Live now
Live now
Masquer
marvel-640×420-4
Culture

La nouvelle Ms Marvel, une super-héroïne qui fait plaisir à voir (+ concours !)

La nouvelle Ms Marvel s’appelle Kamala, c’est une adolescente du New-Jersey d’origine pakistanaise, musulmane, passionnée de jeux vidéo, fan des Avengers… et bougrement rafraîchissante !

L’info était tombée en 2013 : la nouvelle Ms Marvel serait une jeune femme de confession musulmane ! Quand on l’a relayée sur madmoiZelle, les opinions allaient de « Oh, trop bien, plus de diversité » à « Ok, mais on s’en fout un peu de sa religion ».

Personnellement, j’étais enthousiaste car les jeunes musulman•e•s vivant une vie tout à fait moderne restent très peu représenté•e•s dans les médias… et qu’y a-t-il de plus moderne que d’être une super-héroïne, de nos jours ?

ms-marvel-mosquee-1

Kamala (avec le foulard rouge, ci-dessus) est une lycéenne vivant dans le New-Jersey avec son père, sa mère et son frère. Tou•te•s sont d’origine pakistanaise et musulman•e•s pratiquant•e•s (à divers niveaux : son grand frère, par exemple, est si « pieux » que même son père est un peu lassé). Mais Kamala a grandi aux États-Unis, et vit comme tou•te•s les ados de sa génération : elle poste sur Internet des fanfics mettant en scène les Avengers, dont elle est une grande fan, elle s’use les pouces en jouant aux jeux vidéo, traîne des pieds quand il faut aller à la mosquée, fait le mur pour aller à des soirées…

C’est d’ailleurs en s’éclipsant clandestinement pour rejoindre une fête à laquelle ses parents lui ont interdit de se rendre que Kamala se retrouve plongée dans une étrange brume et s’évanouit. À son réveil, stupeur : les Avengers (ou plutôt l’idée qu’elle s’en fait) l’entourent et lui parlent en ourdou, la langue du Pakistan ! « Qui veux-tu être ? », lui demande Captain Marvel.

« Je veux être belle et trop cool et agressive et moins compliquée. Je veux être toi. »

Aussitôt dit, aussitôt fait.

ms-marvel-transformation-1

Entre super-pouvoirs et heures de colle

Kamala est donc pourvue de super-pouvoirs, d’un costume et même d’un physique totalement différent. Elle peut faire grandir ou rapetisser des parties de son corps, leur conférant plus ou moins de force, mais a beaucoup de mal à prendre le contrôle ses nouvelles capacités

et à ne pas passer en mode Ms Marvel dès qu’elle vit un coup de stress.

Une fois ce cafouillage maîtrisé, Kamala se retrouve mêlée (en compagnie de son meilleur ami-qui-la-kiffe-un-peu-beaucoup) à une sombre histoire de super-vilain, se confectionne un costume extensible et se rend compte qu’il y a dans la vie des choses un peu plus compliquées à gérer qu’une engueulade familiale…

ms-marvel-engueulade-1

Une super-héroïne « réaliste » et rafraîchissante

Franchement, lire ce premier tome de Ms Marvel m’a foutu la banane. Kamala est drôle et terriblement réaliste, que ce soit dans ses pensées, ses réactions ou ses envies. Sa transformation en super-héroïne la fait paniquer, ses expériences pour comprendre et maîtriser ses pouvoirs foutent le bordel, ses relations avec les autres (élèves ou adultes) sont tout à fait crédibles…

Venant d’une famille métissée, j’ai aussi adoré la façon dont les scénaristes distillent les origines de Kamala et ses proches, par petites touches. Des mots d’ourdou se glissant dans la conversation, un tableau au mur du salon rendant gloire à Allah, le plat traditionnel mangé à la fourchette et à la cuillère… tous ces petits éléments montrent l’harmonie entre deux cultures.

ms-marvel-famille-1

Enfin, bonne nouvelle venue notre spécialiste ès comics, LeReilly : Ms Marvel fait partie d’un groupe un peu particulier de super-héros et héroïnes, les Inhumains (ceci est dévoilé et expliqué dans la suite de la série). Ces derniers ont déjà été aperçus dans les derniers épisodes d’Agents of S.H.I.E.L.D. et seront à la tête de leur propre film en 2018.

Vu la popularité grandissante de la version papier de Ms Marvel, il ne serait pas surprenant de la voir pointer le bout de son nez à la télé ou au cinéma dans les années à venir ! En tout cas, nous, on y croit !

Si cette critique vous a donné envie, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, bien au chaud pépouze, le tome 1 de Ms Marvel ! 10 exemplaires sont mis en jeu jusqu’au mercredi 11; pour tenter d’en remporter un, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Bonne chance !

Concours : recevez le tome 1 de Ms Marvel !

[gravityform id= »24″ name= »Concours Ms Marvel »]

 


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

14
Avatar de MsOriginalDoll
7 février 2015 à 13h02
MsOriginalDoll
Je le possèdes déjà en VO, mais ce sera un plaisir de le lire en VF également !
0
Voir les 14 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Eva Longoria/Instagram
Culture

« Desperate Housewives » bientôt de retour pour les 20 ans ? Eva Longoria fait une annonce

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

1
Source : NBC
Séries

« Il me rend souvent visite » : Courtney Cox se confie sur Matthew Perry

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

La pop culture s'écrit au féminin