Live now
Live now
Masquer
Kim-Kardashian-et-North-West-sur-TikTok
Parentalité

North West qui exhibe ses sacs de luxe sur TikTok interroge la vie privée des enfants d’influenceurs

North West exhibe ses sacs de luxe sur TikTok, au grand dam de sa mère Kim Kardashian. Seulement 8 ans et déjà des réflexes d’influenceuse prête à flex. Et bientôt monétiser sa vie privée ?

Le rapport des enfants avec les réseaux sociaux pose toujours question. Alors qu’ils sont généralement soumis à des limites (13 ans pour Instagram et TikTok, par exemple), certains peuvent émettre l’envie de disposer d’un compte par eux-mêmes, y compris avant cet âge.

Et c’est souvent par désir d’émulation de personnes autour d’elles et eux. Comme c’est sûrement le cas de North West, fille de Kim Kardashian.

Kim Kardashian a un compte TikTok avec sa fille North West

Après avoir passé des années à la mettre en scène dans sa télé-réalité familiale Keeping up with the Kardashians, et sur ses propres réseaux sociaux, Kim Kardashian a fini par créer en novembre 2021 un compte TikTok commun entre sa fille désormais âgée de 8 ans et elle.

Capture d’écran du compte TikTok @kimandnorth le 17 décembre 2021 et qui stipule qu’il est géré par un adulte.
Capture d’écran du compte TikTok @kimandnorth le 17 décembre 2021 et qui stipule qu’il est géré par un adulte.

Déjà suivi par près de 4 millions de personnes, le compte @kimandnorth présente principalement des vidéos amusantes du duo mère-fille. Il arrive aussi que North fasse des courts-métrages toute seule, sous le contrôle de sa mère qui garde visiblement les rênes en main.

North West a posté une vidéo de ses sacs de luxe sur TikTok

Le 15 décembre 2021, l’enfant de Kim Kardashian et de Kanye West a posté une vidéo de sa collection de sacs à main, pleines de couleurs, de cristaux et de paillettes. Ce qui est du goût de plein d’enfants de son âge.

En revanche, c’est le prix des sacs qui peut surprendre davantage — plusieurs pochettes Judith Leiber en forme de pizza à plus de 5 000 euros, de calèche de Cendrillon au même tarif, ou encore un donut à plus de 4 000 euros…

Capture d'écran du TikTok de North West présentant ses sacs de luxe
Captures d’écran de la vidéo TikTok de North West présentant ses sacs de luxe

Un goût du luxe dont elle a sûrement hérité (socialement, et non biologiquement) de sa mère qui possède au moins une pochette en forme de cornet de frites, une autre en hot dog, ainsi qu’une tranche de citron, de cette même designer.

Car ce n’est clairement pas le genre d’intérêt qui coule dans les veines d’enfants de milliardaires, mais bien quelque chose qui s’acquiert par exposition et désir d’émulation, un acquis social. Et en l’occurence, les parents de North ont effectivement tendance à collectionner les pièces de grandes maisons.

Kim Kardashian a supprimé la vidéo : par souci d’éducation, de vie privée et de sécurité ?

La petite possède également plusieurs articles monogrammés Louis Vuitton, un sac Saddle de Dior, une pochette Balenciaga, ainsi qu’un wallet on chain (porte-carte à bandoulière) Fendi.

Mais c’est clairement la valeur estimée de son sac Birkin d’Hermès (qu’elle a déjà porté en public) qui peut choquer le plus : au moins 7 900 euros (et plus de 10 000 euros sur le marché de la seconde main).

Mon premier sac Hermès : Unboxing 🥰 et prix
La youtubeuse française MiNinha vient de faire un unboxing de son Birkin Hermès blanc, au prix de 7 900 euros en août 2021. Mais sa valeur ne fait qu’augmenter d’année en année, à un cours plus important que l’or.

Bref, North West a beau n’avoir que 8 ans, elle possède rien que dans son armoire à sacs une grosse fortune. Or l’étaler ainsi sur TikTok n’était clairement pas du goût de sa mère qui s’est empressée de supprimer la vidéo dans la foulée de sa publication.

La femme d’affaires désormais milliardaire grâce à ses gaines l’expliquait récemment : depuis son cambriolage traumatisant à Paris, Kim Kardashian n’a plus envie de montrer publiquement sa richesse sur les réseaux, encore moins à travers ses bijoux, sacs, et vêtements.

North West, 8 ans, et déjà des réflexes d’influenceuse comme maman Kim Kardashian

C’est donc sûrement pour éviter à sa fille de prendre goût à frimer sur les réseaux sociaux par ses biens matériels, mais aussi par enjeu de sécurité que Kim Kardashian a supprimé cette vidéo.

Sans blâmer l’éducation de North West et risquer de verser dans le mom-shaming, on peut tout de même s’interroger sur les notions de droit à l’image et à la vie privée des enfants de personnalités connues qui ont tant capitalisé sur leur intimité.

Que North West, 8 ans, réclame un compte TikTok, et qu’elle veuille instinctivement y faire une vidéo présentant sa collection de sac atteste bien du fait qu’elle commence à avoir des notions de la valeur de son armoire, et de la curiosité, pour ne pas dire le voyeurisme, du grand public à cet égard…

Mason Disick, neveu de Kim K de 12 ans, alerte sur l’invasion de la vie privée des enfants de la famille

North West a déjà des réflexes d’influenceuse prête à monétiser son intimité. Ce que surveille donc sa mère qui a supprimé la vidéo des sacs de luxe, certes. Mais qui inquiète d’autres personnes de la famille, comme Mason Disick, 12 ans.

Enfant de Kourtney Kardashian et son ex Scott Disick, ce neveu de Kim Kardashian a alerté sa tante concernant la façon dont North West utilise TikTok.

Ce en connaissance de cause puisqu’il fait lui-même les frais de l’invasion de sa vie privée depuis toujours ; on lui a appris à la banaliser, et il a donc pu lui-même y participer activement. Mais il commence à avoir la maturité nécessaire pour la remettre en question.

Capture d'écran d'une story Instagram de Kim Kardashian d'un échange de texto qu'elle aurait eu avec Mason Disick, son neveu de 12 ans, à propos de l'usage de TikTok par North West.
Capture d’écran d’une story Instagram de Kim Kardashian d’un échange de texto qu’elle aurait eu avec Mason Disick, son neveu de 12 ans, à propos de l’usage de TikTok par North West.

« Bonjour, je ne veux pas manquer de respect à North, mais je ne pense pas qu’elle devrait faire des lives à moins qu’un adulte ne l’accompagne car les gens font toujours des enregistrements d’écran et elle risquerait de donner des informations incorrectes et des trucs comme ça qu’elle pourrait regretter. J’ai déjà fait ça, et je le regrette. Juste au cas où, par sécurité. »

— Mason Disick

« J’apprécie que tu surveilles tout ça, Mason. Et je suis d’accord. [North West] s’est sentie mal [d’avoir fait un live TikTok] et je ne pense pas qu’elle recommencera. Mais ça pourrait être bien que tu lui en parles. »

— Kim Kardashian

Des enfants d’influenceurs, privés de vie privée ?

Le plus ironique, c’est que les textos plein de maturité et d’appel bienveillant à la vigilance de la part de Mason Disick, 12 ans, pour que Kim Kardashian fasse plus attention à l’usage de TikTok de North West, 8 ans, ont été… publiés en story Instagram par l’adulte de l’histoire.

Un geste ambivalent : à la fois une énième atteinte au droit à la vie privée de cet enfant surexposé depuis sa naissance, à la fois une story sensibilisant le grand public à cet enjeu (la magnate des gaines est suivie par plus de 270 millions de personnes, soit près de 4 fois la France).

S’il peut être tout à fait normal et sain que des mineures veuillent imiter leurs proches plus âgés comme leurs parents dans certains aspects de leur vie, celui d’exhiber sa vie privée sur les réseaux sociaux peut évidemment s’avérer dangereux. La vérité sort parfois des bêtises des enfants.

À lire aussi : Cinq ans après, les leçons à tirer du cambriolage de Kim Kardashian et des réactions du grand public

Crédit photo de Une : capture d’écran TikTok @kimandnorth

Les Commentaires
7

Avatar de MorganeGirly
21 décembre 2021 à 18h26
MorganeGirly
Moi en fait je trouve que Kim Kardashian a l'air de gérer tout ça de manière franchement responsable et que ce sont des bons choix de parentalité
J'ai passé beaucoup de temps avec des enfants en tant qu'adulte, que ce soit dans le cadre du boulot ou avec mes cousins beaucoup plus jeunes, et en tant qu'adulte jeune qui n'est pas un membre de leur famille nucléaire, ça m'a permis de les voir agir d'une manière probablement très différente de quand ils sont avec leurs parents.
Et perso, ce qui m'a toujours frappé, c'est l'attirance pour les réseaux sociaux. Mes cousines ont dû avoir leurs comptes Facebook avant 10 ans alors que c'est interdit aux moins de 13 ans. Non seulement leurs parents n'étaient pas au courant qu'elles étaient sur Facebook, mais en plus ils ignoraient que c'était interdit aux moins de 13 ans. Et pour pouvoir s'inscrire, ça veut dire qu'elles avaient dû mentir sur leur âge, et donc qu'elles savaient que c'était interdit! En plus, malgré le côté interdit et je le cache aux parents, elles ajoutaient quand même n'importe qui puisqu'elles m'avaient ajoutée moi et d'autres adultes. Je regardais régulièrement ce qui se passait sur leurs comptes (je l'avais dit à leurs parents qui étaient tombés des nues mais les avaient laissées sur Facebook), et une de mes cousines se faisait régulièrement insulter par des gens et harceler sur son mur (apparemment c'était des "amis".
Après, moi je me suis plus ou moins arrêtée à Facebook, donc je suppose que c'est encore pire maintenant et que les enfants s'inscrivent à tous les réseaux sans se poser de question ou en parler à leurs parents. Enfin, je connais des enfants de 5 ou 6 ans qui arrivent à commander des trucs sur Internet avec la carte de crédit de leurs parents donc bref, je suis sûre que c'est pas si compliqué d'avoir une vie virtuelle cachée des parents quand on est un enfant.
Et après, je sais qu'on peut dire "oui mais les parents ne devraient pas les laisser faire". Quand tous les enfants autour d'eux sont sur Internet, j'ai du mal à trouver ça très réaliste d'empêcher son enfant de participer à tout ça. Enfin moi quand j'étais en 5e, j'étais pas sur Caramail (:lunette alors que tous les gens de ma classe y étaient, et je me sentais hyper exclue car ils parlaient souvent de leur conversation de la veille au soir lendemain.
Enfin bref, je pense qu'il faut reconnaître que les enfants vont sur Internet et sur les réseaux sociaux et que c'est très très difficile de les en empêcher. A partir de là, il n'y a pas 36 solutions et Kim Kardashian semble avoir opté pour l'usage contrôlé. Je pense même que le compte avec sa fille est une bonne stratégie car ça permet à sa fille d'avoir un compte (qu'elle voulait sûrement) tout en gardant la main dessus.
Alors bien sûr, North West est une célébrité, pas comme mes cousines, mais le truc c'est que je pense que pour plein de choses, c'est pas si différent au fond. Si des gamines de banlieue parisienne passent leur temps sur les réseaux sociaux, une enfant qui a grandi sous les flashs et dans un environnement de célébrités n'a aucune raison de ne pas être attirée par ces outils. Probablement que ce serait difficile pour elle d'animer secrètement un compte en son nom comme mes cousins vu qu'elle est célèbre, mais justement parce qu'elle est célèbre, le danger est multiplié pour une enfant qui serait tentée de peut-être faire des choses secrètement, avec un faux nom ou qui serait susceptible d'être contactée par plus d'adultes dangereux.
Bref, je trouve qu'en agissant ainsi, Kim Kardashian est à la fois réaliste et protectrice puisqu'elle créé une dynamique qui lui permet de surveiller de près la présence sur les réseaux de sa fille.
Et je trouve ça très sain aussi cette conversation avec le jeune cousin, ça montre bien qu'il y a des questionnements sur le sujet dans sa famille. Aussi, que ce soit reproduit sur son compte Instagram ne me choque pas forcément dans le sens où je trouve ça pas mal qu'une maman partage avec des gens qui rêvent peut-être de célébrité et sont prêts à beaucoup sans avoir trop réfléchi aux limites, le fait que c'est une position risquée qu'on doit surveiller étroitement.
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Parentalité
débatsdeparcecran

Faut-il interdire les écrans aux enfants ? On s’attaque au sujet qui fâche

Camille Abbey

25 jan 2022

Santé
dondemoelle

Jeunes hommes, donnez votre moelle osseuse : c’est de la vôtre que tant de personnes ont besoin

Camille Abbey

25 jan 2022

Daronne
newborn

Une pénurie de lait maternel inquiète les hôpitaux : et si vous donniez le vôtre ?

Camille Abbey

18 jan 2022

Daronne
bébésecoué

Une campagne choc alerte sur le drame du syndrome du bébé secoué

Camille Abbey

18 jan 2022

18
Parentalité
Debatdeparc

Peut-on embrasser ses enfants sur la bouche, comme David Beckham ? Le débat fait rage

Camille Abbey

17 jan 2022

24
Féminisme
workin-lait

Cachez ce post-partum que je ne saurais voir : Facebook bloque des pubs pour des culottes et du matos d’allaitement

Camille Abbey

14 jan 2022

Parentalité
LaRed

Les meilleures soldes pour enfants chez La Redoute sont là, voici nos coups de coeur

Camille Abbey

13 jan 2022

Règlement de comptes
Manon-RDC

Manon, son compagnon et leur fille, 3 646€ par mois : « Je ne finis jamais à découvert »

Camille Abbey

13 jan 2022

4
Daronne
visuel_soldes_bebe_v

Couches et petits pots : les soldes, c’est le moment d’acheter en gros !

La Rédaction

12 jan 2022

Société
Enfant_avec_un_masque

« Nous sommes à bout » : 4 parents racontent leur rentrée covidée aux protocoles confus

Aïda Djoupa

12 jan 2022

20

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9