Live now
Live now
Masquer
La marque française Mossi développe des vêtements en fibre de lait
Actualité mode

La France s’essaye à faire des vêtements durables à partir des tonnes de lait gaspillées

Une nouvelle fibre textile à base de lait rejoint les rangs des matières artificielles (composées à partir d’ingrédients naturels). Mais à quel prix ?

Regarder l’étiquette de composition d’un vêtement qui nous intéresse peut constituer un bon réflexe pour se faire une idée de la respirabilité, durabilité, et même biodégradabilité de la pièce. Si les matières synthétiques (comme le polyester) ont l’avantage de coûter très peu cher, leur production et fin de vie pose des soucis écologiques. De l’autre côté, les matières naturelles comme le coton, la laine ou la soie s’avèrent beaucoup plus chères. Entre les deux, les matières artificielles, c’est-à-dire avec une base naturelle traitée chimiquement, restent mal comprises par le grand public. C’est le cas par exemple de la viscose (fabriquée à partir de cellulose de bois) ou du lyocell (à partir de cellulose d’eucalyptus généralement). Une innovation vient grossir les rangs des matières artificielles : une fibre textile tissée à base de lait.

Recycler les tonnes de laits gaspillées et jetées en vêtements durables

Le Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (Cniel) et le Centre européen des textiles innovants (CETI) développent en effet une nouvelle matière à partir des tonnes de lait impropre à la consommation gaspillées chaque année en France, rapporte le média spécialisé Fashion Network.

En fait, cette innovation s’avère vieille de près de 90 ans. Dans les années 1930, on avait déjà réussi à obtenir des fibres en caséine (protéine du lait) pouvant être tissées de manière à être utilisées comme de la laine. Or, cette production, coûteuse sur les plans écologiques et financiers, n’a pu être déployée à l’époque. Mais aujourd’hui, les progrès techniques rendent possible une meilleure exploitation, et à plus grande échelle.

La marque française Mossi développe des vêtements en fibre de lait
La collection Mossi actuellement en vente sur son eshop. La marque développe dorénavant certains vêtements à base de lait.

Comment transformer du lait impropre à la consommation en vêtement ?

Depuis 2011 la société allemande QMilch Gmbh s’y essaye, tout comme l’entreprise italienne Duedilatte, qui s’est lancée en 2013. Chacune de leur côté, elles améliorent ce processus de recyclage de lait impropre à la consommation en fibre textile d’origine naturelle et biodégradable, qui réduit donc le gaspillage. De quoi fournir de nombreuses marques en cette matière d’avenir que la France veut désormais développer sur son sol. Chaque année, l’Hexagone jette 7,4 millions de litres de lait… qui pourraient ainsi devenir plutôt des vêtements.

L’opération consiste à isoler la caséine, ajouter un acide afin d’en écrémer la partie liquide, et de laisser sécher pour obtenir une poudre qui pourra ensuite être filée. On peut alors en tirer différentes textures, semblables à la laine, le coton, ou la soie, qui auraient l’avantage d’être compostables, thermorégulatrices, hypoallergéniques, et même ignifuges.

Germaine des près
Des vêtements en fibre de lait proposé par la marque Germaine des près.

Certaines marques françaises s’y adonnent déjà, relève également Fashion Network qui cite les culottes en coton de lait Germaine des Prés et la dernière collection du créateur Mossi Traoré. Et plus les entreprises seront nombreuses à s’y essayer, plus la technologie pourra se développer et se démocratiser à des prix plus accessibles. Alors, les produits laitiers seront-ils les amis de nos dressings pour la vie ?

À lire aussi : Avant 10 ans, les shorts des filles sont déjà plus courts que ceux des garçons

Crédit photo de Une : Capture d’écran de l’eshop de Mossi.


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

5
Avatar de lilipoune
1 septembre 2022 à 23h09
lilipoune
Pour donner un ordre de grandeur la production française c'est 23,8 milliards de litres de lait de vache collectés par an
2
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

LE SITE TEMU regorge d'offres agressives // Source : Capture d'écran Temu
Actualité mode

Temu manipule ses consommateurs ? Des assos européennes portent plainte

La marque Esprit dépose le bilan en Europe (oui, l'hécatombe mode continue) // Source : Capture d'écran Instagram d'Esprit
Actualité mode

Emblématique, cette marque dépose le bilan en Europe (oui, l’hécatombe mode continue)

1
Sur Depop, ce short Forever 21 vendu une somme folle devient viral // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Ce short Forever 21 vendu une somme folle sur un site de seconde main devient viral sur TikTok

Noz brade des chaussures et accessois Minelli // Source : Capture d'écran TikTok / Capture d'écran instagram de Noz
Actualité mode

Noz brade des chaussures et accessoires Minelli à -60 % : voici enfin les dates exactes

Deux femmes en train de sortir des vêtements d'un placard // Source : Vinted
Actualité mode

Vinted : comment faire votre déclaration de revenus 2024 si vous vendez beaucoup de seconde main

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4
Zendaya Coleman, Lena Mahfouf, Aya Nakamura et Ashley Graham sur le tapis rouge du Met Gala 2024 // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Les meilleurs looks du Met Gala 2024 : Zendaya, Aya Nakamura, Lena Mahfouf…

Met Gala 2024 : c'est quoi le thème du tapis rouge ? Sleeping Beauties et Garden of Time // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

Met Gala 2024 : c’est quoi le thème du tapis rouge ? Sleeping Beauties et Garden of Time

La vie s'écrit au féminin