Live now
Live now
Masquer
Source : beaveraphotos
Daronne

Non, vos enfants ne se transformeront pas en monstres s’ils mangent trop de bonbons (ils n’ont pas besoin de ça)

Selon plusieurs études américaines, l’absorption de sucre, même conséquente, n’exciterait pas particulièrement les enfants. Le mythe du sugar rush ne serait donc… Qu’un mythe.

Halloween approche et de nombreux parents tremblent déjà d’effroi. Pourtant, ce ne sont ni les vampires ni les zombies qui terrorisent nos braves darons. Ces créatures surnaturelles font bien pâle figure à côté d’une progéniture survoltée par l’abus de sucreries. Selon le très populaire mythe du sugar rush, la consommation de friandises transformerait nos petits trésors en monstres surexcités.

Mais… Il ne s’agit que d’un mythe. La consommation de sucre ne provoquerait en réalité pas le légendaire boost d’énergie tant apprécié des sportifs et tant redouté des parents.

À lire aussi : Le « bébé Coca » n’est pas un surnom mignon, c’est un problème grave

Le sugar rush : un mythe ou une réalité ?

Halloween, anniversaire, journée chez mamie et voilà l’enfant qui gesticule dans tous les sens comme un petit poulet sans tête. L’explication à son comportement est toute trouvée : il s’est gavé de bonbons et le voilà complètement défoncé au sucre. Ou pas.

Selon une étude américaine, le sugar rush, ou sugar high, ne serait qu’un mythe. Une cinquantaine d’enfants prétendument sensibles aux effets du sucre ont respectivement reçu pendant plusieurs semaines une alimentation très sucrée, moyennement sucrée, ou sans sucre, et aucune différence n’a été constatée entre les différents groupes. D’autres études sont d’ailleurs venues corroborer ces résultats.

Contrairement à ce que les scientifiques ont longtemps cru, le sucre est stocké par l’organisme et sera ensuite libéré progressivement. Diabète et pathologies spécifiques mises à part, le taux de glucose présent dans le sang restera sensiblement le même, que l’on ait mangé deux Dragibus ou que l’on en ait mangé vingt-cinq.

Pourquoi les enfants sont-ils excités après avoir mangé des bonbons ?

Franchement, existe-t-il vraiment des moments où les enfants ne sont ni excités ni complètement dingos ? Plus sérieusement, la consommation intensive de bonbons intervient principalement dans des contextes festifs et joyeux. De quoi survolter nos petits trésors, et les plus grands. Après tout, les parents aussi se lâchent dès qu’ils ont l’occasion de festoyer un peu.

Filer des bonbons à votre enfant ne va donc pas le transformer en un étudiant qui aurait bu trop de Vodka Red bull lors de sa première soirée open-bar. Si ce n’est que les deux vont probablement finir par vomir partout à un moment ou à l’autre. 

Cela dit, on ne vous apprend rien, à l’instar des Aperol Spritz qu’on sirote à l’apéro du vendredi soir, les bonbons se consomment avec modération. Le sugar rush n’existe pas, mais les caries et les troubles intestinaux, si. Boulotter des bonbons de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne, tant que la consommation reste raisonnable et est suivie d’un bon brossage de dents.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

8
Avatar de Legitime Immature
30 octobre 2023 à 21h10
Legitime Immature
Je suis quand même désagrément surprise d'apprendre que, pour les besoins d'une étude, on ait donné une alimentation riche en sucre à des enfants pendant X temps. Parce-que, sugar rush peut-être pas, mais diabète et surpoids, merci bien.
Pas cool pour les enfants, qui ne sont pas en état de consentir à de telles expérimentations.
7
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : @LiciousKarma
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 15 avril

Source : Изображения пользователя Yevhen
Parentalité

Ces 5 Disney qui nous ont traumatisés  quand on était enfant

14
Source : kipgodi de Getty Images Pro
Conseils parentalité

À quoi faut-il s’attendre lors du fameux 3ᵉ jour à la maternité ?

1
Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

13
Source : PublicDomainPictures de pixabay
Conseils parentalité

Connaissez-vous les 4 meilleures positions pour allaiter (sans douleur) ?

Source : PONGPIPAT de ภาพของpongpipat
Conseils parentalité

Ces 5 objets de puériculture qu’il ne faut pas acheter d’occasion

2
Source : Canva
Société

En Seine-Saint-Denis, 51 femmes enceintes dorment à la rue

Source : alphaspirit.it
Travail

Télétravail : vous pouvez déduire des frais de vos impôts (et les sommes ne sont pas négligeables)

16
Source : Ivonne Wierink
Chère Daronne

Chère Daronne, combien de temps doit-on attendre avant de se marier ?

15
Source : Robert Kneschke
Daronne

« Maman solo, je subis de plein fouet l’inflation et le quotidien à gérer » : dans la vie de Marine, mère célibataire d’un enfant

Pour les meufs qui gèrent