Live now
Live now
Masquer
Femmes – Europe -sexualité
Actu sexe

La crise sanitaire provoque un pic de masturbation

Visiblement, les gestes barrières ne s’appliquent pas dans la culotte des Européennes… La crise sanitaire les aurait-elle rendues plus horny et promptes à se toucher ? Depuis mars 2020, elles sont en tout cas de plus en plus nombreuses à se donner elles-mêmes du plaisir !

Depuis que le voile a été partiellement levé sur le tabou du plaisir féminin, il est plus facile d’avouer se tripoter devant des films porno sans rougir de honte. La petite révolution qui a eu lieu en termes d’éducation sexuelle, le boom des plateformes X au contenu éthique et la myriade de sextoys à disposition ont, entre autres, ouvert en grand les portes du plaisir solitaire pour les personnes à vulve.

Le tout, possiblement facilité par le contexte de la pandémie, qui nous a forcées à nous replier sur nous-même et à prendre soin de notre corps. Car le bien-être passe aussi par le plaisir ! Et qui de mieux placé que nous-même pour savoir comment prendre notre pied ?

Dans le second volet de son observatoire européen de la sexualité féminine pour la plateforme de contenus pour adultes Pokmi, l’Ifop confirme cet « essor sans précédent de la masturbation féminine » depuis le début de la pandémie. En 2020, les Françaises, Italiennes, Espagnoles, Allemandes et les Anglaises étaient 56 % à s’adonner au plaisir solitaire contre 41 % en 2017. Un sacré bond de l’auto-satisfaction en à peine trois ans !

Cette banalisation de la masturbation féminine nous paraît très révélatrice d’une approche plus hédoniste et autonome de la sexualité féminine.

François Kraus, directeur des pôles politique et actualité de l’Ifop

La masturbation ne connaît pas la crise

Dans son premier volet, l’Ifop concluait à une baisse de libido chez les Européennes, qui non seulement avaient moins de rapports avec leur partenaire, mais étaient également moins satisfaites de leur vie sexuelle et plus rebutées par les actes de domination au lit. Pourtant, il semblerait qu’elles ne rechignent pas à se donner elles-mêmes du plaisir…

Est-ce la solitude qui a poussé les Européennes à se toucher davantage ? Pendant le confinement, qualifié de l’âge d’or de la masturbation, cloîtrées entre les quatre murs de leurs appartements, rongées par l’ennui ou la quête de soi, dans l’impossibilité de faire de nouvelles rencontres ou de rejoindre leur partenaire, beaucoup de personnes se sont tournées vers l’onanisme.

Extrait de l’étude Ifop
Extrait de l’étude Ifop

Si l’Ifop observe une hausse générale de la pratique, tous les pays ne sont pas égaux face à cette montée d’auto-satisfaction. Les Françaises (56 %) restent celles qui se masturbent le moins, tandis que nos voisines britanniques (65 %) et espagnoles (70%) arrachent les deux premières places du podium du plaisir solitaire.

Difficile de savoir s’il ne faut remercier que le Covid pour cette tendance à la hausse. L’affranchissement progressif des normes sexuelles y est sûrement aussi pour beaucoup. « Cette banalisation de la masturbation féminine nous paraît très révélatrice d’une approche plus hédoniste et autonome de la sexualité féminine, en rupture avec la vision traditionnellement pénétrative du plaisir féminin », précise François Kraus, directeur des pôles politique et actualité de l’Ifop. On commence enfin à percuter : le plaisir n’est pas la chasse gardée des hommes et la masturbation féminine existe en dehors du cadre du couple.

Un progrès qu’il faut tout de même tempérer car des inégalités persistent, puisque contrairement aux femmes (78 %), la quasi totalité des hommes s’astiquent (95 %).

Les Françaises seraient 50% à se toucher sur des films X

L’objet du désir

Ce n’est pas tout. Depuis le début de la débandade mondiale, les Européennes, et particulièrement les Françaises, sont également plus nombreuses à s’aider de sextoys et de films porno pour se masturber. Et elles n’ont plus peur de l’admettre !

Probablement aidées par des représentations de plus en plus inclusives et éthiques, les Frenchies seraient 50% à se toucher sur des films X (+ 7 points comparé à 2016) et seraient une sur deux à avoir déjà fait appel à un jouet sexuel pour pimenter leurs parties de branlette.

Un extrait de l’étude Ifop
Un extrait de l’étude Ifop

Que le Covid en soit entièrement responsable ou pas, les Européennes assument de plus en plus de prendre du plaisir. Et ça, c’est une bonne nouvelle !

À lire aussi : Le Covid a-t-il abîmé notre libido, ou nous a-t-il aidées à libérer nos sexualités ?

Crédit photo : Cottonbro (Pexels)

Les Commentaires
5

Avatar de pliploup
17 septembre 2021 à 18h18
pliploup
Hello ! L'étude en question ne porte que sur "les cinq plus grands pays européens" (selon les propres mots de l'Ifop), à savoir, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Espagne, la France et l'Allemagne comme tu l'as bien noté. Pour l'instant, seul le volet 1 de l'étude a été rendu public, mais dès qu'un lien est à dispo, je le rajouterai à l'article !
Merci pour le lien qui va venir! Pour le reste, j'ai bien compris qu'il s'agissait juste de ces 5 pays, c'est pour ça que je soulignais le terme "d'européennes" dans l'article un poil trop générique vu qu'on ne parle que de 5 pays d'Europ occidentale
Et merci pour le lien @BravoCharlie !
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actu sexe

Actu sexe
Femmes recherchant sur Google le point P

Le straight TikTok découvre l’orgasme prostatique et ne s’en remet pas

Actu sexe
Personne surfant sur internet dans son lit

CSA, contrôles, blocages : que va-t-il se passer pour les sites pornographiques en France ?

Actu sexe
femme-lingerie-sexy

Sur MYM, les travailleuses du sexe peuvent encore poster du porno. Mais jusqu’à quand ?

Laura Bonnet

05 oct 2021

Amour
Application – rencontre – amour

Pas mal de swipe et des nudes en augmentation : comment le Covid a numérisé nos relations

Livres
Jouir est un sport de combat – libre – Olympe de G

Pour « transformer la honte autour de la sexualité en fierté », Olympe de G. monte sur le ring

Féminisme
Banane – éjaculation – homme – agression

Le « terrorisme du sperme » prend de l’ampleur, de la Corée du Sud aux États-Unis

Actu sexe
couple – sénior – lit

La sexualité des seniors est radieuse, des décennies de sauteries nous attendent

Actu sexe
TikTok – mormon – soaking – jump humping

Pour coucher sans pécher, les ados mormons inventent des techniques qui fascinent TikTok

Actu sexe
Pour fêter son Emmy Award, Gillian Anderson a reçu un gâteau-bite géant

Pour son Emmy Award, Gillian Anderson a reçu… un gâteau-bite géant

Anthony Vincent

23 sep 2021

4
Actu sexe
Espace – couple – fusée

Gravité zéro, intimité inexistante… le sexe dans l’espace promet d’être une galère

La sexualité s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9