Netflix achète son premier cinéma, et c’est un vrai tournant


Netflix achète son premier cinéma, ce qui réchauffe le cœur mi-cinéphile, mi-binge watcher d'Alix !

Netflix achète son premier cinéma, et c’est un vrai tournant

Netflix est sur le point de finaliser son premier achat de cinéma à Los Angeles. Drapeau blanc pour faire la paix avec le grand écran ou patte blanche pour se donner libre accès à la bergerie ?

Netflix achète un cinéma

Rangez vos fourches et vos torches, amies cinéphiles, Netflix propose une trêve !

En effet, la plateforme se doit de redorer son image auprès de certains amoureux du grand écran pour les avoir de son côté quand il s’agit de proposer des contenus de qualité.

Netflix a donc décidé d’acheter un cinéma, un vrai de vrai de la vraie vie, à Los Angeles.

La salle emblématique, l’Egyptian Theatre, étant actuellement en faillite, le rachat de la plateforme serait une façon de lui permettre de continuer à exploiter des films tout en devenant partenaire de Netflix.

Une garde partagée s’aménagerait donc : Netflix aurait le contrôle sur les projections de la semaine et y organiserait ses avant-premières…

Tandis que la Cinémathèque américaine aurait la mainmise sur tout le week-end pour planifier des projections, mais aussi des conférences et festivals.

Les rageux diront Cheval de Troie, mais moi je suis simplement heureuse de voir les deux moitiés de mon cœur tenter de recoller les morceaux !

Netflix VS Cinéma : une série toute en rebondissements

Tu as peut-être déjà entendu parler de la guéguerre Netflix-Cinéma à Cannes.

Netflix avait refusé d’aborder le sujet d’une sortie en salles pour ses productions (Okja de Bong-Joon Ho et de The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach).

Les deux films avaient donc été évincés de la compétition officielle par le président du Festival, Thierry Frémaux.

Récemment, c’est Steven Spielberg qui s’était rebiffé.

Les 3 prix attribués à Roma d’Alfonso Cuaron, diffusé par Netflix, posent question au sein de l’Académie des Oscars. Et Spielberg, en tant que membre de celle-ci, a sous-entendu vouloir en bannir les films qui ne sortent pas en salles…

Selon lui, un film qui ne sort pas sur un grand écran, c’est un téléfilm. Et les téléfilms sont récompensés par des Emmys, pas des Oscars. Chacun chez soi, et les hippopotames seront bien gardés.

Avec ce premier cinéma, peut-on espérer une réconciliation entre Netflix et les autorités du 7ème Art ? L’avenir le dira !

À lire aussi : Cocorico, la France envahit Netflix !

Alix Martineau

Alix Martineau

Alix Martineau, à dire sur l'air de Paris Latino, est chargée des podcasts chez madmoiZelle. Elle aime principalement le cinéma et rigole très, très fort.

Tous ses articles

Commentaires

skippy01

Moi, je vois pas où est le double sens.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!