Live now
Live now
Masquer
Le proces du 36 – Ovidie Infrarouge – Magneto
Société

Ovidie revient sur l’affaire du « viol au 36 » dans un nouveau documentaire diffusé ce soir

La réalisatrice Ovidie signe un nouveau documentaire consacré à l’affaire du viol du 36. Elle revient sur l’enjeu du consentement au coeur de ce dossier très médiatisé.

Réalisatrice de documentaires engagés, des violences obstétricales (Tu enfanteras dans la douleur) à celles perpétrées contre les travailleuses du sexe (Là où les putains n’existent pas), Ovidie a voulu se pencher sur un cas d’école du traitement des violences sexuelles en France.

Avec Le Procès du 36, diffusé ce soir à 22h45 sur France 2 dans Infrarouge, elle donne à voir comment la justice a engagé sa mutation après Me Too à travers le procès en première instance des deux policiers accusés de viol en réunion par Emily Spanton en avril 2014.

À l’issue de trois semaines de procès en 2019, la justice avait condamné les deux policiers à 7 ans de prison ferme. Trois ans plus, le procès en appel les a finalement innocentés.

36 quai des orfevres
Le quai des Orfèvres à Paris, Gzen92 via Wikimedia Commons

S’interroger sur le traitement judiciaire et médiatique de l’affaire

« L’idée n’est pas de “refaire le match” », insiste Ovidie, « mais de s’interroger sur l’évolution du traitement judiciaire et médiatique de ce type d’affaire. Et se demander à quel point un procès peut être le reflet d’une société a un instant-T. »

S’attachant aux faits, la réalisatrice a voulu donner la parole aux différentes parties, ainsi qu’à des journalistes ayant suivi le procès pour comprendre le traitement de cette affaire. Le documentaire donne aussi la parole à la victime elle-même, Emily Spanton, dont la vie privée et la personnalité ont été disséquées pour mettre en doute sa parole et dépeindre le portrait d’une mauvaise victime.

La diffusion de ce documentaire est toute symbolique, huit ans après les faits, et quelques jours après le jugement en appel et l’acquittement des deux policiers, le 22 avril, déclarés innocents.

Une décision de justice dénoncée par de nombreuses féministes, notamment à travers une tribune :

« Quand on porte plainte pour viol même le policier ayant recueilli la plainte nous traitera de « pute » devant ses collègues, comme cela s’est passé au commissariat du Ve arrondissement. Et encore si la police accepte de prendre notre plainte.

Quand on dépose plainte le parquet classera sans suite et quand on obtient un juge d’instruction après une constitution de partie civile le juge d’instruction prononcera un non-lieu.

Quand on obtient un procès on finit par être la « menteuse », la « nymphomane », la coupable.

«France, terre d’impunité du viol ?» Tribune dans Le Parisien

À lire aussi : Entre menace en l’air et risque réel, parlons de la plainte en diffamation envers les victimes de violences sexuelles

Crédit photo : « Le procès du 36 » © Magneto


Aidez-nous à construire l’avenir de Madmoizelle en répondant à cette enquête !

Les Commentaires
11

Avatar de Attie
11 juin 2022 à 16h18
Attie
@Attié : si, je crois que c'est le dernier recours possible, de porter plainte contre l'état pour non protection, mais ça coute des milliers d'euros
Oui, je sais, il y a plusieurs juridictions : la cour de justice européenne, la CEDH . En effet, c'est très cher, et malheureusement, les recours prennent des années. J'espère qu'il y a plusieurs associations féministes qui vont la soutenir.C'est dans ses moments là que tu te dis que la lutte n'est pas terminée. On a pas le choix. Le documentaire d'Ovidie est déjà une grande consolation. Elle a fait un travail extraordinaire
3
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Société

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

Comment je suis devenue presque aveugle a 20 ans
Pop culture

La Version Audio Sous-Titrée, l’invention d’une asso qui rend les films accessibles aux malvoyants

Maya Boukella

20 jan 2023

Panorama_de_l’hémicyle_de_l’assemblée_nationale wikimedia
Société

Pour lutter contre les discriminations raciales, des militantes lancent l’Observatoire contre le racisme en politique

Maëlle Le Corre

20 jan 2023

La société s'écrit au féminin