Live now
Live now
Masquer
pexels-cottonbro-7341892
Tech

On s’en doutait, c’est confirmé : Tinder Plus coûte plus cher pour certaines personnes

09 fév 2022
Une étude révèle que les offres Tinder Premium ne coûtent pas le même prix pour tout le monde… Au lieu d’un tarif fixe, l’application déciderait du montant en se basant sur « différents facteurs ».
Tinder répond

Mise à jour — quelques heures après la publication de cet article, Tinder France nous a transmis la réponse suivante :

« Le rapport de Consumers International est profondément incorrect et contient des allégations complètement fausses et scandaleuses. Tinder n’a jamais pris en compte l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou toute autre caractéristique démographique dans sa tarification. Toute suggestion comme quoi nous le faisons est simplement fausse et aberrante. 

Comme indiqué dans nos résultats du quatrième trimestre 2021 de Match Group, nous avons décidé d’abandonner notre politique de tarification en fonction de l’âge qui offrait un abonnement moins cher à nos membres âgés de 18 à 28 ans. Nous avons déjà mis fin à la tarification en fonction de l’âge aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Brésil et en Australie, et nous achèverons ce processus d’ici la fin du deuxième trimestre 2022 pour les autres marchés dans le monde. »

Notez également que l’étude dont il est question ici ne porte pas sur les pratiques de Tinder en France, mais dans d’autres contrées.

Swipe left, swipe right… Vous connaissez l’histoire. Si vous avez été, ou êtes encore, une habituée de Tinder, vous avez peut-être déjà utilisé l’une des options Premium, qui sont payantes et vous permettent notamment d’avoir un nombre illimité de swipes.

Une nouvelle étude menée par les associations Mozilla Foundation et Consumers International a révélé que le prix de Tinder Premium n’était pas le même pour tous les utilisateurs et utilisatrices. Tiens, tiens.

L’enquête pose des questions concernant la collection des données, et si ces dernières servent à fixer un prix différent selon la « désirabilité » des profils.

pexels-cottonbro-7341892

Qui paie Tinder plus cher ?

Mozilla Fondation et Consumers International ont mené l’enquête avec des participants et participantes provenant de six pays différents : la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, les Pays-Bas, la Corée du Sud et le Brésil (96 personnes par contrée).

Les individus testant l’application étaient tout autant des homme que des femmes, n’étaient pas tous et toutes hétéro, et leurs âges s’échelonnaient de 18 à plus de 50 ans.

alexander-sinn-KgLtFCgfC28-unsplash
Crédit photo : Alexander Sinn (KgLtFCgfC28) Unsplash

L’étude révèle pour la Nouvelle-Zélande, sur les 96 participants, Tinder Premium était proposé à 31 différents prix allant de 4,45 dollars à 25,95 dollars par mois. Il a aussi été découvert que les participants aux Pays-Bas qui n’étaient pas hétéros étaient chargés de 10,6% en plus que les autres. Du côté des États-Unis, les hommes américains raquent 6,5% de plus que les femmes.

L’étude indique que la différence de prix la plus évidente semble être celle basée sur l’âge. Par exemple en Inde, les personnes ayant entre 18 et 25 paieront 5,03 dollars et celles ayant entre 30 et 49 ans 9,47 dollars. Aux Pays-Bas, la différence est encore plus grande : 9,98 dollars contre 20,08 dollars.

La réponse de Tinder

Le magazine Buzzfeed a relayé l’étude de Mozilla Foundation et Consumers International ; un représentant de l’application s’est adressé à la publication en expliquant que l’entreprise n’avait jamais considéré l’orientation sexuelle, le genre, l’ethnie, la religion, ou aucun autre facteur démographique pour déterminer les prix.

Cependant, Tinder semble bel et bien utiliser l’âge pour changer la gamme de prix de sa version premium. L’application avait d’ailleurs accepté de payer 23 millions de dollars après un procès en Californie : des utilisateurs âgés de 28 ans avaient découvert être chargés deux fois le prix de ceux plus jeunes ! À l’issue de ce procès, Tinder avait également accepté de « cesser ses pratiques discriminatoires »… au moins en Californie.

Tinder semble encore une fois dans le viseur avec cette nouvelle enquête. À voir si l’entreprise décidera enfin d’arrêter ces pratiques et de fixer le même prix pour tous ses utilisateurs ? Prenez exemple sur Netflix, voyons !

À lire aussi : L’Arnaqueur de Tinder va vous faire redouter votre prochain rencard

Crédit photo : Pexels Cottonbro – 7341892

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Tech

Tech
LiveShopping_Primeday_Visuel_V
Sponsorisé

Rendez-vous le 12 juillet sur la chaîne Twitch de Frandroid pour une journée live (unboxing) inédite

Madmoizelle Brand

11 juil 2022

3
Daronne
adibou-application

Adibou, le jeu cultissime des 90s, est de retour !

Manon Portanier

29 avr 2022

4
Tech
instagram-tiktok-reels-societe

Instagram déclare la guerre aux TikTok sur sa plateforme

Marie Chéreau

22 avr 2022

2
Tech
[Site web] Visuel vertical Twitch (1)

On unboxe des produits tech en ASMR sur Twitch et ceci n’est pas un Kamoulox

Société
steinar-engeland-écran-smartphone

La France passe son temps devant les écrans, toutes générations confondues

Marie Chéreau

11 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Jobs et études
ionis-ingenieur-concours-advance
Sponsorisé

Rencontre avec 4 ingénieures : « Il faut des femmes pour avoir des outils adaptés à tout le monde »

Société
Langue des signes

Cette étudiante a inventé un système pour traduire instantanément la langue des signes

Eva Levy

23 fév 2022

3
Tech
Capture d’écran 2022-02-17 à 10.50.34

Instagram vous encourage à lâcher votre téléphone avec Take A Break

Eva Levy

17 fév 2022

7
Tech
[Site web] Visuel horizontal

L’enfer existe : on peut maintenant envoyer des vocaux de 30 minutes sur Messenger

Eva Levy

16 fév 2022

8

La pop culture s'écrit au féminin