Les 6 meilleurs films Netflix (selon moi)

Netflix ne donne pas que dans la comédie romantique légère, bien au contraire. Voilà 6 films exceptionnels qui sont disponibles sur la plateforme de SVoD et sont les préférés de Kalindi.

Les 6 meilleurs films Netflix (selon moi)

Parfois, il est difficile de se retrouver dans l’immense dédale que constitue le catalogue Netflix.

J’avoue passer moi-même une quantité innombrable d’heures à fouiller ses tréfonds à la recherche d’une pépite à côté de laquelle je serais passée.

Parce qu’on a beau dire, Netflix crée et met souvent en ligne des films superbes, dont certain ont même concouru pour de grand prix, comme l’Oscar du meilleur film.

Voilà donc les meilleurs produits de la plateforme de SVoD, selon moi.

Roma, d’Alfonso Cuaron, sur Netflix

Il en a fait du bruit, en début d’année, ce film édifiant en noir et blanc d’Alfonso Cuaron, déjà connu pour avoir réalisé Gravity (et le meilleur film Harry Potter).

Et pour cause, il s’est envolé jusqu’aux Oscars et y a remporté quelques trois trophées, dont l’Oscar du meilleur réalisateur. 

Personnellement, je n’ai vu Roma que quelques mois plus tard, et ça a été une vraie claque.

Tout y est beau et émouvant, du regard des membres de cette famille de Mexico aux paysages qui courent vite sur l’écran.

Roma, c’est l’histoire d’une famille mexicaine de la classe moyenne qui s’écharpe, s’aime et lutte pour une vie meilleure au début des années 70.

J’ai été ultra touchée par l’histoire mais surtout par l’éclatante beauté des images, qui portent bien la patte de leur créateur.

Si tu ne l’as pas encore vu, je te conseille vraiment de laisser sa chance à Roma, sans doute l’un des meilleurs films disponibles sur Netflix.

Beasts of no Nation, de Cary Fukunaga, sur Netflix

Il s’agit ici du tout premier film original Netflix, qui est sorti en 2015.

Le seul nom du réalisateur, que je connaissais surtout à l’époque pour avoir réalisé la plus belle version de Jane Eyre qui existe à l’écran, m’a décidé à regarder ce contenu.

Et bordel, pour un premier film, Netflix avait tapé très fort. 

Beasts of no Nation, c’est le récit abrupt et violent d’un garçon nommé Agu, qui devient un enfant soldat et est embrigadé de force dans l’armée du sanguinaire « Commandant ».

Cette œuvre aux enjeux sociaux et politiques demeure sans doute aujourd’hui l’un des films les plus forts de tout le catalogue Netflix.

Annihilation d’Alex Garland, sur Netflix

Le 23 février 2018, Annihilation, le dernier bébé du réalisateur d’Ex Machina, est sorti aux États-Unis. L’Hexagone a été, de son côté, privée d’une diffusion au cinéma.

Le film a donc atterri sur Netflix, ce qui à mon sens était un poil dommage étant donné le côté spectaculaire de cette fiction, qui aurait du coup bien mérité une distribution au cinéma.

Mais qu’à cela ne tienne, j’ai tout de même exulté devant ce film de science-fiction mutant qui ne ressemble à aucun autre.

Natalie Portman y campe Lena, une biologiste et ancienne militaire très calée. Son mari a disparu depuis un an, et personne ne parvient  à lui donner le moindre renseignement sur son potentiel positionnement (lui aussi est militaire).

Lorsqu’il finit par rentrer, il se met à souffrir d’un mal étrange, qui lui fait cracher tout son sang.

Pour lever le voile sur ce qui est arrivé à son époux, Lena participe à une mission top secrète, dans une zone où un mystérieux et sinistre phénomène se propage le long des côtes américaines.

LA zone d’où son mari revient…

Honnêtement, ce film est sans doute le plus impressionnant, en terme d’images, de tout le catalogue Netflix !

The Meyerowitz Stories, de Noah Baumbach, sur Netflix

Après avoir réalisé quelques films qui ont marqué le public et la critique comme Frances Ha ou Mistress AmericaNoah Baumach s’est attelé en 2017 à une comédie dramatique émouvante qui a été présenté à Cannes.

Éclipsé par le film Okja qui a fait des émules et suscité de vifs débats lors du Festival, The Meyerowitz Stories (New and Selected) est presque passé inaperçu.

Il est toutefois un film important dans l’historique du festival puisqu’il est le deuxième long-métrage Netflix à avoir été sélectionné pour la Compétition Officielle.

The Meyerowitz Stories raconte l’histoire de trois enfants déjà grands et de leur père, un artiste new-yorkais grincheux, qui tentent de démêler leurs relations compliquées.

Comme à l’accoutumée, Noah Baumbach a réussi à poser un regard intime et brillant sur ses personnages, campés par Adam Sandler, Ben Stiller et Elizabeth Marvel.

Noah est vraiment l’un de mes réalisateurs actuels préférés, et j’ai d’ailleurs hâte de voir son nouveau film Netflix, qui sortira le 6 décembre, s’intitule Marriage Story, et devrait aller jusqu’aux Oscars.

The Ballad of Buster Scruggs, des frères Coen, sur Netflix

C’est précisément ça que j’adore avec Netflix : la plateforme s’attire les faveurs des plus grands noms du cinéma, qui n’ont aucun souci à la laisser diffuser ses meilleurs films.

La ballade de Buster Scruggs, de son titre français, a par exemple été réalisé par les frères Coen, qui d’après moi n’avait pas été aussi drôles et cyniques depuis belle lurette. 

Ce film est un western composé de plusieurs sketchs, tour à tour violents, ultra-drôles ou franchement déprimants. Le tout a un ton bien propre aux deux réalisateurs, qui s’en sont donnés à cœur joie pour revisiter un genre qu’ils vénèrent.

La ballade de Buster Scruggs est JOUISSIF et mérite bien 2h15 de ton temps.

The Ritual, de David Bruckner, sur Netflix

Eh oui, je sais, je case ce film un peu partout dans mes sélections, car je suis blasée de constater que souvent, les films de genre passent un peu à la trappe.

Alors que bordel, l’horreur fait partie intégrante du cinéma, et que certains produits auraient mérité de belles récompenses.

C’est d’après moi le cas de The Ritual,  joli produit à l’identité mi-mainstream, mi-arty qui tire justement sa force de sa dimension hybride.

L’intrigue est vue et revue, mais son traitement est subtil, délicat et malin !

The Ritual c’est l’histoire de Luke et ses amis qui partent en périple dans les montagnes désertes d’Europe du nord pour rendre hommage à leur ami décédé quelques mois plus tôt, à l’issue d’une agression sauvage.

Dans cette nature désolée et mystérieuse, le groupe va vite se rendre compte qu’une présence maléfique veut leur peau…

Et voilà douce lectrice, les six films que je trouve les plus prodigieux sur la plateforme.

Bien sûr, il y en a d’autres, et je t’invite à noter tes préférés en commentaires, pour qu’on puisse toutes agrandir notre liste (déjà longue comme le bras) de merveilles à voir ou à revoir.

À lire aussi : Les films les plus sexy à voir sur Netflix (vol.2)

Commentaires

ben quoi ?

J'ai adoré Roma et the Meyerowitz Stories. Par contre, je n'ai pas du tout accroché pour Annihilation.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!