Millie Bobby Brown n’est pas « débile » de trouver « You » romantique

Millie Bobby Brown a pris la défense du dangereux héros de la série You, ce qui lui a valu une volée de bois vert.

Millie Bobby Brown n’est pas « débile » de trouver « You » romantique

Millie Bobby Brown, fameuse Eleven de Stranger Things, a été récemment critiquée par des gens estimaient qu’elle s’habillait de façon « trop adulte ».

Et la revoilà déjà dans la tourmente…

Millie Bobby Brown défend le héros de You

Dans une story Instagram, l’actrice a clamé son amour pour la série You, disponible sur Netflix.

Son héros, incarné par Penn Badgley, est un dangereux stalker obsédé par une jeune femme.

Il en vient rapidement à commettre des crimes et à avoir un comportement plus qu’inquiétant.

Dans la vidéo ci-dessous, Millie Bobby Brown s’exclame au sujet de ce triste sire :

« Il n’est pas creepy, il est AMOUREUX ! Je sais que vous allez me dire que j’ai tort… ».

La personne qui a récupéré et tweeté cette vidéo l’accompagne de cette remarque : « Mais elle est vraiment stupide à ce point mdr ».

Eh bien non, je ne pense pas que Millie Bobby Brown soit stupide.

La culture du viol n’épargne personne, pas même Millie Bobby Brown

Déjà, Millie Bobby Brown est loin d’être la seule à être charmée par le dangereux héros de You. Clémence a dédié tout un article à ces gens qui le trouvent séduisant.

Ensuite, l’actrice, je le rappelle, a 14 ans. Et elle n’est pas épargnée par la culture du viol qui imprègne la société dans laquelle elle vit.

La culture du viol, c’est notamment ce qui brouille les pistes entre un comportement romantique et un comportement toxique.

Un homme qui suit, surveille, est obsédé par une femme car il pense qu’elle est amoureuse de lui, c’est régulièrement présenté comme une preuve d’amour. Alors que : CE N’EST PAS SAIN !

Mais à l’heure où les féminicides sont encore traités par de nombreux médias comme « des crimes passionnels », pas étonnant que la limite entre amour et violence soit floue…

Les adolescentes et les hommes dangereux

Je trouve ce tweet très juste :

« C’est une fille de 14 ans élevée dans un milieu plein d’hommes inquiétants.

Vous devriez au moins vous inquiéter pour elle, pas la traiter d’imbécile et essayer de vous moquer d’elle, comme si VOUS n’aviez jamais été des filles de 14 ans dévorant des histoires de petit ami toxique sur WattPad. »

WattPad est un célèbre site sur lequel n’importe qui peut poster des récits. Il est plébiscité par les adolescentes.

Et de très, très, TRÈS nombreuses romances, sur WattPad, sont en fait des histoires de relations toxiques. Les héroïnes sont kidnappées, suivies, malmenées par des hommes…

Le tout au nom de « l’amour », et des « hommes brisés » qui ne font « pas exprès » de faire du mal à celle qu’ils aiment… le schéma est classique.

Combien de filles de 14 ans ont fantasmé sur Edward Cullen, se sont pâmées pour des fanfictions inquiétantes avec Drago Malefoy ou ont trouvé l’amour obsessionnel de Rogue pour Lily Potter « trop beau » ?

Ce n’est pas de la faute de Millie Bobby Brown si les clichés des relations hétéro sont encore pleins de culture du viol et de comportements toxiques.

Elle a certes une portée bien plus importante qu’une ado lambda qui clamerait sur Internet son amour pour le héros de You… Mais n’a-t-elle pas le droit, comme toute personne de son âge, d’exprimer ses opinions sur ses réseaux ?

Faire de la sensibilisation et expliquer que les relations toxiques ne sont pas des modèles à suivre, c’est bien sûr essentiel.

Mais traîner dans la boue une adolescente qui a des opinions pas « parfaites », c’est proprement dégueulasse.

La société ne changera que si tout le monde se tire vers le haut !

Est-ce si difficile d’expliquer à Millie Bobby Brown en quoi ce type de comportement n’est pas romantique, sans l’insulter ? Je ne pense pas…

À lire aussi : Ma relation toxique et ses conséquences, trois ans après

Mymy

Mymy

Mymy est la rédac chef adjointe de madmoiZelle et c'est elle qui gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

MidoriNoHikari

Quand elle a lu le scénario pour la première fois, elle ne s'est pas dit qu'il y avait un problème : Comment Eleven qui a été élevé comme une arme en étant enfermée presque toute sa vie, a-t-elle pu intérioriser le fait que le physique d'une jeune fille doit correspondre à certains critères ?
:oo: Elle avait 11 ans la première fois qu'elle a lu le script! Je suis pas sure qu'une élève de primaire lambda ai la maturité nécessaire pour se rendre compte qu'il y a un soucis la dedans...:dunno:

Par rapport a l'age, est ce que quelqu’un connait le rating pour la série sur Netflix US? Au Royaume-Uni elle est déconseillée au moins de 15 ans et... c'est l'age qu'aura MBB dans un moins en fait... (ça n’empêche pas qu'un adulte devrait debriffer avec elle pour lui expliquer, sans la traiter d'idiote, que non, un comportement comme ça c'est pas mignon mais ultra creepy)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!