Live now
Live now
Masquer
Source : cava
Société

« Pourquoi s’obstinent-ils à porter plainte contre nous ? » : une tribune dénonce les procédures-baillons contre les dénonciatrices de violences sexuelles

Dans ce texte, Hélène Devynck, Sandrine Rousseau ou encore Alice Coffin dénoncent les plaintes en diffamation contre les dénonciatrices de violences sexuelles. Procédures qui, selon les signataires, visent à « faire taire » les victimes.

« Pourquoi s’obstinent-ils à porter plainte contre nous ? Pour nous faire taire ? Pourtant, cela ne fonctionne pas. » Dans une tribune publiée dans Libération lundi 11 mars, plusieurs personnalités dont Hélène Devynck et Cécile Delarue (qui ont accusé PPDA de violences sexuelles), mais aussi les élues Laurence Rossignol, Sandrine Rousseau ou encore Alice Coffin, ont dénoncé les procédures-baillons. Procédures qui consistent à porter plainte en diffamation contre les dénonciatrices de violences sexuelles.

Des procédures qui ont « peu de chance de prospérer »

Et pour cause, les procédures-baillons sont très souvent utilisées par les personnes mises en cause. Comme le réalisateur Jacques Doillon, qui, le 22 février dernier, a annoncé porter plainte contre Judith Godrèche, qui l’avait quelques jours plus tôt accusé de viol alors qu’elle était mineure et lancé une procédure judiciare. Comme PPDA, accusé de multiples violences sexuelles, qui a attaqué 17 de ses victimes présumées pour « dénonciation calomnieuse », ainsi que les journaux Libération et Le Parisien pour « diffamation » (la plainte contre ce dernier a été retirée quelques semaines avant la date du procès).

Ou encore comme l’élu de Paris Christophe Girard, qui sera au tribunal les 14 et 15 mars prochain, après avoir porté plainte contre six militantes féministes pour diffamation et injure publique, pour avoir dénoncé publiquement ses liens supposés et son soutien à Gabriel Matzneff.

Dans cette tribune, les signataires affirment pourtant que les procédures baillons n’ont souvent que « peu de chance de prospérer ». Elles rappellent : « Sandra Muller, autrice du #Balancetonporc ? Définitivement relaxée. Ariane Fornia, qui avait mis en cause Pierre Joxe ? Définitivement relaxée. Denis Baupin (qui ne s’était pas déplacé à l’audience) avait non seulement été débouté de sa plainte, mais il avait en plus été condamné à indemniser ses accusatrices pour procédure abusive. »

« Nous ferons bloc »

Elles réitèrent alors leur soutien aux victimes de violences sexuelles et à celles qui souhaiteraient témoigner, saluant la solidarité de plus en plus forte autour de celles et ceux qui prennent publiquement la parole.

« Les victimes présumées et leurs soutiens sont de plus en plus nombreux à braver l’interdit de parler qui pèse sur elles et eux. Pour laver leur réputation ? Avec un échec judiciaire ou une condamnation pour procédure abusive ? Drôle de stratégie. Pour dissuader des victimes qui n’auraient pas encore parlé ? Qu’elles sachent que nous sommes là, et que nous ferons bloc ! »

Le texte appelle aussi à protéger les journalistes et toute personne qui souhaiterait témoigner, et demandent des mesures législatives françaises : « C’est une nécessité alors que la directive européenne nouvellement votée le 27 février visant justement à protéger les journalistes et les militants des procédures-baillons, va devoir être retranscrite en France. C’est aussi une urgence pour remettre le droit au service de la justice, et surtout au service des victimes de violences sexistes et sexuelles », conclut la tribune.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

2
Avatar de Ariel du Pays Imaginaire
12 mars 2024 à 20h03
Ariel du Pays Imaginaire
J'espère qu'elles obtiendront gain de cause !
Par contre @Christelle Murhula je pense qu'il y a une erreur dans la 2e citation, on dirait qu'il en manque un bout !!
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Société

Source : Robin JARRY
Sport

3 conseils pour mieux gérer sa pratique sportive quand on a ses règles

1
Source : SHVETS production de Pexels
Société

Une enquête du Parisien révèle des violences sexuelles à l’Institut national de jeunes sourds de Paris

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Violences sexuelles à l’Hôpital : Roselyne Bachelot, émue, confie son expérience dans C à vous

police pixabay
Société

À Metz, un policier qui frappait son ex-femme et ses enfants a été relaxé par la Cour d’Appel

7
Source : Capture d'écran du compte X de Paris 2024
Société

JO 2024 : accusé de harcèlement, Baptiste Moirot ne portera finalement pas la flamme olympique

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

15
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Actualités mondiales

La Suède adopte une loi qui autorise les transitions de genre à partir de 16 ans

football // Source : Unsplash / Emilio Garcia
Actualités

PSG-Barça : Les supportrices parisiennes agressées sexuellement lors des fouilles ?

Source : Canva
Société

En Seine-Saint-Denis, 51 femmes enceintes dorment à la rue

La société s'écrit au féminin