Live now
Live now
Masquer
Source : Unsplash / Ian Taylor
Société

Homophobie : des footballeurs refusent de porter les couleurs du drapeau arc-en-ciel

Plusieurs joueurs de ligue 1 et 2 ont préféré déclarer forfait plutôt que d’arborer les couleurs du drapeau LGBT sur leurs maillots les 13 et 14 mai, alors que se tenait la campagne annuelle de lutte contre l’homophobie de la Ligue de football professionnel.

Ce week-end se tenait la campagne annuelle « Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot » de la Ligue de football professionnelle (LFP), durant laquelle les joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 arborent les couleurs du drapeau arc-en-ciel sur leurs maillots et brassards de capitaines.

Ces derniers sont ensuite vendus aux enchères, et les fonds reviennent aux associations Foot Ensemble, PanamBoyz & Girlz United et SOS Homophobie. Plusieurs joueurs de Guingamp, Nantes et Toulouse ont refusé de participer aux matchs, évoquant des convictions personnelles en désaccord avec le message véhiculé. Au micro de l’émission Stade 2 dimanche 14 mai, la ministre des Sports, Amélia Ouéda-Castera, a appelé les clubs à prendre « des sanctions » contre les sportifs concernés.

« Un simple message de non-discrimination »

La ministre déplore le choix de ces joueurs, révélateur de l’homophobie qui gangrène le milieu du football : « je regrette vivement qu’on n’ait pas 100 % des joueurs qui puissent se retrouver derrière ce simple message de non-discrimination. C’est essentiel de tous se retrouver sur un message aussi basique de vivre ensemble. Il est de la responsabilité des clubs de prendre des sanctions, je pense que c’est nécessaire ». Plusieurs joueurs du FC Nantes et du Toulouse football club, qui devaient se rencontrer samedi, ont expliqué sur Twitter les raisons de leur retrait :

https://twitter.com/ZAboukhlal/status/1657787149700268036?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1657787149700268036%7Ctwgr%5E189856b20197ca1c89cff8c79908f0c038c18b10%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.leparisien.fr%2Fsports%2Ffootball%2Fjespere-que-ma-decision-sera-respectee-aboukhlal-sort-du-silence-apres-avoir-refuse-de-participer-a-la-campagne-de-lutte-contre-lhomophobie-14-05-2023-HHM2EJIYTVCJPNVELYKJKOPZFA.php

Dans un communiqué, le collectif de lutte contre l’homophobie dans le sport amateur et professionnel Rouge Direct a réclamé une « vraie politique de lutte contre l’homophobie dans le football, comme en Angleterre ou en Allemagne entre autres », et dénonce l’« inaction des instances du football ».

Pour l’association, cela ne fait aucun doute : « Le football français est décidément un grand corps malade, l’homophobie en est un des principaux foyers d’infection. Il est plus que temps de passer à des paroles ambitieuses et à des actions concrètes, à grande échelle ».


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

11
Avatar de ranrun
23 août 2023 à 10h08
ranrun
x
0
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Société

Source : Alex Green
Société

« Je me suis retrouvée dans des situations dangereuses » : Lucie, ex-travailleuse sociale auprès des auteurs de violences conjugales

1
Source : Madmoizelle
Société

Congélation d’ovocytes : « On m’avait dit que ce serait un parcours du combattant, mais c’est bien pire »

5
Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Canva Pro
Société

Plusieurs associations appellent à intensifier la lutte contre la LGBTphobie en milieu scolaire

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Source : Creative Commons
Daronne

Doliprane pour enfant : attention à certaines pipettes défectueuses, alerte l’ANSM

Damien Abad
Société

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Source : Canva
Société

Les actes LGBTphobes ont explosé en 2023

1

La société s'écrit au féminin