mec_mediocre
Témoignages

Lettre ouverte à tous les mecs médiocres de mes potes

10 juil 2021 10

Cette lectrice en a marre des mecs médiocres de ses potes, et elle a décidé de le crier au monde entier. Attention, cet article est plutôt pimenté.

Coucou Jean-Michel !

Oui, je sais que tu ne t’appelles pas Jean-Michel. Mais ceci est un message collectif qui ne t’es pas seulement adressé, et il fallait bien que je vous trouve un pseudonyme un peu neutre. Ne t’inquiète pas, tu devrais te reconnaître assez rapidement dans les paragraphes qui suivent.

C’est moi, la « pote chiante » de ta meuf. Allez, ne fais pas semblant de ne pas me remettre : on se connaît bien toi et moi. Juste assez pour se détester cordialement, mais pour faire l’effort de se sourire en soirée et éviter de casser l’ambiance.

Mais si, souviens-toi. C’est moi, qui ai offert Les Sentiments du Prince Charles à ta dulcinée pour ne pas avoir à lui dire frontalement que tu étais un gros naze. C’est auprès de moi qu’elle bitche sur toi quatre fois par semaine parce que tu n’oublies jamais tes entraînements de muscu quotidiens, mais que tu es trop fatigué pour penser à payer les factures. Et c’est toujours moi qui l’ai ramassé à la petite cuillère quand tu lui as offert une poivrière pour ses 25 ans, alors qu’elle venait de t’offrir un voyage aux Caraïbes pour vos 3 ans 1/3. Sérieux, j’exagère à peine.

Quand j’étais célibataire, tu m’accusais de vouloir briser votre couple par jalousie. Comme à ton habitude, tu n’aurais pas pu être plus à côté de la plaque. Maintenant que je suis moi-même en ménage et que cette excuse misogyne ne fonctionne plus, tu dis juste que je suis une emmerdeuse. Là-dessus, je te l’accorde, tu n’as peut-être pas tort.

Je sais bien qu’entre toi et moi, ce n’est pas simple. Je te tombe dessus quand tu rabaisses ma pote pour essayer de faire rire l’assemblée, et je t’ignore quand tu passes ta tête derrière sa caméra pendant les visios.

Mais comprends-moi un peu, Jean-Mi. Je l’aime fort moi, ma pote. Et contrairement à toi, je ne l’ai pas trompée pendant quinze ans avant de m’excuser avec un vague « Déso, je vais aller voir un psy ».

Je suis aussi celle dont tu te plains parce qu’elle est trop féministe, trop vulgaire, trop bruyante. À cela, j’ai envie de te répondre des choses très bruyantes féministes et vulgaires. Mais dans un effort de communication, je vais rester raisonnable et passer au point suivant.

Si je prends la plume aujourd’hui, ce n’est pas par espoir d’arranger les choses entre nous, bien au contraire. Je t’écris pour te dire que tu me les brises très sérieusement. 

Crois-moi, tu n’es pas le seul à rêver d’un monde où les choses se passeraient autrement. Toi, tu aimerais que je t’adore et que j’arrête de t’empêcher de manipuler ma BFF. Moi, j’aimerais vivre dans un monde dans lequel il serait légal de te rouler dessus avec un Monster Truck juste pour le fun. Non, je rigole ! Mais imagine quand même.

Parce qu’il faut que je te dise, Jean-Michel. J’en ai marre de passer mon temps libre à faire le courrier du cœur de toutes mes copines hétéros en couple avec des mecs médiocres.

Il faut dire que vous êtes assez nombreux, il paraît même que vous avez été socialisés comme ça. Mais à ce point, vraiment ?

Au point d’oublier de faire la vaisselle depuis 2008 ? De ne jamais, ô grand jamais rien proposer de nouveau avant de vous plaindre que quand même, c’est un peu la routine ? De leur faire croire qu’elles ne vous méritent pas et que vous êtes les seuls qui pourront jamais les aimer dans cette vie, alors que vous ressemblez à des pouces et que mes potes sont des êtres de lumière ?

J’en ai marre devoir leur rappeler en permanence qu’elles méritent autre chose qu’un partenaire qui les saoule parce qu’il a sorti les poubelles une fois il y a 4 ans, et que du coup les tâches ménagères sont réparties équitablement dans leur couple.

Je suis épuisée de devoir leur énumérer vos red flags gros comme le trou dans la couche d’ozone, qui vont de « ne sait pas à quel jour vous prenez l’avion pour votre départ en vacances » à « rigole aux blagues grossophobes de son pote».

Je t’écris aujourd’hui, Jean-Michel, pour te dire que même si tu penses que je suis dans l’équipe adverse, je viens de réaliser que je jouais contre mon camp depuis le début.

Parce que les efforts que j’ai l’impression de faire pour ma pote, quand on y pense, est-ce qu’ils ne finissent pas par te bénéficier à toi, inlassablement ?

Qu’est-ce qui fait tenir ton couple, si ce n’est ma présence et celle de toutes les autres meufs qui soutiennent ta copine ?

Celles qui l’écoutent quand elle a un problème, alors que tu lui réponds qu’elle « se prend la tête pour rien » avant de passer à autre chose ; qui l’accompagnent faire tous les trucs auxquels tu ne t’intéresses jamais ; qui prennent sur elles pour lui remonter le moral quand tu te comportes comme un con, au point qu’elle arrive à rentrer chez vous avec le sourire ?

En fait, un peu comme si j’étais ta mère, je me retrouve à laver ton linge sale. Et honnêtement, je n’ai plus trop le temps. Moi aussi j’ai un travail, des impôts à payer et un chat à nourrir. Je ne peux pas m’épuiser indéfiniment à faire ton taf à ta place par pure affection pour mes copines.

Tu me saoules, Jean-Michel. Tu ne coûtes pas seulement trop d’énergie à ma pote qui se tape toute la charge mentale que tu as réussi à lui imposer. Tu me coûtes aussi trop d’énergie à moi.

Mais heureusement, j’ai trouvé une solution à tous nos problèmes : je vais arrêter de faire des efforts ! 

Tu me considérais déjà comme une écharde désagréable dans ta vie ? Prépare-toi à me voir arriver chez toi avec un t-shirt « Dump him » à tous les apéros. À ne plus rien conseiller d’autre que « Jette ses affaires dans la cheminée » à ma pote. À la mettre mal à l’aise aussi, parfois, chose que j’ai soigneusement évité de faire jusqu’ici.

Parce qu’en vrai, Micheline, c’est un peu de ta faute aussi. Je sais qu’une relation de couple est faite de dynamiques complexes, qui réclament plus de nuance que ce que me permet mon seum contre ton +1. Mais c’est franchement pas sympa de me raconter que ton mec a envoyé une dickpic non sollicitée à la voisine, et d’attendre de moi que je lui tape la bise avec enthousiasme le vendredi.

Je vous propose donc de respirer tous les deux, et de commencer ensemble une nouvelle ère de notre vie : celle où vous allez vous débrouiller tous seuls avec mes émotions à moi, au lieu de m’imposer les vôtres !

Mais pour l’instant, je dois aller boire des mojitos avec des potes célibataires.

À samedi pour le dîner chez vous !

À lire aussi : Help, je ne peux pas blairer le mec de ma meilleure pote !

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
10

Avatar de Morganania
11 juillet 2021 à 14h38
Morganania
J'ai l'impression d'être la nana avec un gars nul que la meilleure amie déteste ahaha.

C'est elle qui nous a présentés en 2014, on s'est séparés en 2017 après une année de tromperies (de son côté évidemment). Il est allé voir une psy, parce qu'il avait aussi une adduction au porno lol

Puis remis ensembles il y a un an environ mais on était toujours en contact pendant la période de "rupture". Maintenant on est dans une relation libre, que j'ai proposé parce que 0 libido, le néant de mon côté.

Et en fait plus ça va, plus je me dis que j'ai pas de libido parce que je suis avec lui à cause de tout ce qu'il s'est passé avant. Puis le fait qu'il soit décevant sur plein de trucs (il me donne ses créneaux pour qu'on parte en vacances ensembles, au final je pose mes congés et finalement il a du travail - il est dans un secteur particulier mais même, c'est des productions qui étaient prévues depuis longtemps et soit il prend pas la peine de vérifier clairement quand il me dit qu'il est dispo, soit il le fait exprès parce que c'est arrivé deux fois en trois mois). Il m'emmène en week-end en van pour se rattraper mais il se rend compte qu'il a plus d'essence, qu'il a dépassé le plafond de sa carte donc il peut pas l'utiliser et c'est moi qui doit payer. Quand je vue s chez lui son frigo est toujours vide mais quand il vient chez moi il va se servir joyeusement, bref.

Les derniers trucs peuvent paraître futiles mais ça m'irrite quand même. Et ma meilleure amie, si elle pouvait le découper à coups de machette elle s'en donnerait à cœur joie

A côté de ça, j'arrive pas à m'en séparer parce que lui aussi je le considère comme mon meilleur ami. Je peux être moi même avec lui, et je me sens safe par rapport à d'autres mecs avec qui j'ai été. Il est absolument pas violent, il est très patient, ouvert d'esprit, m'écoute quand je lui dis que certaines choses qu'il dit sont problématiques d'un point de vue féministe ou anti raciste.

Et je pense pas me sentir safe comme ça avec quelqu'un d'autre parce que les mecs me font flipper en fait ahah. J'ai trop peur de me retrouver avec un mec violent, narcissique, pervers, mauvais. Et comme j'ai vraiment peu d'espoirs concernant la gente masculine, je me dis que je ne suis pas si mal lotie... C'est triste mais c'est comme ça
Pardon, ce ne sont pas mes affaires mais il me semble que "il n'est pas violent, et il m'écoute" c'est quand même des arguments un peu faibles pour rester avec quelqu'un, surtout si tu ne le désires plus. Ne pas être violent, et attentif, c'est le minimum syndical de ce qu'on peut exiger dans son couple. Il y a plein de gars qui ont beaucoup plus de qualités avec qui on peut se sentir amoureuse/respectée/soutenue/épanouie... Et d'ailleurs même seule on peut se sentir très épanouie et forte, et prendre soi-même ses décisions sans avoir de compte à rendre à personne. Comme par exemple partir en voyage où et quand on veut et rencontrer plein de gens cool en chemin.
Bref, ce n'est que mon avis, je me suis permise de commenter parce que j'imagine que si tu as écrit un tel paragraphe c'est que tu ressens le besoin d'en parler à d'autres gens.
Prends soin de toi et surtout penses à toi !
32
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Témoignages
femme-triste-smol

Je le croyais stable et aimant, c’était un homme violent et manipulateur

Aïda Djoupa

04 août 2021

5
Santé
endo

Il a fallu 5 ans et 5 gynécologues pour diagnostiquer mon endométriose

Aïda Djoupa

04 août 2021

11
Témoignages
warhammer-smol

Je me suis forcée à aimer les jeux de guerre, pour prouver… quoi, au juste ?

Unt' Margaria

04 août 2021

7
Témoignages
femme-lit

Je n’avais jamais envie de mon mec, je sais maintenant pourquoi

Une madmoiZelle

03 août 2021

53
Règlement de comptes
Couple qui campe avec un van

Amélie, 1680€ par mois en région rurale : « J’épargne entre 600 et 1000€ mensuellement »

Aïda Djoupa

29 juil 2021

33
Témoignages
femme-lecture-lettre-600

20 ans de lettres érotiques échangées avec un homme… qui n’est pas mon mec

Une madmoiZelle

28 juil 2021

Témoignages
femme épuisée au travail

Épuisée par le sexisme, j’ai quitté mon job et créé ma boîte

Aïda Djoupa

27 juil 2021

Règlement de comptes
2 parents et leurs 2 enfants dans une cuisine

Alice, 3.314€ par mois pour 4 :  « On achète selon les besoins et non les envies »

Aïda Djoupa

22 juil 2021

4
Témoignages
femme aux cheveux afro

J’ai appris à aimer mon afro pour montrer l’exemple à ma petite soeur

Aïda Djoupa

21 juil 2021

5
Témoignages
covid

Réorientation, déménagement, séparation… Comment la pandémie a bouleversé vos vies

Aïda Djoupa

20 juil 2021

La société s'écrit au féminin