Impact du vaccin sur le cycle menstruel : on ne panique pas !


Des chercheuses se penchent sur les éventuels impacts des vaccins contre le covid-19 sur la santé menstruelle et mettent en lumière les biais sexistes dans la recherche.

Impact du vaccin sur le cycle menstruel : on ne panique pas !CDC via Unsplash

Les nouveaux vaccins contre le covid-19 pourraient-ils avoir un impact sur notre cycle menstruel ? Après avoir reçu son injection de Moderna en février dernier, l’anthropologue Kate Clancy, également créatrice de Period, un podcast sur les menstruations, a partagé sur Twitter avoir eu des règles plus abondantes qu’à l’ordinaire :

Ce témoignage a eu un effet boule de neige : d’autres personnes avaient elles aussi constaté un changement plus ou moins important dans leur cycle.

Kate Clancy a donc commencé un travail de recherches sur l’impact du vaccin sur les menstruations et les saignements hors période de règles et sur les symptômes qui y sont associés : « Les effets secondaires sont communs et un élément important de la réaction au vaccin, et les saignements menstruels sont une façon importante de comprendre comment le système immunitaire est activé », explique-t-elle dans le formulaire en ligne destiné à récolter les expériences des personnes menstruées.

Début mai, 78.000 réponses avaient déjà été obtenues.

Kate Clancy se veut rassurante et rappelle qu’un changement dans le cycle, des règles qui débarquent un peu plus tôt ou plus tard que prévu, ou sont plus abondantes, n’est pas obligatoirement le signe d’un danger imminent pour la santé. Cela peut être provoqué par plusieurs facteurs, dont le stress.

À noter aussi que le vaccin contre le covid-19 n’est pas le premier vaccin à avoir un effet secondaire sur le cycle menstruel : « D’autres vaccins ont été associés avec des changements à court terme sur les règles, mais il n’y a pas eu d’indication pour ces autres vaccins et que les effets soient durables », expliquait l’immunologique Viki Male auprès d’Euronews.

Cela ne signifie pas non plus qu’il y a un risque sur la fertilité des personnes qui reçoivent le vaccin.

Un biais sexiste persistant autour de la recherche sur les vaccins

L’idée n’est bien sûr pas de créer une psychose autour du vaccin et de ses effets sur notre corps. Pour Katharine Lee, chercheuse du Département des sciences de la santé publique à l’université Washington de Saint-Louis, qui mène ces recherches aux côtés de Kate Clancy, il s’agit en premier lieu d’un devoir d’informer au mieux les patients qui se font vacciner, comme elle l’explique à Good Morning America :

« On a recommandé à la plupart des gens d’avoir du Tylenol [du paracétamol, ndlr] sous la main en cas de fièvre après le vaccin et de s’assurer d’avoir un emploi du temps dégagé si on a un coup de fatigue ou une migraine, c’est juste que les gens devraient être informés, savoir ce qui peut arriver pour qu’ils puissent réagir en conséquence et ne pas avoir peur. »

Pourtant, il ne faudrait pas mettre de côté le fait que la médecine a longtemps négligé – et continue encore de le faire – l’expérience des femmes dans les recherches cliniques sur les médicaments et les vaccins.

« Longtemps on a seulement testé les vaccins sur les hommes », expliquait cette même chercheuse dans The Lily, « alors je pense que même inclure des questions comme “avez-vous remarqué des effets sur votre cycle menstruel” dans les études est probablement quelque chose auquel on ne pense pas. »

Les recherches sur le covid-19 n’ont pas été épargnées par les biais qui ont déjà cours dans la recherche. L’idée que les résultats obtenus sur les cobayes hommes étaient universels et s’appliqueraient aussi bien aux hommes qu’aux femmes a longtemps eu la vie dure.

Et vous ? Avez-vous observé des perturbations dans votre cycle menstruel après avoir reçu la fameuse injection ? Serez-vous justement plus attentive à d’éventuels changements ?

À lire aussi : La pilule est plus risquée que le vaccin AstraZeneca, et ça ne gêne personne

Maëlle Le Corre

Maëlle Le Corre


Tous ses articles

Commentaires

Octopuss

@Padmey comme toi je prends la pillule, j’ai eu mes règles il y a plus d’une semaine . Et là, en pleine plaquette, je saigne. J’ai été vaccinée vendredi dernier. Je n’ai jamais eu de spotting sous pillule avant.

Par ailleurs ma tante, la soixantaine, bien ménopausée , a perdu beaucoup beaucoup de sang deux jours après le vaccin et a été hospitalisé 5 jours.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!