Tout ce que tu devrais savoir avant tes 16 ans (et même après)

Avoir 16 ans n'est pas une promenade de santé. Mais pas de panique ! Voici tous les conseils dont tu auras besoin pour survivre à cette période pas si décisive.

Tout ce que tu devrais savoir avant tes 16 ans (et même après)

Le 22 juin 2019

Si tu lis madmoiZelle, c’est que tu as environ entre 16 et 24 ans, voire moins. Tu es donc sûrement confrontée aux prises de tête tout à fait normales que ton âge suscite.

Alors à la rédac, on a voulu te donner quelques conseils qui j’espère t’aideront à relativiser et à déculpabiliser.

Cet article est notre version à nous d’un papier signé Teen Vogue.

Avoir 16 ans, c’est cool et c’est chiant

Tu as peut-être l’impression que tout se joue maintenant. Que tu dois déjà t’être trouvée, savoir ce que tu veux faire plus tard.

Que tu dois réussir à l’école mais aussi socialement, et tu ressens sûrement la pression de rentrer dans le moule des « autres adolescents ».

Mais découvrir qui tu es, ce n’est pas faire comme les autres, ni te mettre la pression car tu te sens « en retard » sur certaine choses ou peut-être même « en avance » sur d’autres.

Alors j’aimerais te rappeler que, non seulement tu es tout à fait normale, mais tu es sur la bonne voie, peu importe celle sur laquelle tu te trouves !

Voici nos conseils en tant que personnes qui sont passées par-là et qui ont survécu ! Ouf !

Tes années lycées ne sont pas forcément les meilleures de ta vie

Il y a une idée reçue qui flotte dans l’air, véhiculant le cliché selon lequel le lycée est la meilleure période de la vie.

En fait, être jeune en générale est censé être « la meilleure période de la vie ». Cet âge est idéalisé, sur-estimé, fantasmé…

Si tu n’as pas l’impression de vivre la chose de cette façon, ne t’inquiète pas, tu n’as pas raté ta vie.

Être au lycée, c’est aussi dépendre de ses parents, être très peu libre, ne pas avoir de carte crédit ni de vrai salaire… C’est pas exactement ce que j’appelle la meilleure vie.

Et la liberté que tu as à cet âge-là dépend surtout de tes parents ou de tes géniteurs.

Si tu ressens la pression de faire de tes années lycée « les meilleures de ta vie » dis-toi que quand tu en  seras sortie, tu seras toujours jeune. En fait, tu le seras encore longtemps.

Tout ne se joue pas maintenant !

Bien sûr, je ne te dis pas d’éviter tout type de situations sociales et de passer l’entièreté de ces années dans ta chambre. Ça reste une période où tu peux créer de superbes souvenirs.

Mais si tu n’as pas l’impression que c’est ton cas, ce n’est pas grave.

Ne te ferme pas aux autres, mais ne te concentre pas non plus sur le seul fait de cocher les cases que demande le statut d’ado.

Ce n’est pas grave si tu n’as pas trouvé ta passion

Au lycée, tu dois choisir ta filière, et tu as l’impression que ta carrière se joue maintenant. C’est faux.

Si vraiment tu es indécise, tu peux toujours choisir la plus générale possible. Mais quoiqu’il en soit, dirige-toi vers celle qui te plaît le plus à l’instant T.

C’est tout à fait normal de ne pas avoir trouvé sa voie à 16 ans. Certains de l’ont pas encore trouvé à 30 ans !

Ce n’est pas à l’école que tu comprendras ce que tu veux faire réellement, mais avec les expériences que tu vivras quand tu commenceras vraiment à travailler.

Si tu veux être un peu plus éclairée sur ce qui est vraiment fait pour toi, viens faire ton Ikigai avec moi !

L’âge auquel on fait du sexe n’a aucune importance

L’âge médian de la « première fois » (une notion bien subjective…) se situe à 17 ans, ce qui veut dire que 50% des gens font du sexe avant, et 50% après.

Autour de cet âge, le sexe peut devenir un véritable enjeu de compétition entre ados alors que l’important n’est pas d’être le premier ou le plus expérimenté.

L’important c’est de faire tes choix persos et de vivre ce que tu as envie de vivre !

Inutile d’essayer de se conformer à une norme qui n’existe pas pour se donner de l’importance.

C’est la même chose pour ton premier copain ou ta première copine. Ne te mets pas la pression, il n’y a pas d’âge limite. Et non, c’est pas la honte si tu n’en as jamais eu à 16 ans.

Mais l’inverse est valable aussi. Tu n’es pas la « pute du lycée/collège » si tu as une vie sexuelle active et libérée. (Juste protège-toi stp.)

Il n’y a pas besoin de changer pour être aimée

Pour s’intégrer, se faire des amis, trouver un·e chéri·e, inutile d’essayer de coller à ce que tu crois que l’on attend de toi.

C’est en étant toi-même, parfaitement unique, sans faire de compromis sur ta personnalité et tes valeurs, que tu attireras les personnes qui sont bonnes pour toi.

Essayer c’est toujours la meilleure façon d’y arriver

C’est rare d’avoir pleinement confiance en soi, surtout à 16 ans ! Mais si tu veux faire des trucs dont tu te sens incapable : je te jure que tu peux le faire, il suffit d’essayer.

Ne laisse jamais ta peur d’échouer prendre le pas sur l’action. Peut-être que tu réussira pas tout, mais tu ne regretteras jamais d’avoir tenté.

C’est pas grave si tu n’as pas toutes les réponses

À 16 ans tu peux avoir l’impression de te lancer dans la vie, sans trop savoir quelle direction prendre. Le bac sera bientôt là, et après lui de potentielles études dans le secondaire, une carrière, etc.

Ça peut paraître effrayant, et en vrai ça l’est, surtout quand il n’y a pas un chemin tout tracé devant toi, où des panneaux lumineux t’indiquent la bonne direction.

On avance tous et toutes pas à pas, avec pour seule lumière pour nous guider une frontale de chez Décathlon qui marche bof.

Certains avancent plus vite que d’autres, mais il n’y a aucun mal à prendre son temps, à tatonner. Du moment que tu avances.

Personne ne sait vraiment ce qu’il fait ici, même pas les adultes

Certes plus on avance en âge et plus on a de l’expérience, mais chacun se débrouille toute sa vie à son petit niveau, et personne n’a résolu la grande question du pourquoi de l’univers.

On est tous et toutes un peu pommées sur Terre, mais la bonne nouvelle, c’est que tu peux t’écouter pour savoir où aller.

Tu peux faire les choses à ton rythme et c’est ok

Sortir avec un mec ou une meuf, planifier son avenir ou débuter sa vie sexuelle, ce sont des choses que tes potes vont commencer à faire et peut-être que tu te sens à part.

Ce n’est pas grave si tu vis ta vie au jour le jour et que leurs préoccupations ou celles de tes parents ne sont pas les tiennes.

Tu vas avancer, tranquillement à ton rythme, parce que la vie n’est pas une course !

À lire aussi : Tu as le pouvoir de changer le monde, d’aider la planète, voici comment faire

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Lapiluz

Et quand on se retrouve dans aucun des deux ? :yawn:
Sur Madmoizelle j'ai l'impression d'avoir fait le tour des articles (parfois y'en a 2-3 qui attirent mon attention) et sur Rockie je me sens pas tout à fait concernée par la plupart des articles (en fait comme pour Madmoizelle, y'en a 2-3 que je vais lire avec attention). J'ai que 24 ans mais je me sens tellement entre deux âges du coup.

On peut dire qu'on se retrouve totalement dans le forum ? :lunette:

Sinon pour revenir au sujet de l'article (Que, j'avoue, j'ai survolé parce que j'avais déjà une idée des trucs à savoir avant ses 16 ans), mon dieu que ma vie aurait été différente si j'avais su tout ça avant :yawn: J'ai presque envie d'écrire ce que je serais probablement devenue à l'heure actuelle :lunette:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!