Live now
Live now
Masquer
sexe-allergie-latex-
Santé sexuelle

Je suis allergique au latex, et ça ne complique pas que ma vie sexuelle

Le latex, substance naturelle provenant de l’hévéa, un arbre tropical, peut être allergisant chez certaines personnes. C’est le cas d’1% de la population française. C’est aussi mon histoire. 

En 2015, j’avais 18 ans, le sentiment d’être amoureuse et la chatte qui démange. À un rythme effréné, je découvrais la magie du sexe avec mon ex et ma vulve se couvrait de boutons. Au début, j’étais ivre d’orgasmes, insouciante… Puis j’ai eu mal et peur. 

Alors, j’ai combattu mon angoisse et je me suis touchée. J’ai même affronté l’étape du miroir. Ma chatte était un triste champ de bataille. Des boutons, ni gris ni petits, ni rouges ni blancs… Une invasion inodore, rapide et douloureuse. L’acné de la chatte, ça existe ? 

Allez, je me lance. Je vous ouvre mon intimité et un complexe qui m’a hantée de nombreuses années : les conséquences de mon allergie au latex.

Étape 1 : En parler à son médecin traitant… Ou pas

J’ai attendu. J’espérais un miracle, et que ces intrus disparaissent aussi rapidement qu’ils étaient apparus. J’ai attendu pour rien. J’ai fini par me décider à consulter. Le seul hic ? Mon médecin traitant est…ma mère. Alors oui, elle est mon héroïne du quotidien, féministe, et toujours le poing levé… Alors oui, on peut passer des soirées à se mater la trilogie des Magic Mike en se délectant des mouvements de hanche de Channing TatumMais au moment de lui parler de mes pustules vaginales, la complicité mère-fille me paraissait si fragile. Alors je suis restée vague. 

Elle n’a pas bien compris. Je ne lui ai rien montré et j’ai omis la sensation de brûlure. Peureuse, je minimisais mon « herpès » intime. Elle a posé un diagnostic bancal : comment lui en vouloir ? Peut-être avais-je trop de rapports sexuels ? Les frottements auraient-ils conduit à une irritation? Si ce sont des kystes, il faudrait opérer… À la mention d’une intervention chirurgicale, j’ai battu en retrait. Elle m’a conseillé une crème, je l’ai mise au début. Aucun changement. J’ai arrêté. 

Étape 2 : les séances décisives chez l’orthodontiste 

L’amour s’est fané, j’ai rompu avec mon ex, et je me suis consolée par l’abstinence. Je ne sais plus exactement quand ni comment, mais les boutons sur ma vulve ont disparu. Comme ça, évanouis du jour au lendemain… Puis une pustule revenait squatter mon intimité de temps en temps. Rien d’alarmant. J’acceptais la cohabitation.

Adolescente au sourire édenté, je voulais devenir une adulte au sourire éclatant. À 20 ans, j’ai commencé l’orthodontie.

Je suis ressortie de ma première séance avec 39 de fièvre, une irritation cutanée sur le visage ponctuée de quelques vomissements. Une métamorphose charmante qui a recommencé suite à la deuxième, et troisième séance… L’orthodontiste me répétait que « les bagues, ça pouvait secouer ! » Ma mère-médecin traitant a tiqué : « Demande qu’il ne mette pas de gants en latex la prochaine fois. »

Étape 3 : le diagnostic « Allergie au latex »

Quatrième rendez-vous. J’ai décidé de tenter l’expérience, et j’ai crié à l’orthodontiste d’ôter ses gants en latex avant d’insérer ses doigts dans la bouche. Je n’ai pas été malade. Je me suis fait tester. La sentence est tombée : j’étais allergique au latex et je comprenais enfin d’où venait mes boutons sur la vulve. 

Et je n’étais pas au bout des révélations : ma mère m’a annoncé être elle aussi allergique au latex. Un caractère héréditaire, donc…  Elle l’a découvert lorsqu’elle était enceinte de mon frère aîné à 27 ans :

« Lors de ma première grossesse, j’ai eu beaucoup de problèmes, en particulier des hémorragies au premier trimestre qui ont nécessité des échographies endovaginales tous les 2-3 jours pendant 2 mois. La sonde de l’échographie était recouverte d’un préservatif. La répétition de l’examen a favorisé l’apparition de l’allergie. »

L’allergie au latex peut être héréditaire 

Des démangeaisons, des brûlures intenses, et localement des lésions cutanées de type urticaire… Ma mère a rapidement appris à vivre avec son allergie au latex. Même si au quotidien en tant que médecin, elle doit toujours veiller à ne pas être en contact avec cette matière

Madiha Ellaffi, pneumologue-allergologue, me confie par téléphone que le personnel soignant est particulièrement exposé à cette allergie, jusqu’à 1 personne sur 10, d’après les chiffres publiés sur Info Santé. Et il n’y a pas que le latex qui pose souci !

« Pendant longtemps, les gants en latex utilisés en milieu hospitalier étaient poudrés à l’intérieur, et cela pouvait entrainer de grosses réactions allergiques : des éternuements, des crises d’asthme… »

La doctoresse n’est pas surprise lorsque je lui expose ce nouveau point commun que je partage avec ma mère :

« On sait que la maladie allergique, c’est le fait d’avoir un terrain allergique à caractère héréditaire. On a donc plus de risques d’avoir des allergies si on a un parent allergique : 50% de risques si on a un seul parent allergique, et jusqu’à 80% si les deux parents ont la même allergie. »

Seulement 1% de la population est allergique au latex 

D’après Qare, entreprise française de télémédecine, seulement 1% de la population française est allergique au latex. Je réalise que je fais partie d’une élite. Ma mère aussi. Mais la doctoresse Ellaffi nuance cette donnée :

« Seuls les gens qui consultent à propos de cette allergie sont ceux qui ont déclenché une réaction sévère avec une manifestation qui les a effrayés et embarrassés dans leur vie quotidienne. » 

[Site web] Chiffres-2

Alors j’ai commencé à en parler autour de moi. Et par une amie d’une amie, j’ai rencontré Sarah, 24 ans comme moi. Une fausse jumelle. Elle aussi a découvert son allergie lors d’un tour chez le dentiste — elle en est sortie avec les lèvres et l’intérieur de la bouche anormalement rouges. Elle avait 6 ans. La sentence est tombée : allergie au latex. 

Adolescente, Sarah passe des diplômes de secouristes en mer et sur terre avec La Croix Rouge. Problème : les exercices de massage cardiaque et de bouche-à-bouche se font sur des mannequins en plastique, avec une forte concentration en latex… Si elle veut son diplôme, elle doit souffrir :

« J’ai passé ces journées à enduire mes lèvres de beurre de karité pour tenter de sauver les meubles, et éviter d’avoir une bouche horrible et douloureuse. » 

Allergie au latex : la « honte » omniprésente avant les relations sexuelles 

Puis… Plus rien. Aucune autre manifestation allergique jusqu’à sa première relation sexuelle. Sarah a 18 ans, et ne fait pas le lien entre le latex et les préservatifs. Et là… C’est le drame. 

« Mes lèvres et l’intérieur de mon vagin ont gonflé, sont devenus extrêmement rouges et douloureux. Panique à bord. Je n’arrivais même plus à uriner, ou alors difficilement, comme si j’avais une infection urinaire. »

Tout comme moi, Sarah découvre alors les préservatifs sans latex, l’intérêt d’en avoir toujours sur soi qu’on peut vivre comme « honteux », et les explications éventuelles à faire à son partenaire avant une relation sexuelle même pour les plans d’un soir :

« Dans ces situations-là, l’allergie au latex a été une vraie plaie. Autant certains hommes ne disaient rien, autant certains essayaient de me convaincre de ne pas mettre de capote du tout. » 

Tout comme moi, encore une fois, ma jumelle d’allergie a cédé à la tentation de rapports non-protégés — avec cette frayeur, le lendemain matin, d’avoir chopé quelque chose. Jusqu’au jour où toutes deux, nous avons été infectées par une IST. Une mauvaise expérience qui nous a fait retenir la leçon ! 

Pendant que je réfléchissais à l’écriture de ce témoignage, une amie de 35 ans m’a également racontée la découverte de son allergie au latex à l’âge de 15 ans lors de ses premières relations sexuelles. Finalement, nous ne sommes pas si rares que cela… Telle une grande soeur, elle me partage son expérience, et notamment ce tabou autour de cette allergie qui hante la vie sexuelle :

« Il faut de l’adaptabilité et de la gymnastique intellectuelle pour anticiper, annoncer ton allergie à ton partenaire. Et soit tu passes pour la relou, soit pour la salope qui a toujours des capotes sur elle. Lorsque tu es une jeune femme, tu donnes beaucoup d’importance au regard des autres sur toi, et tu sais que les mecs parlent très vite entre eux. Tu as peur pour ta réputation ! » 

dainis-graveris-s221J4AUADw-unsplash
© Dainis Graveris – Unsplash

Les allergies alimentaires croisées à l’allergie au latex

Elle m’explique qu’elle est très allergique au kiwi aussi. Un lien ? C’est drôle : ni ma mère, ni Sarah ni moi-même ne le sommes. La doctoresse Ellaffi me confirme que l’allergie au latex, tout comme n’importe quelle allergie, peut être croisée à certains aliments comme la banane, le kiwi, la châtaigne ou encore le cannabis :

« Ce sont les protéines contre lesquelles on a développé les anticorps contre l’allergie, qui ont une structure qui n’est pas la même, mais assez proche de l’une et de l’autre. Cela va faire que les anticorps de l’allergie développés vis-à-vis du latex vont reconnaître l’allergène principal de tel ou tel aliment. »

La solution ? Éviter l’aliment, pardi ! Car l’allergie au latex n’a ni remède ni désensibilisation possible. Au cours de notre existence, elle peut rester stable, s’améliorer ou pire, s’aggraver, me prévient l’allergologue, m’effrayant en abordant le risque de choc anaphylactique, voire d’arrêt cardiaque.

« C’est difficile de savoir dans le temps comment cela va évoluer. C’est pour cela qu’on recommande de ne pas s’exposer, de ne pas être en contact avec la matière. Et de prévenir. Par exemple, lorsqu’on a une allergie au latex, il faut une carte alertant de l’allergie. Surtout, concernant le milieu médical…C’est important d’avoir cette carte sur soi lors d’un accident, si vous êtes inconsciente. »

Le remède miracle à l’allergie au latex ? Apprendre à s’émanciper du jugement des autres

J’ai raccroché avec l’experte, et dans la minute, j’ai écrit sur un post-it mon allergie au latex avant de le glisser dans mon portefeuille. Mon amie a ri. Elle n’a pas de carte, elle non plus. Mais elle se souvient de cette pression à devoir prévenir tout le personnel soignant lorsqu’elle était enceinte de ses enfants. 

Bref, « vivre avec », et le leitmotiv qui s’impose à nous. Accepter la gêne aussi que cela entraîne lors de ses relations sexuelles. Mais mon amie, qui a quelques années de plus que moi me rassure. Avec l’âge, elle a appris à « s’émanciper du jugements des autres ». Elle ajoute même : « Cela permet aussi de faire le tri entre les mecs cons ou non. » Elle n’a pas tort. 

Depuis six ans, j’ai multiplié les ruses pour annoncer mon allergie à mes prétendants. Lorsque j’ai rencontré mon mec, il y a presque un an, je lui en ai parlé dès le premier date autour d’une pizza. Je lui ai balancé : « T’as des allergies ? Non. Moi, au latex, bon appétit ! » 

C’était la meilleure tactique. Lorsque l’on a couché ensemble pour la première fois, il n’a pas été choqué que je sorte mes propres préservatifs. J’étais fière. Fière d’avoir pris ma revanche sur toutes ces années où cela m’a complexée.

Et si vous aussi, vous avez des doutes et pensez être allergique au latex… 

Plusieurs signes peuvent se manifester lorsque vous êtes allergique au latex : 

  • Des problèmes cutanés (démangeaisons, rougeurs, sensation de brûlure, eczéma…)
  • Des éternuements, le nez qui coule, des crises d’asthme ou d’autres problèmes respiratoires 
  • Des éruptions cutanées sur vos organes génitaux

Sachez que le Dr. Ellaffi vous conseille d’en parler rapidement à votre médecin traitant qui vous réfèrera à une ou un allergologue — lequel réalisera des tests cutanés, des prélèvements, des analyses biologiques, qui permettront de confirmer un diagnostic et de vous donner des conseils.

À lire aussi : Alerte au bullshit : non, le vagin ne se détend pas au fil des pénétrations

Image en Une : Dainis Graveris – Unsplash

Les Commentaires
4

Avatar de Fille du Feu
3 mai 2022 à 08h53
Fille du Feu
J'ai cru comprendre que la honte était associée au fait d'avoir tjs des capotes sur soi (donc d'être une "fille facile" ?), mais j'avoue que je ne comprends pas davantage. J'ai tjs des capotes sur moi sans être allergique et ça me semble juste du bon sens que d'être toujours prête et d'avoir la possibilité de faire du sexe safe je suis désolée pour l'autrice du témoignage qu'elle ait eu à subir ce genre de jugements...
Et je voudrais pousser un coup de gueule contre les mecs qui ne sont pas au taquet sur le préservatif (à peu près 99% des mecs que j'ai rencontrés ), vraiment j'en ai marre d'être la seule à me préoccuper de cet aspect du sexe. D'autant que je pratique la relation libre, avec des gens qui le pratiquent aussi, et je sais pas, j'ai l'impression qu'ils se sentent juste pas concernés unno: ça me FATIGUE. Parce que parfois l'acte sexuel se fait de façon très fluide et j'AIMERAIS qu'ils aient le réflexe d'enfiler une capote par eux mêmes, c'est tjs moi qui "casse le moment" pour demander (sauf les fois où moi aussi je ne le fais pas.... Parce que je suis pas tjs au top ...... Et après c'est encore moi qui fait des tests derrière pour être sûre alors que le mec est en mode "nan mais moi ça va" grr)
Voilà ça m'énerve !
2
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Santé sexuelle

Société
Des-podcasts-pour-comprendre-comment-aider-les-personnes-intersexes-1

3 podcasts pour comprendre l’intersexuation et soutenir les personnes intersexes

Anthony Vincent

14 mai 2022

Idées cadeaux
Sponsorisé

Le 29 mai c'est la fête des mères : voici une sélection de cadeaux pleine de douceur

Humanoid Native
Santé
cacommence

Sur France 2, des propos lunaires sur l’endométriose créent une vive polémique (et la déprogrammation d’une émission)

Camille Abbey

04 mai 2022

40
Féminisme
Violences_sexuelles_TCA_V

Quand les violences sexuelles causent des troubles du comportement alimentaire

Marie Chéreau

29 avr 2022

3
Santé sexuelle
masturbation-poumons-santé-covid19-insolite

Un mec s’est déchiré les poumons en se masturbant, une première scientifique dont il se serait bien passé

Marie Chéreau

25 avr 2022

Sport
femme-abdominaux

Règles, grossesse… les corps des sportives commencent enfin à être pris en compte

Mathilde Linte

21 avr 2022

4
Conseils sexe
Une femme dans un lit prenant du CBD.

Le CBD a-t-il révolutionné ma sexualité ? J’ai testé pour vous l’alliance chanvre et galipettes

Pauline Ferrari

20 avr 2022

5
Santé sexuelle
femme-medecin

Comment les sages-femmes réconcilient les féministes avec la médecine

Anne-Marie Kraus

14 avr 2022

5
Santé sexuelle
pexels-photo-9902269

Une pilule contraceptive « masculine » et sans hormones, efficace à 99%, se précise

Camille Abbey

24 mar 2022

7
Témoignages
illustration d'uterus

À 28 ans, sans enfant, childfree, j’ai réussi à me faire ligaturer les trompes. Voici comment !

Santé sexuelle
pexels-photo-3799837

Cette vaste étude sur un gel contraceptif « pour hommes » offre des retours concluants ! Un peu d’espoir ?

Camille Abbey

15 mar 2022

La sexualité s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9