Live now
Live now
Masquer
Personne prenant en photo son plat avec son smartphone
Food

Les recettes virales de TikTok bientôt livrées à domicile (par des gens exploités, probablement)

TikTok a annoncé son intention de lancer un nouveau service qui permettra de se faire livrer en un clic les recettes les plus virales de l’appli. What a time to be alive.

Vous avez, en vain, tenté de reproduire maintes et maintes fois les tendances food qui inondent vos fils d’actualité et rêveriez de voir les plats alléchants des applications dans vos assiettes sans avoir à fournir le moindre effort (puisque, de toute évidence, vous avez deux mains gauches) ?

Bonne nouvelle (ou pas) pour les internautes d’outre-Atlantique : TikTok s’associe à Virtual Dining Concepts et Grubhub, deux services de livraison, pour lancer « TikTok Kitchen » en mars 2022 aux États-Unis. Le concept ? Se faire livrer directement à domicile les recettes les plus virales de l’application !

Au menu : les plats les plus populaires de l’application comme les pâtes à la feta cuites au four, devenues le plat le plus recherché sur Google grâce à TikTok.

À quoi faudra-t-il s’attendre dans les assiettes ?

Il y aura quoi au menu ?

En mars 2022, TikTok prévoit d’ouvrir plusieurs restaurants virtuels pour livrer ses utilisateurs et utilisatrices à domicile.

Au menu : les plats les plus populaires de l’application comme les pâtes à la feta cuites au four, devenu le plat le plus recherché sur Google grâce à TikTok, un smash burger ou encore des chips de pâtes — des pâtes cuites enrobées de fromage puis frites — et des côtes de maïs (corn ribs) réalisées en pelant des sections de maïs et en les enrobant d’épices et de parmesan.

Par la suite, la carte évoluera au gré des nouvelles tendances food de l’appli.

Mais qui profitera de ce concept ? Les créateurs et créatrices de contenus qui ne seront pas crédités pour leurs recettes ? Ou les travailleurs et travailleuses de l’ombre qui continueront d’être exploités ?

Parmi les restaurants dans lesquels TikTok Kitchen prendra ses quartiers, on retrouve près de 300 « cuisines » et restaurants « fantômes », mais aussi des chaînes comme Buca di Beppo et Bertucci’s.

À qui profite ce concept ?

Flairant la bonne affaire, TikTok cherche à profiter de la viralité des recettes publiées sur sa plateforme pour redorer son image, quelque peu entachée par les rumeurs de sa potentielle nuisance sur la santé mentale des plus jeunes.

Mais qui profitera de ce concept ? Les créateurs et créatrices de contenus qui ne seront pas crédités pour leurs recettes ? Ou les travailleurs et travailleuses de l’ombre qui continueront d’être exploités ?

Un livreur de plats sous-payé

Car comme le confirme TikTok à TechCrunch, les créateurs ne recevront pas un kopeck, mais une poignée de crédits permettant commander de la nourriture si leurs plats sont mis au menu :

« Les recettes des ventes de TikTok Kitchen serviront à soutenir les créateurs qui ont inspiré le menu et à encourager et aider d’autres créateurs à s’exprimer sur la plateforme, conformément à la mission de TikTok, qui consiste à inspirer la créativité et à apporter de la joie à ses utilisateurs »

Pour justifier son entourloupe, la plateforme précise qu’il s’agit davantage d’une campagne marketing un peu fun pour amuser ses utilisateurs et utilisatrices plutôt qu’un vrai virage de business dans la restauration.

TikTok n’a pas précisé la durée de ce coup de pub, ni précisé comment les commandes seront passées ou sous quels critères les recettes seront sélectionnées.

Toujours est-il que l’opération se tiendra dans une majorité d’entrepôts fantômes, avec des salariés sous-payés et exploités et des livreurs indépendants qui prennent des risques pour arriver à temps aux portes des internautes pour qu’ils et elles puissent goûter à la dernière tendance virale de l’appli.

Un concept food au goût amer, donc.

À lire aussi : TikTok veut bloquer les contenus qui plombent la santé mentale des plus jeunes

Crédits photos : Blue Bird et Mikhail Nilov (Pexels)


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Food

Source :  Ira Taskova
Food

La recette (facile) des galettes de courgettes

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : haoliang / Getty Images
Food

La recette facile de la (meilleure) salade de pâtes, pour un pique-nique de printemps gourmand

dessert mangue // Source : Unsplash
Lifestyle

Voici LE dessert de l’été selon Pinterest et il est plutôt healthy

1
Source : Canva
Food

La recette des asperges au parmesan grillées au four, pour les soirs de flemme

1
Source : nata_vkusidey de Getty Images
Food

La recette (ultra simple) des biscuits croustillants aux flocons d’avoine

12
Source : ildipapp / Canva
Food

La recette rapide du (vrai) taboulé libanais, pour les soirs de flemme

5
Source : milla1974 de Getty Images
Food

La recette sans pétrissage et sans robot de la brioche aux pépites de choco

1
C'est l'appareil électroménager-star de nos cuisines ces dernières années : on veut bien évidemment parler de la friteuse à air chaud ! Louée pour sa praticité et sa rapidité, il se murmure néanmoins qu'elle serait cancérigène et dangereuse pour la santé. On démêle le vrai du faux.
Santé

Mal utilisées, les friteuses Airfryer peuvent-elles vraiment être toxiques pour la santé (comme l’affirme une étude coréenne) ?

La recette facile et décadente du potimarron farci au camembert rôti pour les soirs de flemme // Source : Capture d'écran Instagram du chef Simon Auscher
Food

Cette recette Instagram est-elle une arnaque ? 5 astuces pour éviter les désillusions

1
Source : @Photo de Foodie Factor
Food

Voici l’heure à laquelle il est préférable de prendre son petit-déjeuner 

4

La vie s'écrit au féminin