu, qui a été imaginé, entre autres, par un des créateurs de Cards Against Humanity, a remporté un franc succès sur sa campagne Kickstarter ! L’objectif de financement, fixé à 54 450$, a été explosé, et pas qu’un peu : l’idée a réussi à décrocher 1 135 191$ de la part des internautes. Oui, c’est zinzin.

Malheureusement, Secret Hitler ne sera pas tout de suite disponible en France, mais vu le succès qui est promis à ce jeu, on peut espérer que la version française voie le jour incessamment sous peu.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

5
Avatar de Myriam La Vile
28 décembre 2015 à 14h12
Myriam La Vile
"Il va faire fureur" J’ACHÈTE @JulietteVonGeschenk !!!
3
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin