Cette technique simple peut révolutionner tes orgasmes


Pour avoir un maxi-méga orgasme, il faudrait... se retenir de jouir. Découvre comment la technique de l'edging peut décupler ton plaisir.

Cette technique simple peut révolutionner tes orgasmesOleg Magni / Pexels

Alors que les tabous autour du plaisir féminin tombent les uns après les autres, des voix s’élèvent pour motiver les femmes à explorer leur sexualité

La technique de l’edging, aussi appelée peaking, propose de retarder les orgasmes pour décupler leur intensité.

Avoir un orgasme… ou pas

Avant de te présenter cette pratique, et en tant que grande prêtresse du sexe gai et détendu, je te dois tout d’abord un petit point sur l’orgasme.

Dans les nombreux mails que je reçois, beaucoup de jeunes femmes se demandent s’il est normal qu’elles n’aient encore jamais joui, seule ou à deux.

J’en profite donc pour rappeler ici qu’il n’y pas d’âge légal pour avoir un orgasme pour la première fois, et qu’il est d’ailleurs préférable de ne pas se mettre la pression là-dessus pour maximiser ses chances d’en avoir un !

Rechercher l’orgasme, s’accrocher à l’idée qu’il faut l’atteindre, peut complètement t’empêcher de lâcher prise et d’accéder à la jouissance. Contreproductif…

L’important dans la masturbation et les relations sexuelles, c’est avant tout de prendre du plaisir !

Que ce plaisir explose en un feu d’artifesses orgasmique dépend d’énormément de facteurs, et l’orgasme n’atteste en rien que l’expérience est « réussie ».

Alors avant de chercher à maximiser ton plaisir avec cette technique de l’edging, laisse-toi le temps de découvrir ton corps, tes préférences et de faire tes expériences !

À lire aussi : J’ai attendu des années avant d’avoir mon premier orgasme

Edging/peaking : Retenir un orgasme pour le décupler

Pour toi qui jouis facilement ou qui a l’habitude d’avoir des orgasmes seules ou à deux, voici une technique qui pourrait donner une autre dimension à ton kif.

Je l’ai personnellement découverte grâce à l’appli OMGYes, véritable tutoriel du plaisir féminin, et elle été théorisée par plusieurs experts du sexe telles que l’anglaise Tracey Cox.

Appelée edging ( « se rapprocher graduellement ») ou peaking atteindre le sommet »), elle consiste à presque atteindre l’orgasme et stopper toute stimulation au bord de la jouissance. 

Retarder l’arrivée de l’orgasme pourrait permettre d’expérimenter une jouissance amplifiée en fin de compte.

Cette technique d’orgasme contrôlé s’inscrit dans la vague du slow sex, qui encourage à prendre son temps au lit et se concentrer sur ses sensations.

Cette pratique demande en effet une bonne connaissance de son corps et de son plaisir, puisqu’avant de le retenir, encore faut-il savoir reconnaître un orgasme.

Mais si tu maîtrises cette compétence, voilà comment procéder.

À lire aussi : Comment avoir un orgasme… sans se déshabiller !

Comment pratiquer l’edging

Selon la technique de l’edging, un orgasme serait un peu comme une grosse colère : plus on la retient longtemps, plus elle a de chance de te péter à la face dans des proportions démesurées.

Le but est donc de prolonger au maximum la phase pré-orgasmique.

Pour se retenir jouir, il s’agit d’abord de faire monter l’excitation par ta méthode de stimulation préférée, comme si tu voulais avoir un orgasme.

L’objectif est de tout stopper à la limite de la jouissance, juste avant le point de non-retour, ce moment où, quoi qu’il arrive, ça va « partir » (disons, 8 sur une échelle du plaisir qui irait de 0 à 10)

Plutôt que de te laisser aller à perdre le contrôle et laisser l’orgasme venir, tu vas donc arrêter complètement la stimulation, ou beaucoup ralentir son rythme, en attendant que l’excitation redescende, au niveau 5 environ.

Lorsque tu as un peu repris tes esprits, il s’agit ensuite de répéter l’opération une, deux ou trois fois. En fait, jusqu’à ce que tu n’en puisses plus, et que tu souhaites mettre fin à ce jeu un peu sadique.

L’edging peut d’ailleurs être pratiqué dans un délire de domination/soumission, pour torturer gentiment son ou sa partenaire (puisque ça marche aussi avec les pénis a priori).

Au moment d’atteindre ENFIN l’orgasme, celui-ci devrait être d’autant plus puissant que tu l’as attendu longtemps…

Et toi, tu as déjà testé cette pratique ? 

À lire aussi : Pourquoi des mecs trempent leurs couilles dans la sauce soja sur TikTok

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!