Live now
Live now
Masquer
femme avec un chien dans la rue
Animaux

Même sans adopter, vous pouvez donner du love aux animaux de la SPA

25 juil 2021

On n’a pas toujours les moyens ou l’espace d’adopter un chat ou un chien en refuge… Mais quand on a un peu de temps, on peut quand même les aider !

Après des confinements à répétition, les abandons d’animaux estivaux s’emballent encore plus que d’usage. Et même quand on a le cœur brisé à l’idée de tous ces chiens et chats qui se retrouvent en refuge, on peut se sentir un peu impuissante : impossible de tous les adopter, surtout quand on n’en a pas la place, ou pas le budget…

Mais il y a peu, une lectrice de Madmoizelle nous a donné en commentaire une information qui risque d’illuminer pas mal de quotidiens : il serait possible d’aider les salariés de la SPA en promenant bénévolement les chiens et en passant un peu de temps avec eux !

Devenir bénévole à la SPA

Le site internet de la SPA regorge d’informations à ce sujet : il est effectivement possible de devenir bénévole pour la société de protection des animaux.

Selon les villes et les compétences de chacun, les refuges peuvent avoir besoin d’aide pour le bien-être des animaux sur site et hors site, l’entretien des chenils et des chatteries, du support bureautique, ou encore de l’animation et de la sensibilisation à la cause animale.

Pour cela, il vous suffit d‘adhérer à la SPA pour 25 € en plein tarif (cela permet d’être assurée pour les activités avec l’association), et de vous rendre au refuge le plus proche de chez vous !

Dans la pratique, ça se passe comment ?

Laure, en service civique à la SPA de Brive-la-Gaillarde, a pris le temps de nous expliquer plus en détails les étapes à suivre pour pouvoir participer au bien-être des animaux abandonnés dans les refuges. En premier lieu, elle explique que sur son site, la SPA accueille tout le monde, sans réclamer d’engagement :

« On est très ouvert : celles et ceux qui ont du temps seront accueillis ! Il n’y a pas d’engagement à court ou à long terme, chacun se présente quand il veut, ou peut. On peut venir tous les jours pendant une semaine, puis ne plus venir pendant des mois, ou venir de manière régulière et ponctuelle. »

Pour cela, il suffit de se présenter au refuge le plus proche de chez vous pendant les heures d’ouverture. Selon Laure, une personne vous y accueillera et vous expliquera le fonctionnement du site : les règles de sécurité à respecter au sein de la SPA, et la marche à suivre pour pouvoir vous investir auprès des animaux et de l’association.

Attention toutefois : si sur le lieu de travail de la jeune femme, les bénévoles sont toujours les bienvenus, il arrive que certains sites soient trop demandés, et ne puissent plus accepter de volontaires. Dans ce cas, n’hésitez pas à regarder du côté des associations locales, moins connues que la SPA mais tout aussi demandeuses !

Elle nous explique que les animaux placés dans ces refuges sont principalement des chiens et des chats, avec lesquels les salariés n’ont pas le temps de passer du temps privilégié et individuel.

« Même si nous faisons toujours de la sociabilisation et et que nous partageons de l’affectif avec les animaux, nous ne pouvons jamais le faire très longtemps : d’autres tâches nous attendent. Et puis, les animaux sont habitués à nous !

Avoir des bénévoles qui viennent passer du temps avec les chats et les chiens, les caresser, cela leur permet de devenir un peu plus sociable, et de s’habituer à l’humain en général plutôt qu’à des personnes particulières. C’est bénéfique pour eux et pour leurs adoptions futures ! »

Promener des chiens bénévolement

Sur son lieu de travail, elle explique que les besoins principaux en bénévoles tournent autour des promenades des canidés, et de jeu avec les chats.

« Avec ou sans bénévoles, les chiens ont toujours droit à du temps en extérieur. Mais l’avantage des bénévoles, c’est qu’ils peuvent les emmener en balade ! Cela leur permet de se dépenser, de s’aérer, et d’être plus au calme que dans leur groupe. »

En effet, la jeune femme précise que dans le cadre du bénévolat, les chiens sont sortis individuellement, chacun accompagné par une personne ou un groupe. Grâce à cela, ils peuvent s’habituer à être sortis en laisse et se préparer à l’adoption ! Il y a toutefois quelques règles à respecter.

« Avant les premières balades, nous prenons le temps de former les bénévoles à quelques règles. La plus importante, c’est de garder 5 mètres de distances avec tous les autres chiens croisés pendant la balade. Cela permet d’éviter les bagarres, et d’assurer le bien-être des animaux qui ont parfois un passif difficile. »

Les bénévoles peuvent aussi passer du temps avec les chiens dans les espaces extérieurs du site de la SPA, jouer avec eux, et les réhabituer progressivement au contact humain.

Jouer avec les chats de la SPA

Si vous êtes plus chat que chien, il est tout à fait possible de passer du temps avec ceux qui se trouvent à la SPA la plus proche de vous. Laure abonde :

« Nous avons beaucoup de bénévoles réguliers qui passent du temps avec les chats, les caressent, jouent avec eux…Tous les chats ne sont pas forcément réceptifs, mais c’est important qu’ils puissent avoir un peu d’attention tous les jours ! »

Elle précise d’ailleurs que l’été, juste après la période de reproduction, est une saison où beaucoup de chats arrivent dans les refuges , et particulièrement des chatons.

Quelques conseils de professionnelle

Quand on lui demande quels conseils elle pourrait donner à des bénévoles en devenir pour accompagner au mieux les SPA et les animaux qui y vivent, Laure explique :

« Chaque animal a son histoire, que nous ne connaissons pas toujours. Alors, il est capital de faire attention à leur individualité : ces animaux ont pu être maltraités, ou avoir erré longtemps dans les rues.

Parfois, ils peuvent être imprévisibles, surtout si ils ont eu des parcours traumatisants ! Ce n’est pas le cas de tous, évidemment, mieux vaut commencer avec une approche délicate, plutôt que d’imaginer que ce sont des peluches. »

Elle explique qu’à l’occasion, les bénévoles peuvent aussi faire de l’entretien des locaux, nettoyer certaines choses pour le confort des animaux, ou même faire du bricolage. Récemment, sur son site, des bénévoles se sont mis à plusieurs pour réparer et désencombrer un local qui est devenu une chatterie, et qui a permis à l’association de prendre en charge plus de félins.

Pour les animaux comme pour les salariés, ces présences sont d’une grande aide : cela permet d’accroître le bien-être des animaux au quotidien. Et à la question « pourquoi s’engager avec la SPA », Laure a une réponse plus que convaincante :

« Venir passer du temps avec nous ne coûte rien ! C’est une bonne action qui ne demande rien à part un peu de temps. Ca rend les animaux heureux… Et c’est bon pour le karma ! »

À lire aussi :

Les Commentaires
1

Avatar de Aichathegypsy
25 juillet 2021 à 08h27
Aichathegypsy
Merci pour cet article ! Bravo à ces bénévoles pour donner de l'amour à des animaux qui ont été maltraités ou abandonnés.
Je rajouterai que vous pouvez donner des jouets, des coussins et de la nourriture pour les animaux.
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Animaux

Food
rachel-chandler-tarte-sol-600

Peut-on vraiment manger un aliment tombé au sol avant cinq secondes ?

Manon Portanier

16 sep 2021

Psychologie
Conversation-mémoire-covid

« Je l’ai sur le bout de la langue » : la pandémie nous fait perdre nos mots

Psychologie
Consultation-psychologue-tarifs

Le coût de la thérapie : en France, aller voir un psy reste un luxe

Développement personnel
etudiante-triste

Comment s’intégrer quand on est la petite nouvelle et que tout le monde se connaît déjà ?

Psychologie
Femme-fatigue-flemme

Trop de glande tue la glande : quand ne rien branler devient déprimant

Lifestyle
le smartphone OnePlus Nord 2 5G
Sponsorisé

J’ai testé le OnePlus Nord 2, le smartphone parfait pour la rentrée

Bien-être et soin
la-lumiere-pulsee-va-devenir-une-pratique-plus-encadree

Brûlures, cloques… l’épilation à la lumière pulsée dans le viseur des autorités sanitaires

Barbara Olivieri

14 sep 2021

Santé
crampe-menstruelle

Vaccin contre le Covid et endométriose : « encore une fois, on ne nous prend pas au sérieux »

Élodie Potente

14 sep 2021

15
Actualité mode
russell-westbrook-kilt

En kilt à la fashion week, le basketteur Russell Westbrook rappelle qu’un mec en jupe n’est toujours pas anodin

Eva Levy

13 sep 2021

Psychologie
Femme-burnout-santé-mentale

Est-ce que je suis « juste » crevée ou est-ce que je fais un burn-out ?

La société s'écrit au féminin