Live now
Live now
Masquer
banane-figue
Conseils sexe

Alerte au bullshit : non, le vagin ne se détend pas au fil des pénétrations

D’après les adeptes du slut-shaming, qui continuent à colporter de fausses informations sur l’impact d’une vie sexuelle active chez les personnes à vulve, le vagin s’élargirait au passage du pénis… On débunke tout ça ?

Le 4 janvier 2019

Aaaaah, ça faisait longtemps qu’on avait pas vu de la misogynie sur Internet (non). Heureusement, certains s’en donnent à coeur joie pour rétablir l’équilibre… Nouvelle intox populaire : le vagin se déformerait lorsqu’il est trop souvent pénétré par un pénis.

La pénétration vaginale élargit-elle le sexe ?

Souvent objet de plaisanterie, l’idée fausse que les rapports sexuels déforment le vagin et la vulve est un cliché répandu, surtout sur les réseaux sociaux.

En 2016, une femme avait, par exemple, utilisé la métaphore du sandwich au jambon pour dénoncer la vie sexuelle, selon elle trop intense, de Taylor Swift.

vignette-focus (1)

Depuis quelques années, une photo comparant des tranches de thon de différentes formes tourne également sur internet pour illustrer cet élégant concept.

J’ai donc pris mon sceptre à deux main pour rappeler en vidéo que NON, les rapports sexuels (et plus particulièrement la pénétration) n’ont pas d’incidence sur la taille, la forme ou la tonicité du vagin.

EST-CE QUE MON VAGIN S'ÉLARGIT ? — LA BOÎTE À Q

En effet, le vagin est un muscle qui s’adapte aux situations : il se détend pour laisser la place à un doigt, un sextoy, un pénis, et reprend sa forme initiale après la stimulation.

Seuls les accouchements par voie basse et l’avancée dans l’âge peuvent avoir une incidence sur l’apparence de la vulve.

Derrière ces contenus réjouissants se cache le slut-shaming, cette pratique qui consiste à culpabiliser les femmes qui aiment/pratiquent le sexe.

Pourquoi cette rumeur persiste ?

D’un point de vue médical, les arguments avancés par l’ensemble de ces memes sont donc faux.

Mais derrière ces contenus réjouissants se cache le slut-shaming, cette pratique qui consiste à culpabiliser les femmes qui aiment/pratiquent le sexe, notamment en dehors du mariage.

Ces posts véhiculent tous une même idée : les femmes qui ont une vie sexuelle trop active ne méritent pas le respect, et leur punition divine est de se retrouver avec un vagin trop large et/ou des lèvres trop grandes.

C’est un moyen de contrôler la sexualité des femmes en faisant peser sur elle une certaine forme de honte.

Quelle que soit la forme de votre vulve, elle est NORMALE.

Votre vulve est normale !

L’autre conséquence néfaste de ce meme malsain est de renforcer l’idée qu’il n’existe qu’un type de vulve « normale » : celui où tout est lisse et rien ne dépasse.

Cette norme fictive est renforcée par la pornographie qui présentent constamment des vulves de ce type, le plus souvent totalement épilées.

Pourtant, tout comme les seins, les pénis et absolument toutes les parties du corps, les vulves peuvent prendre des formes très différentes.

Les « petites » lèvres sont parfois plus grandes que les « grandes », parfois asymétriques, parfois presque invisibles…

Et quelle que soit la forme de votre vulve, elle est NORMALE, et ce ne sont pas les rapports sexuels pénétrants qui la modifieront, qu’importe leur fréquence.

Mon vœu pour la future année : ne plus avoir à rappeler ce genre d’évidence, que toutes les vulves se sentent aimées.

Et vous, est-ce qu’il vous est arrivé de complexer sur l’allure de votre chatte ? 

À lire aussi : Ce qui arrive aux pénis des hommes qui couchent trop

Crédits photos : @southern_mayers / Deon Black (Pexels)

Les Commentaires
45

Avatar de lafeemandarine
7 janvier 2019 à 09h28
lafeemandarine
Sinon, concernant la mere avec son sandwich au jambon, ca se passera comment quand sa fille sautera le pas ?

A mon avis, si la fille se marie d'abord en bonne et due forme, elle lui donnera sa bénédiction. Tout le monde sait que quand une femme cis se marie, sa vulve devient indéformable (mais qu'elle se déforme à la moindre infidélité).
7
Voir les 45 commentaires

Plus de contenus Conseils sexe

Conseils sexe
Une femme dans un lit prenant du CBD.

Le CBD a-t-il révolutionné ma sexualité ? J’ai testé pour vous l’alliance chanvre et galipettes

Pauline Ferrari

20 avr 2022

5
Actu sexe
De TikTok à Oscar Isaac, le spit kink entre sur le terrain glissant du mainstream

« Je veux qu’Oscar Isaac me crache au visage » ou comment le spit kink sort de l’ombre

Anthony Vincent

06 avr 2022

22
Sexo
lelo-madmoizelle-sexologue
Sponsorisé

Pourquoi vous devriez parler de cul avec vos proches (bon, vous choisissez lesquels, hein)

Conseils sexe
femme-plaisir-soleil

Et si on se donnait du plaisir debout, pour changer ?

Mymy Haegel

21 mar 2022

Conseils sexe
Notre test du gode ceinture Strap-on-Me

Alors, le gode-ceinture sans ceinture, ça donne quoi ? On l’a testé pour vous !

Sexo
Une femme dénudée allongée dans son lit, en train de consulter son téléphone portable

Faut-il être narcissique pour aimer sextoter ? C’est la vraie question que posent des psy

Anthony Vincent

15 fév 2022

Conseils sexe
Lelo

Comment bien nettoyer vos sextoys, pour leur bien et celui de vos muqueuses

Eva Levy

31 jan 2022

Conseils sexe
Huile lubrifiante au CBD

Notre test de l’huile intime au CBD de My Lubie : un lubrifiant qui fait planer ?

Test
Le harnais Fun Factory pour dildo

On a testé le harnais pour gode-ceinture « tout-terrain » de Fun Factory : alors, ça tient ?

Conseils sexe
Toko de Shunga est un lubrifiant à base d'eau

Notre test du lubrifiant aromatisé Toko de Shunga : on en boufferait, alors ?

La sexualité s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9