Live now
Live now
Masquer
michaela-coel-emmys
Féminisme

« Je dédie ce prix à toutes les survivantes de violences sexuelles » : Michaela Coel bouleverse les Emmy’s 2021

20 sep 2021
Récompensée du prix du meilleur scénario lors des Emmy Awards 2021, Michaela Coel a dédié son prix aux victimes de violences sexuelles.

Depuis #MeToo, les cérémonies telles que les Oscars, les Golden Globes les Emmy’s et Cannes servent de plus en plus de tribunes aux messages féministes et humanistes, attirant l’attention sur des sujets de société graves, qu’il est urgent de considérer et de traiter.

C’est précisément ce que Michaela Coel, dont la série I May Destroy You traite des violences sexistes et sexuelles, a fait le 19 septembre lors de la 73è cérémonie des Emmy Awards.

Michaela Coel dédie son Emmy Award aux victimes de violences sexuelles

Writing for a Limited or Anthology Series or Movie: 73rd Emmys

Michaela Coel, actrice, réalisatrice, scénariste et productrice britannique, est régulièrement acclamée pour ses séries puissantes, qui dissèquent avec un regard critique les affres de nos sociétés modernes.

Après avoir en partie scénarisé Chewing-Gum, la jeune femme a fait montre de ses talents pluriels sur I May Destroy You, dont elle a écrit et co-réalisé neuf épisodes, en plus d’incarner le personnage principal.

Dans I May Destroy You, récompensée ce dimanche 19 septembre 2021 de l’Emmy Award du meilleur scénario pour une mini-série, elle explore les retombées traumatiques de l’agression sexuelle dont son personnage, Arabella, est victime.

Il n’est donc pas surprenant que la jeune femme, féministe engagée par ailleurs, ait décidé de dédier son discours et son prix aux victimes de violences sexuelles.

Après avoir encouragé les auteurs et scénaristes à davantage écrire sur des thématiques et histoires qui les mettent « mal à l’aise » et après avoir remercié son équipe pour son travail sur le projet I May Destroy You, l’artiste a en effet conclu son discours par :

« Je dédie ce prix à toutes les survivantes de violences sexuelles. »

Michaela Coel

Un moment puissant salué par une assemblée dont le tonnerre d’applaudissements a accompagné le retour de la créatrice à sa table.

Aux côtés de ce programme, ce sont les séries The Crown et Mare of Easttown qui ont été sacrées.

On notera qu’à l’exception de la comédie Ted Lasso, qui a raflé nombre de prix, ce sont surtout des séries emmenées par des femmes qui ont remporté le plus d’honneurs. Le temps serait-il au changement ?

À lire aussi : Sex Education, saison 3, on regarde ou pas ?

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Société
MadPime_PF_V

MadPrime : tout comprendre de la polémique transphobe contre le Planning familial

Maëlle Le Corre

20 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Daronne
contraception-masculine

La contraception masculine, grande oubliée des institutions ?

Chloé Genovesi

02 sep 2022

4
Féminisme
social media réseaux sociaux

Féminismes et réseaux sociaux : une histoire d’amour-haine ?

Sophie Benard

24 août 2022

2
Témoignages
mere-fille-passage-pieton-600

J’ai été harcelée sexuellement en compagnie de ma fille de 4 ans et j’ai la haine

Manon Portanier

18 août 2022

21
Féminisme
safer plage marseille

Marseille expérimente une appli anti-harcèlement à la plage

Maëlle Le Corre

08 août 2022

2
Féminisme
Femmes-à-chat-conservateurs-politique-société-

Le mythe des « femmes à chats » récupéré politiquement par les conservateurs

Marie Chéreau

08 août 2022

26
Féminisme
avocat-diable-vert

Décryptage : pourquoi tant de gens se font « l’avocat du diable »

Maëlle Le Corre

24 juil 2022

32
Féminisme
manifestation nous toutes – les victimes denoncent – jeanne menjoulet flickr

Aucun parti politique ne récolte la confiance des Français en matière de lutte contre les violences faites aux femmes

Maëlle Le Corre

15 juil 2022

1
Féminisme
metoo-théâtre-droit-des-femmes-feminisme-cinema-

Une comédienne exige la parité au théâtre, quitte à mener une « guérilla » pour y parvenir

Marie Chéreau

07 juil 2022

1

La société s'écrit au féminin