Live now
Live now
Masquer
enfant-bonbon
Daronne

Non, vos enfants ne se transformeront pas en monstres s’ils mangent trop de bonbons (ils n’ont pas besoin de ça)

Selon plusieurs études américaines, l’absorption de sucre, même conséquente, n’exciterait pas particulièrement les enfants. Le mythe du sugar rush ne serait donc… Qu’un mythe.

Halloween approche et de nombreux parents tremblent déjà d’effroi. Pourtant, ce ne sont ni les vampires ni les zombies qui terrorisent nos braves darons. Ces créatures surnaturelles font bien pâle figure à côté d’une progéniture survoltée par l’abus de sucreries. Selon le très populaire mythe du sugar rush, la consommation de friandises transformerait nos petits trésors en monstres surexcités.

Mais… Il ne s’agit que d’un mythe. La consommation de sucre ne provoquerait en réalité pas le légendaire boost d’énergie tant apprécié des sportifs et tant redouté des parents.

Le sugar rush : un mythe ou une réalité ?

Halloween, anniversaire, journée chez mamie et voilà l’enfant qui gesticule dans tous les sens comme un petit poulet sans tête. L’explication à son comportement est toute trouvée : il s’est gavé de bonbons et le voilà complètement défoncé au sucre. Ou pas.

Selon une étude américaine, le sugar rush, ou sugar high, ne serait qu’un mythe. Une cinquantaine d’enfants prétendument sensibles aux effets du sucre ont respectivement reçu pendant plusieurs semaines une alimentation très sucrée, moyennement sucrée, ou sans sucre, et aucune différence n’a été constatée entre les différents groupes. D’autres études sont d’ailleurs venues corroborer ces résultats.

Contrairement à ce que les scientifiques ont longtemps cru, le sucre est stocké par l’organisme et sera ensuite libéré progressivement. Diabète et pathologies spécifiques mises à part, le taux de glucose présent dans le sang restera sensiblement le même, que l’on ait mangé deux Dragibus ou que l’on en ait mangé vingt-cinq.

Pourquoi les enfants sont-ils excités après avoir mangé des bonbons ?

Franchement, existe-t-il vraiment des moments où les enfants ne sont ni excités ni complètement dingos ? Plus sérieusement, la consommation intensive de bonbons intervient principalement dans des contextes festifs et joyeux. De quoi survolter nos petits trésors, et les plus grands. Après tout, les parents aussi se lâchent dès qu’ils ont l’occasion de festoyer un peu.

Filer des bonbons à votre enfant ne va donc pas le transformer en un étudiant qui aurait bu trop de Vodka Red bull lors de sa première soirée open-bar. Si ce n’est que les deux vont probablement finir par vomir partout à un moment ou à l’autre. 

Cela dit, on ne vous apprend rien, à l’instar des Aperol Spritz qu’on sirote à l’apéro du vendredi soir, les bonbons se consomment avec modération. Le sugar rush n’existe pas, mais les caries et les troubles intestinaux, si. Boulotter des bonbons de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne, tant que la consommation reste raisonnable et est suivie d’un bon brossage de dents.

À lire aussi : Le « bébé Coca » n’est pas un surnom mignon, c’est un problème grave

Crédit photo image de une : @beaveraphotos

Les Commentaires
8

Avatar de Mentalofresh
27 octobre 2022 à 17h47
Mentalofresh
Ma question, c'était de savoir s'il existait vraiment des parents qui utilisaient l'excuse du sugar rush pour justifier que leurs enfants soient pénibles (par exemple dans l'esapce public, hein) et s'en dédouaner, en mode "c'est pas ma faute, c'est le sugar rush, allez ciao".
Et la réponse est oui. J'ai déjà entendu de sacrés excuses parfois, mine de rien ! Et vu des parents qui ne s'occupaient absolument pas de leurs enfants. Au point que j'ai déjà dû retenir une gamine qui marchait maladroitement, encore en couche, sans surveillance, avant qu'elle n'aille sur la route.
1
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Daronne

toudou-france-inter
Podcasts

« Toudou », un podcast tendre et intelligent pour les moins de 4 ans

Sexo
Sponsorisé

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
supermarché
Daronne

Leader Price procède à un rappel de compotes en gourde

Manon Portanier

01 déc 2022

crise-hopital-pediatrique
Daronne

Crise de la pédiatrie : 10 000 soignants dénoncent l’indifférence du président

crise-couple
Chère Daronne

Help ! Mon mec n’arrête pas de se plaindre et ça me rend complètement barjot

Chère Daronne

30 nov 2022

37
fast-food-enfant
Daronne

Surprise (non) ! les menus enfants des fast-foods ne sont pas adaptés… aux enfants !

ADD_Annonce
À propos de Madmoizelle

Retrouvez-nous ce soir à 20h30 sur Twitch avec Lisa Gachet !

Manon Portanier

29 nov 2022

QOAOC_V
Quand on aime, on compte

Alma, 565 € de dépenses par mois pour son bébé d’un an : « De neuf, je n’ai acheté que des chaussures »

Manon Portanier

29 nov 2022

11
femme-sans-abris
Daronne

Une tribune dénonce le « racisme d’État » à l’égard des femmes étrangères et de leurs enfants

jouets-noel
Daronne

Voici les 4 jouets les plus pourris de l’univers, à n’acheter sous aucun prétexte !

cuboAI
Daronne

Une super promo pour le babyphone Cubo AI pendant le Black Friday !

Manon Portanier

26 nov 2022

1

Pour les meufs qui gèrent