Live now
Live now
Masquer
je-suis-comme-je-suis
Culture

Quand un poème de Prévert inspire une sensuelle vidéo sur l’amour d’une femme pour les hommes

Je suis comme je suis raconte l’histoire d’une femme qui aime les hommes. Une femme qui est cible de jugements… mais qui ne changera pas.

Il y des poèmes qui résonnent comme une évidence.

Je suis comme je suis a été l’un d’entre eux pour le réalisateur Pierre-Maxime Mory.

Une actrice, Eva Menis-Mercier, lui a partagé ce texte de Jacques Prévert et, très rapidement, cette découverte s’est transformée en ce court-métrage onirique…

« J’aime celui qui m’aime Est-ce ma faute à moi Si ce n’est pas le même Que j’aime à chaque fois »

Moi aussi, j’ai été touchée par ces mots si justes, qui ont 70 ans mais dans lesquels je me reconnais au présent.

Alors j’ai cherché à en savoir plus auprès du réalisateur de ce court-métrage, Pierre-Maxime Mory.

Interview de Pierre-Maxime Mory, réalisateur de Je suis comme je suis

  • Dans quel contexte as-tu réalisé ce court-métrage ?

« Le projet a commencé juste après les attentats de novembre 2015. C’était quelque chose d’impulsif, comme une envie de créer par amour de l’art.

Ce film reste connecté à cette période pour moi.

Tout a été auto-produit. La préparation et le tournage se sont faits très rapidement, en moins de 10 jours, et puis on a mis plus d’un an à finaliser ce court-métrage. »

  • Quel message souhaitais-tu faire passer ?

« La forme même de l’écriture poétique incite à ne pas être trop explicite, donc j’avoue ne pas être très motivé à m’exprimer sur un possible message caché…

Bien entendu, il y a un message féministe fort, mais pour moi il y a quelque chose de poétique avant tout. »

C’est peut-être ça qui me plaît le plus : le flou qui entoure cette vidéo. À nous de l’interpréter à notre manière, comme une poésie. 

À lire aussi : Amandla Stenberg (Rue de Hunger Games) écrit un poème sur la différence


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

2
Avatar de mimie-69
11 mars 2017 à 11h03
mimie-69
Mais....
J'ai découvert Prévert il y a bien longtemps, et ce poème est mon préféré depuis tout aussi longtemps. Mais ce texte parle d'une femme forte, libre, mais aussi et surtout de prostitution... La liberté qu'elle a, elle la perd à travers son corps. Je ne l'ai pas du tout retrouver dans ce court métrage.... Très déçue, même si les images sont belles, et qu'il est touchant.
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Culture

Bridgerton // Source : Netflix
Culture

Ce détail dans la scène de sexe de Bridgerton fait fondre les abonnés, et il était improvisé

amber heard interview today show
Société

Amber Heard élue personnalité la plus détestée du monde, ou quand la haine des femmes fleurit en ligne

7
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-22T103209.737
Culture

Derrière Bridgerton, cette nouvelle série coréenne est le carton inattendu sur Netflix cette semaine

Bridgerton // Source : Netflix
Culture

Sur Netflix, 5 films et séries aussi torrides que Bridgerton, à regarder cette semaine

4
Source : Unsplash
Culture

Ces célébrités qui ont été bannies des applications de rencontre

Source : Eva Longoria/Instagram
Culture

« Desperate Housewives » bientôt de retour pour les 20 ans ? Eva Longoria fait une annonce

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

13
Source : NBC
Séries

« Il me rend souvent visite » : Courtney Cox se confie sur Matthew Perry

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

La pop culture s'écrit au féminin