Live now
Live now
Masquer
horror-film-cyber-bullying
Cinéma

Le film « #Horror » sur le cyber-bullying se dévoile avec une bande-annonce

15 oct 2015 1
#Horror est un film… d’horreur, précisément, et qui traite du phénomène du cyber-harcèlement entre adolescentes. La bande-annonce vient de sortir, et elle est tout à fait terrifiante.

Le cyber-harcèlement, soit le harcèlement par divers moyens numériques (téléphone, internet) est un phénomène terrible, qui touche en particulier les adolescent•e•s. Respire, le film de Mélanie Laurent sorti en novembre dernier et dont madmoiZelle était partenaire, l’illustrait plutôt bien.

À lire aussi : « Respire » de Mélanie Laurent : lorsque l’amitié vire au harcèlement

C’est donc une bande de six adolescentes accros au portable et aux apparences, qui est mise en scène dans #Horror, un film d’horreur qui s’annonce tout à fait angoissant. La bande-annonce vient de sortir.

On y voit la bande de filles s’amuser avec des masques et des manteaux de fourrure, collectionner les selfies entre « bestas », se moquer d’une de leurs camarades, puis organiser une pyjama-party qui tourne au drame, lorsqu’une voiture aux vitres ensanglantées apparaît dans le jardin

#Horror Official Trailer #1 (2015) - Taryn Manning, Natasha Lyonne Movie HD

#Horror est la première réalisation de l’actrice américaine Tara Subkoff, que tu as peut-être aperçue dans American Pie. Le film lui aurait été inspiré par la fille d’une de ses amies, qui aurait répondu à la question « Qu’est-ce que l’horreur pour toi ? » en parlant de son cyber-harcèlement qui s’était poursuivi, même après qu’elle ait déménagé sur un autre continent.

Si le scénario file les chocottes, le casting, lui, aurait plutôt tendance à t’attirer du côté obscur. On y retrouve en vrac une petite partie de l’équipe d’Orange Is The New Black, avec Taryn Manning (a.k.a Pennsatucky) et Natasha Lyonne (alias Nicky), mais aussi Chloë Sevigny et Lydia Heast-Shaw, que tu as pu voir dans Gossip Girl.

La sortie du film est prévue pour le 20 novembre 2015 aux États-Unis. Et certaines actrices, comme Chloë Sevigny, ont déjà commencé à teaser #Horror… J’en ai des frissons dans le dos.

À lire aussi : Bullying, harcèlement et intimidations entre jeunes

Les Commentaires
1

Avatar de Anais lemillefeuilles
16 octobre 2015 à 14h15
Anais lemillefeuilles
Je n'aime pas les films d'horreur mais étant donné le sujet de celui-ci j'ai envie de me laisser tenter...
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

fumer fait tousser 4
Cinéma

Quentin Dupieux est au sommet de son art avec Fumer fait tousser

Maya Boukella

30 nov 2022

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
will-smith-frappe-chris-rock-oscars
Pop culture

Après la gifle, Will Smith comprendrait qu’on ne soit pas prêts à le revoir à l’écran

Maya Boukella

29 nov 2022

4
helena bonham carter
Cinéma

À la rescousse pour défendre J.K. Rowling et Johnny Depp, Helena Bonham Carter aurait pu s’abstenir

Maëlle Le Corre

29 nov 2022

5
babylon paramount
Pop culture

Babylon : après La La Land, une bande-annonce grandiose et épuisante pour le nouveau Damien Chazelle

Maya Boukella

29 nov 2022

emma corrin netflix the crown
Pop culture

Emma Corrin (The Crown) veut plus de catégories non genrées dans les remises de prix

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

2
annie colère diaphana
Interviews cinéma

« L’IVG est un geste social global », entretien avec l’équipe d’Annie Colère

Maya Boukella

26 nov 2022

Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

Maya Boukella

25 nov 2022

titanic Twentieth Century Fox France
Pop culture

Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Maya Boukella

24 nov 2022

2
parfum vert diaphana
Cinéma

Le Parfum vert, le polar entre Hitchcock et Tintin qui nous fait déjà rire

Maya Boukella

24 nov 2022

saint omer 1
Cinéma

Saint Omer n’est pas un film sur l’infanticide mais sur la maternité :  rencontre avec Alice Diop

Maya Boukella

23 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin