Live now
Live now
Masquer
poulet-caoutchouc-africa
Culture Web

Quand la rédac découvre une vidéo de poulet en caoutchouc qui reprend Africa

Pourquoi la rédaction choisit-elle de relayer des vidéos de poulets en caoutchouc ? La réponse dans cet article.

Me voilà dans ma dernière semaine de travail chez madmoiZelle, et c’est le moment du bilan : que vais-je retirer de cette expérience professionnelle de près de deux ans et demi ?

S’il y a bien une compétence que je peux revendiquer à l’heure actuelle, c’est celle de pouvoir aborder avec vous, lectrices et lecteurs, n’importe quel sujet avec un enthousiasme indéfectible : du plus culturel au plus engagé, en passant par le plus absurde.

Parmi les temps forts de ma carrière au sein de la rédaction, il a été question à plusieurs reprises de gallinacés. D’abord pour vous présenter Jokgu, la poule mélomane d’America’s got talent. Puis pour vous relayer la reprise poignante (non) du tube de l’été 2017 Despacito par un poulet en caoutchouc.

Le destin ne fait pas les choses au hasard : il a eu envie, sans doute pour la dernière fois, que je vous offre un nouvel article à haute teneur journalistique et volatile, m’éloignant toujours davantage de la légitimité d’une carte de presse.

Mais qu’importe, car c’est la joie dans vos cœurs qui guide mes mots.

Or pour cet article, j’ai envie de vous faire pénétrer dans le off de madmoiZelle.com, afin de vous permettre de mieux comprendre la genèse de la publication de ces articles « singuliers ».

La vidéo du poulet en caoutchouc qui reprend Africa : la rédaction réagit

Le destin sus-mentionné a pris l’enveloppe corporelle de Fabrice Florent, PDG fondateur de la SAS, lequel, dans un élan de générosité et de partage, nous communique en interne sa dernière trouvaille : une reprise d’Africa, de Toto.

Par un poulet en caoutchouc. Bien entendu.

La voici. Du coup vous pouvez vous arrêtez là si les coulisses ne vous intéressent pas. À bientôt !

Une collègue (c’est Mymy), dont la latitude et la longitude la situaient parfaitement pile en face de moi, a soupiré de lassitude – c’était un gros soupir. Elle a hésité à cliquer sur le lien de la vidéo, revendiquant une fatigue intellectuelle.

N’écoutant que mon cœur, j’ai donc lancé la lecture de la vidéo en hauts parleurs, afin que Mymy ne passe pas à côté d’une découverte d’envergure et susceptible, a minima, de lui faire passer un moment de complicité avec ses collègues.

Devant mes yeux astigmates et curieux, un individu apparaît, et commence par se faire bolosser par une poule qui semble réclamer, en toute légitimité, sa tranquillité. Il est d’une concentration exemplaire et d’une solennité qui impose le silence.

Sur le rythme d’Africa, le virtuose tripote son poulet et parvient à faire sortir des notes tantôt aigües, tantôt graves. Quel émerveillement de constater qu’il s’agit là d’un véritable instrument de musique, digne d’une harpe ou d’un bouzouki.

Mais si je suis en larmes, ce n’est pas d’émotion face à l’harmonie parfaite du moment. C’est plutôt d’hilarité, d’abord devant l’improbabilité de la démarche artistique, mais surtout, SURTOUT, devant la poker face absolue de celui qui se fait appeler Big Marvel, en train de presser avec un sérieux invraisemblable son pouic-pouic.

Clémence Bodoc, rédactrice en chef et diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Lille, spécialiste dans l’art de la réaction discrète et mesurée, rit aux éclats en frappant du poing contre la table, imposant un cours de zumba à mon ordinateur situé à l’autre bout.

Elle m’invite, avec son autorité naturelle, à relayer l’information :

Bon tu traites du coup ? Il le faut.

Opinant jovialement de la tête, convaincue par cet argument d’une redoutable objectivité, me voilà déjà en train de lâcher ce que j’étais en train de faire, et le nez en l’air en quête de l’inspiration qui me permettra de vous retranscrire au mieux l’émotion procurée par la découverte.

Pendant ce temps, la vidéo a causé son petit séisme au sein de l’équipe. Celle-ci semble souffrir d’une même épidémie : celle de souhaiter découvrir avidement encore plus de vidéos pour repousser les limites de sa propre imagination.

15h

Mais travailler chez madmoiZelle, c’est aussi savoir faire preuve d’un esprit critique affuté, et souligner les qualités artistiques, techniques, esthétiques qui font le talent et l’originalité de chacun·e.

aigus

C’est donc en jeune femme comblée que je clos cet article, avec la fierté de vous avoir offert ce petit concentré de bonheur, d’avoir partagé avec vous un instant de vie de la rédac, et avec la conviction profonde que l’univers tout entier est à portée de mon clavier.

À lire aussi : Ce costume de paresseux géant va hanter vos pires cauchemars (pardon)


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

7
Avatar de leiluspocus
27 juin 2018 à 23h06
leiluspocus
@Biousse @Lucie Kosmala Hahahahahaha ! Moi qui pensais tout connaître d'Internet... J'en suis encore si loin <3
1
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Culture Web

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

80
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Canva
Culture Web

Les femmes se sentent-elles plus en sécurité avec les hommes ou avec les ours ? La réponse n’est pas si surprenante

1
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-02T175930.223
Culture

Amy Winehouse : 3 ressources bien meilleures que Back to Black pour comprendre Amy

Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14
Source : Capture écran Instagram
Culture Web

« Abrège frère » : des Tiktokeuses dénoncent cette tendance aux relents misogynes

12
Copie de [Image de une] Horizontale (3)
Culture

« Le goût des fraises » : 3 bonnes raisons de découvrir ce délicieux manga

So baby girl
Culture

C’est quoi un mec « so baby girl » ? On vous explique pourquoi Jacob Elordi a attendri tout Internet

6

La pop culture s'écrit au féminin