Live now
Live now
Masquer
trick-or-trear
Insolite

Les bonbons empoisonnés à Halloween : mythe ou réalité ?

Vous avez sûrement déjà entendu la rumeur de bonbons et de friandises empoisonnées à Halloween. La mise en garde est-elle justifiée ou n’est-ce qu’une énième légende urbaine ?

« Des bonbons ou la mort ? » — littéralement. Chaque année, Halloween arrive avec son lot de légendes urbaines, dont certaines entachent l’insouciance de la récolte aux bonbons dans le voisinage par les enfants.

C’est notamment le cas de la rumeur selon laquelle certaines personnes chercheraient à empoisonner les friandises ou à glisser sournoisement des objets dangereux, comme des seringues ou des lames de rasoirs, dans les paniers des petits.

Malgré les nombreux débunkages, l’histoire persiste et certains y croient dur comme fer. Ragots inoffensifs pour faire frissonner les marmots ou mises en garde légitimes basées sur des faits divers avérés ?

D’où vient la rumeur des bonbons empoisonnés ?

D’un livre de conte pour enfants, de faits divers twistés pour semer la peur, ou de rumeurs montées de toutes pièces ?

L’origine de la rumeur d’inconnus qui empoisonnent au hasard des enfants venus sonner à leur porte le soir d’Halloween n’est pas vraiment claire. Et c’est justement cette confusion et la multitude de théories et de cas plus ou moins avérés à travers le monde qui donne du grain à moudre à la légende et participe à créer l’horreur au moment des fêtes d’automne…

  • En 1964, Helen Pfeil a été condamnée aux États-Unis à deux ans de prison pour avoir empoisonné les bonbons d’ados à l’arsenic.
  • En 1974, le petit Timothy O’Bryan est mort après avoir ingéré une dose mortelle de cyanure de potassium fourrée dans les friandises qu’il avait récolté à Halloween.
  • En 2012, en Angleterre, plusieurs enfants ont reçu des sacs de cocaïne lors de leur tournée dans le voisinage.
  • Plus récemment en 2018, un enfant de 5 ans a été hospitalisé en urgence après l’ingestion de bonbons bourrés de méthamphétamine…

Et la liste est encore longue !

trick-or-treat-halloween-bonbons-empoisonnes
Des bonbons ou la mort ?

Vrai bail ou légende urbaine ?

Les cas d’empoisonnements sont donc bien réels, mais les parents ont-ils raison de s’inquiéter du contenu des sots de friandises que leurs enfants ramènent de leur récolte dans le voisinage ? Ces méfaits sont-ils vraiment le fruit du hasard et l’oeuvre de tueurs en série au sang-froid ?

Malheureusement, la réalité est encore plus glaçante. Car dans la plupart des cas, les empoisonnements des bonbons d’Halloween ne sont pas le fait d’inconnus, mais de membres de la famille des enfants victimes de leur gourmandise…

Dans le cas du petit Timothy O’Bryan qui a succombé à son intoxication, par exemple, le mystérieux empoisonneur n’était autre que son propre père, qui, surendetté, avait cherché à toucher l’assurance-vie qu’il avait placé sur ses enfants.

Et quand ce n’est pas le cas, il s’agit de farces qui ont mal tourné ou d’enfants en quête d’attention. Preuve s’il en fallait encore que les mauvaises réactions aux friandises d’Halloween ne sont pas seulement liées aux mauvaises intentions de serial empoisonneurs : les allergies, les bonbons périmés ou une simple bonne crise de foie liée à la gloutonnerie des petits peuvent aussi provoquer maux de ventre et vomissements en tous genres.

La plateforme canadienne Protégez-vous met en garde :

« Certaines friandises du commerce peuvent, en effet, contenir des arachides ou d’autres allergènes. Depuis 2012, les contraintes en matière d’étiquetage se sont durcies, explique l’ACIA. Les exigences ont été élevées en matière d’étiquetage des sources d’allergènes alimentaires, de gluten et de sulfites. Santé Canada recommande de lire attentivement les étiquettes de toutes les friandises et d’éviter de consommer celles dont l’emballage ne comporte pas de liste d’ingrédients. »

Pour le professeur Joel Best, il serait complètement faux de croire à un sadique prêt à empoisonner des enfants.

« On parle d’un type qui est serait si cinglé, qu’il tuerait des petits enfants au hasard, mais si méticuleux qu’il ne le ferait qu’une seule nuit par an. »

Peu plausible, en effet. Cependant, rien ne coûte aux parents de garder l’oeil sur les sucreries de leurs enfants, et sur ce qu’ils ingèrent de manière générale !

À lire aussi : 5 idées de déguisements d’Halloween faciles qui changent des classiques

Crédits photos : Charles Parker et Karolina Grabowska (Pexels)

Les Commentaires
3

Avatar de Nienke
22 octobre 2021 à 11h20
Nienke
Ca ne me surprends pas beaucoup.. Il n'y a pas de fumée sans feu après tout. Si les parents interdisent à leurs enfants d'accepter des bonbons venant d'étrangers, cela me semble plutôt évident que c'est parce qu'il y a des histoires qui les poussent à craindre ceci. C'est comme le fameux "ne parle pas aux inconnus, ne les suit pas et ne monte pas en voiture avec eux", c'est parce qu'il y a eu des cas d'enlèvements où des enfants ont suivis des gens qu'ils ne connaissaient pas.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Insolite

anthony-metcalfe-vnz2XeO2Y-g-unsplash
Actu mondiale

Qatar 2022 : les compagnes de l’équipe anglaise séjourneront sur un paquebot de luxe… mais seules

Camille Lamblaut

17 nov 2022

5
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
barnabas-lartey-odoi-tetteh-KTgtRBZPM2w-unsplash
Insolite

Concentration, douleur, mémoire… Le pouvoir insoupçonné des gros mots

Camille Lamblaut

15 nov 2022

2
poupee-peur-halloween
Parentalité

Non, les enfants ne sont pas « mignons », ils sont démoniaques et en voici la preuve !

Manon Portanier

31 oct 2022

8
scientifique
Sciences

Passionnés de science, ce jeu-concours du CNRS est fait pour vous

Maya Boukella

29 août 2022

3
Ode aux messages vocaux - pexels-ekaterina-bolovtsova-4049204
Insolite

Pourquoi j’aime les messages vocaux, n’en déplaise aux rageux

Lucie Niekrasz

15 août 2022

20
Le zoo de Londres troque un crocodile par un sac pour alerter sur les animaux en voie d’extinction
Animaux

Le zoo de Londres troque un crocodile par un sac pour alerter sur les animaux en voie d’extinction

Anthony Vincent

02 août 2022

chat-courent-apres-caca
Insolite

Pourquoi les chats courent après avoir fait caca ?

Manon Portanier

22 mai 2022

femme devant un ordi
Travail

Vous aidez vos potes à faire leurs profils Tinder ? Elle en a fait son métier !

Aïda Djoupa

12 fév 2022

dont-look-up-interview
Cinéma

Le numéro dans Don’t Look Up ne permet pas de contacter les scientifiques, mais des filles chaudes de ta région

Eva Levy

07 jan 2022

Rihanna cire
Insolite

Il faut qu’on parle de cette statue de cire de Rihanna car RIEN NE VA

Eva Levy

15 déc 2021

7

La pop culture s'écrit au féminin