Quand Disney+ traite de l’homosexualité, de l’autisme ou encore du sexisme

Avec son projet Sparkshorts, Pixar a donné l'opportunité à des jeunes talents de produire des courts-métrages sur les sujets de leur choix. Coming-out, autisme, sexisme... les films produits sont d'une grande qualité et tous dispos sur Disney+ !

Quand Disney+ traite de l’homosexualité, de l’autisme ou encore du sexisme

Vendredi dernier, un court-métrage du nom de Out a fait son apparition sur Disney+ et n’est pas passé inaperçu.

Pour cause, il s’agit du premier film Disney qui met en scène des personnages ouvertement homosexuels et qui aborde frontalement le thème du coming-out.

Out, un film d’animation qui parle ouvertement d’homosexualité

C’est une première et presque même une révolution pour Disney.

Out, c’est l’histoire de Greg, un jeune homme amoureux de son compagnon mais qui n’arrive pas à faire son coming-out auprès de ses parents.

Aidé de son petit chien turbulent Jim et d’un brin de magie, Greg va se rendre compte qu’il ne peut être heureux tant qu’il gardera son secret.

La thématique est abordée avec brio de façon touchante et efficace, et ÇA FAIT DU BIEN.

Sparkshorts, projets des artistes Pixar

Le film a été développé et produit par SparkShorts, le studio indépendant de Pixar dans le cadre d’un projet de mini-série de courts-métrages lancé en 2018 par la firme : « Sparkshorts, projets des artistes Pixar ».

La particularité de ces courts-métrages est qu’ils ont tous été créés et réalisés en interne et pas dans un but de diffusion !

L’objectif de Pixar était de donner l’opportunité à ses employés et employées de s’essayer à l’exercice de la réalisation avec un budget et un temps (six mois) impartis mais une liberté totale sur le sujet.

L’occasion pour les employés et employées de toucher à quelque chose d’inédit, pour la firme de dégoter de nouveaux talents en interne et pour les spectateurs de se délecter de courts-métrages d’une très grande qualité.

Ces courts-métrages ont d’abord été projetés lors d’un festival professionnel en août, puis montrés dans un cinéma appartenant à Disney avant d’être mis en ligne sur YouTube en février 2019.

Les films Sparkshorts, des films précurseurs et nécessaires

Laisse-moi te présenter Renée, Perl et Chatbull qui sont tous trois désormais disponibles sur Disney+.

L’un met en scène un personnage autiste, l’autre une situation de sexisme en entreprise, et le dernier la maltraitante animale et l’amitié, et a même été nommé aux Oscars 2020 dans la catégorie « meilleur court-métrage d’animation ».

Ces trois films font tous moins d’un quart d’heure et valent vraiment le détour, je te le promets.

Et si tu penses qu’ils ne sont qu’à destination des enfants, détrompe-toi !

Ces films font preuves d’une grande maturité et portent enfin des histoires dans l’ère du temps en traitant de sujets aussi actuels qu’universels.

Ils s’inscrivent également dans la lignée d’autres films Pixar développés pour rendre accessibles aux enfants des sujets « d’adultes » : le deuil avec Coco, les changements de l’adolescence avec Vice-Versa, et donc le coming-out avec Out ou encore l’autisme avec Renée…

Ici il n’est pas question d’effleurer le sujet avec des clins d’œil et des sous-entendus (coucou l’homosexualité de la Reine des Neiges) mais bien de l’aborder frontalement et d’une façon accessible à tous !

Il était temps !

À lire aussi : 4 superbes films d’amour classiques à (re)voir sur Netflix

Philippine M.

Philippine M.


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!