Live now
Live now
Masquer
main – femme – lettre – écriture
Témoignages

Rédiger une lettre pour son futur soi, grand délire ou idée de génie ?

Écrire une lettre à l’attention d’elle-même, c’est un exercice auquel Esther adore se livrer. Elle vous confie pourquoi, et comment le faire à votre tour !

Publié le 15 octobre 2018

L’autre jour, alors que j’errais sur Twitter, je suis tombée le tweet émouvant d’une personne qui s’adressait à son « futur soi ». Ça m’a d’autant plus touchée qu’il y a peu de temps, j’ai justement souhaité écrire une lettre à mon moi futur.

Écrire à sa future soi : oui mais pourquoi ?

Je m’explique : au début, je cherchais un moyen de me rappeler que dans maximum trois ans, il faudra de nouveau que je prenne rendez-vous chez ma sage-femme.

M’est alors venue l’idée d’envoyer un message à ma moi du futur en guise de pense-bête.

Mais j’ai trouvé ça dommage de m’écrire uniquement pour dire « eh, pense à faire checker ton DIU ma grande, kiss ». J’ai eu envie de glisser quelques mots sympas pour la moi de dans trois ans.

J’ai envie de rappeler à la moi du futur que, quelle que soit ma vie au moment précis où je lirai cette lettre, j’ai toujours eu et j’aurai encore les ressources au fond pour être heureuse.

Je m’écris à moi-même pour me rappeler d’être heureuse

C’était pas grand-chose. Juste quelques phrases pour dire que j’espérais aller bien. Je l’ai vécu finalement comme une introduction à une lettre plus longue que j’ai envie d’écrire à ma moi du futur.

Une lettre que je vais m’envoyer peut-être pas dans trois ans, mais peut-être dans un an ou dans dix… Je n’ai aucune idée de ce que sera ma vie ne serait-ce que dans six mois.

J’ai pris il y a longtemps la décision de ne plus jamais me figurer une route unique pour mon avenir : je sais trop quelle douleur ce pourrait être si cette piste venait à dévier.

Mais dans cette incertitude complète, j’ai envie de rappeler à la moi du futur que, quelle que soit ma vie au moment précis où je lirai cette lettre, j’ai toujours eu et j’aurai encore les ressources au fond pour être heureuse – si ce n’est pas dans l’instant, au moins à terme.

Ma philosophie est celle-ci : la vie est ponctuée de moments d’incertitudes, d’échecs, de déceptions, de déprimes plus ou moins grandes… Mais tout ceci n’est que passager et je suis capable de rebondir. Il y a trop de choses qui me passionnent, trop de personnes intéressantes dans ce monde.

Ce n’est pas parce que j’abandonne un projet, ou parce qu’une personne ne fait plus partie de mon quotidien que je n’ai plus rien d’intéressant à vivre.

Si je la reçois à un moment où je suis plutôt dans un creux, je pourrai me rappeler ma valeur.

Une lettre pour me souvenir d’où je viens

Cette lettre, j’ai également envie qu’elle fasse office de pense-bête quant à toutes les choses chouettes qui me sont déjà arrivées dans ma vie. Comme ça, si je la reçois à un moment où je suis plutôt dans un creux, je pourrai me rappeler ma valeur.

« Esther, j’ignore où tu en es aujourd’hui. Mais je sais où tu en étais au moment où tu as écris ces mots.

Et je peux te dire que même s’il ne s’est rien passé de fou entre temps – ce dont je doute mais admettons – tu as déjà de quoi être fière.

Je pourrais te parler de la manière dont tu es partie réaliser ton rêve de reporter à 22 ans, de celle dont tu as dépassé les difficultés dans ton couple ces sept dernières années pour le meilleur, de la façon dont tu as su nouer des amitiés et entretenir ton lien à ta famille et à ton lieu de naissance…

Au moment où tu me lis, tout cela est peut-être derrière toi, ou pas ! Quoi qu’il en soit, cela a existé, sois en certaine. Rien que pour cela, ta vie mérite d’être vécue.

Même sans parler de choses si « grandiloquentes », rappelle-toi juste des moments chouettes qui ont jalonné ton quotidien.

Boire un verre avec des amis d’enfance, accepter le mouchoir d’une inconnue pour essuyer tes larmes dans la rue, binger une série avec ton mec sous la couette, partager le programme de tes journées et tes questionnements par messages audio WhatsApp interposés, les goûters de ton enfance réalisés avec amour par ton Papi. »

Et si je suis heureuse, me rappeler de tout cela ne pourra pas me faire de mal non plus.

Ecriture-lettre-femme
Femme écrivant une lettre. Crédit photo :
Anthony Shkraba (Pexels)

Une lettre pour me souvenir de mes valeurs

Au risque de paraître clichée, oui je mets dans cette lettre les valeurs qui sont les miennes aujourd’hui.

  • La sororité.
  • Les gestes même petits pour l’environnement.
  • L’importance de transmettre, de rendre accessible, d’encourager les talents.
  • L’indulgence envers toi-même et envers les autres, au même titre que l’exigence envers ces mêmes personnes (oui c’est un mix que j’essaie de cultiver même si ce n’est pas toujours évident de trouver l’équilibre).
  • L’indépendance et ma liberté.

Voilà l’essence de cette lettre que je ne reproduirai pas ici dans son intégralité – franchement il y a trop de secrets dedans.

Dwight dans la série The Office mimant le signe du secret avec son doigt.

Comment s’y prendre pour rédiger une lettre à son moi futur ?

Du coup, j’ai eu envie de partager avec vous les outils qui me permettent de faire ça : ces lettres on peut les écrire dans ses propres journaux intimes, mais la chance pour retomber dessus est plus infime…

Alors pour ma part, afin d’être plus sûre de les recevoir, j’utilise FutureMe de façon à ce que ce texte arrive directement dans ma boîte mail.

Ce que j’aime en particulier sur FutureMe, c’est qu’il y a une option pour faire en sorte que la lettre soit publique (mais anonyme) : il est donc possible de fouiller parmi les lettres d’inconnus à eux-mêmes, et on peut y trouver quelques perles.

J’adore le fait qu’elles puissent être si longues qu’on parvient difficilement au bout de la lecture, ou si courtes et incisives. Qu’elles contiennent les choses importantes au sujet de l’amour de leur vie ou les choses futiles comme ce rendez-vous chez la gynécologue. Qu’elles puissent viser à donner des réponses, ou à poser des questions.

Ce serait un bon exercice d’ailleurs pour une autre future lettre, de tenter aujourd’hui de répondre à certaines des questions plus ou moins existentielles qui me tracassent et de voir si d’ici-là, mes réponses aux mêmes questions auront évolué.

Et vous, qu’est-ce que vous diriez à votre future vous ?

À lire aussi : Lettre ouverte à tous les mecs médiocres de mes potes

Crédits photos : Anete Lusina (Pexels) / Anthony Shkraba (Pexels)

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
13

Avatar de Bananou
3 octobre 2021 à 16h53
Bananou
Ton retour d'expérience me rassure un peu @Suzl. Je suis allée vérifier et je recevrai la mienne l'année prochaine. J'ai hésité pendant de longues secondes à la supprimer, mais j'ai finalement renoncé ! La curiosité a été trop forte pour la supprimer, mais dans un sens pas assez pour l'ouvrir tout de suite... Je reviendrai vous dire si c'était une bonne idée pour mes 30 ans
2
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Règlement de comptes
Roselyn Tirado Unsplash

Fiona, 2 100 € par mois en micro-entreprise : « Mon objectif n’est pas de me tuer au travail »

Aïda Djoupa

29 sep 2022

15
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Témoignages
Mai sur une terrasse, avec vue sur les toits au Vietnam

Récit d’un retour au pays d’origine : comment j’ai renoué avec le Vietnam et avec mon histoire familiale

Aïda Djoupa

27 sep 2022

2
Témoignages
bisexualite temoignage emma rahmani vertical

Je suis bisexuelle, et j’en ai assez des idées reçues sur la bisexualité

Témoignages

Je suis sortie avec le musicien dont j’étais fan à l’adolescence

Une madmoiZelle

23 sep 2022

Règlement de comptes
Andrea Piacquadio / Pexels

Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

Aïda Djoupa

22 sep 2022

152
Témoignages
tinder_date

J’ai supprimé Tinder car je suis fatiguée de me faire fétichiser

Aïda Djoupa

13 sep 2022

8
Témoignages
Bruno van der Kraan / unsplash

En voulant faire un don d’ovocytes, j’ai appris que j’étais infertile

Aïda Djoupa

13 sep 2022

2
Témoignages
Father James / Unsplash

Mon mec m’a quittée pour devenir prêtre

JulietteGee

11 sep 2022

22
Témoignages

Le sexe a été la raison de notre rupture

Une madmoiZelle

09 sep 2022

7
Règlement de comptes
femme en train de conduire

My-Lan, 2 168 € par mois : « Mon célibat contribue au fait que je n’économise pas »

Aïda Djoupa

08 sep 2022

35

Témoignages