Live now
Live now
Masquer
hommes-sexy-erotisme
Société

Masculinité et sensualité, l’équation impossible ?

Une femme sexy, tout le monde voit à peu près ce que c’est. Mais quand il s’agit d’érotiser le corps des hommes, c’est le flou artistique… Queen Camille te livre son plaidoyer pour la sensualité masculine.

Les hommes seraient visuels, les femmes seraient cérébrales…

Peut-être parce qu’elles n’ont jamais d’images d’hommes sensuels à se mettre sous la rétine ?

L’érotisation du corps, une inégalité femme/homme

Je ne t’apprends rien quand je constate que les corps féminins sont sur-érotisés , alors que la sensualité reste un concept beaucoup plus flou côté mecs.

J’ai pu constater la pertinence de mon observation (jamais hésiter à s’auto-congratuler) en recherchant une photo pour illustrer cet article.

Lorsque l’on tape « sexy » dans n’importe quelle banque d’images, le résultat est sans appel : il n’y a QUE des photos de femmes.

Des femmes en slip, en soutif, en maillot de bain, des femmes alanguies, des femmes lascives, des femmes qui dansent, qui se mordent les lèvres, qui jouent avec leurs cheveux…

Les très rares modèles masculins qui ponctuent les résultats sont exclusivement des bodybuilders luisants de sueur.

Pourquoi est-il si difficile de trouver une photo d’homme sensuel, et encore plus d’en trouver plusieurs ?

Pourquoi les corps des meufs sont-ils sexualisés jusque dans les pubs pour yaourt, alors qu’il n’existe AUCUN magazine de charme pour femme hétéro ?

Parce qu’être sensuel, quelque part, c’est être faible, peut-être…

À lire aussi : Comment et pourquoi j’assume mon image de meuf sexy

Virilité ou sensualité, il faut choisir ?

Toute notre culture de la séduction et de la sexualité est hétéronormée, polarisée entre virilité et sensualité.

Elle distingue les hommes dans le rôle actif de désirants et les femmes dans celui, passif, de désirées. Aux hommes les stratégies de conquête, aux femmes la sensualité.

Se soucier de son apparence, c’est évidemment une marque de sensibilité incompatible avec l’exigence de virilité !

Se préoccuper de sa masse musculaire est la seule option acceptable. En-dehors du sport, un mâle qui se soucie de son physique prend souvent le risque d’être rangé dans la case pas flatteuse des métrosexuels.

Pour séduire quand on est un mec, mieux vaut miser sur les possessions matérielles et une grande gueule.

Compliqué donc pour l’homme lambda de s’envisager séduisant (donc potentielle « proie ») tout en maintenant le niveau de masculinité toxique requis.

En plus, les meufs ne sont pas censées avoir d’envies sexuelles, alors que pour les mecs, le cul est bien sûr sur un besoin vital, ce qui a permis l’expansion unilatérale d’une imagerie destinée à titiller le mâle hétéro !

À lire aussi : Comment draguer un mec quand on est une meuf ?

Comment être sexy quand on est un homme ?

Lorsque Mymy recense sur madmoiZelle des comptes Instagram d’illustrations érotiques, force est de constater que c’est encore et toujours le corps féminin qui est choisi pour illustrer la sensualité.

Quand Océane cherche à creuser le rapport des mecs hétéros aux nudes, c’est aussi plus compliqué que prévu…

Pour voir des corps masculins présentés comme sexy, il faudra se tourner des côté des hommes gays, auxquels les préjugés ont déjà confisqué la place de mâle alpha depuis longtemps, et qui peuvent donc assumer d’aimer la déco et de se couper les ongles.

L’érotisation des corps est à ce point déséquilibré que, si les femmes ont appris dès la puberté à « se mettre en valeur », de la pointe du cheveux à la ficelle du string (sinon on leur dira qu’elles sont négligées et ne font aucun effort pour s’arranger), les hommes ne savent pas comment être sexy, comme le montre ce sujet sur le forum de Rockie.

Anne-Laure Parmantier, la créatrice du podcast sur la sexualité masculine On The Verge, a interrogé sa communauté à ce propos.

Constatant que la sensualité masculine est bien moins célébrée que celle des femmes sur le réseau social, elle a demandé aux hommes s’ils avaient conscience du potentiel sexy de leur corps.

ontheverge-erotisme

Une majorité d’hommes (62% des sondés) estiment que c’est à leur compagne de les guider sur le chemin de leur sexytude.

Personnellement, j’y vois une posture qui perpétue le déséquilibre hétéro : puisque les femmes ont le monopole de la séduction physique, les hommes peuvent zapper leur apparence, et espérer pécho leur Cristina Cordula personnelle sans avoir fourni le moindre effort de présentation…

Mais je me rends aussi compte qu’il est compliqué pour un homme de savoir comment séduire avec son physique, comment se mettre en valeur et développer sa sensualité.

Des comptes Instagram qui érotisent les hommes

Si tu es une fidèle du podcast Laisse-Moi Kiffer, tu n’es pas sans savoir que j’affectionne grandement les comptes qui érotisent les mecs sur Insta.

En tant que pourfendeuse de l’égalité et personne souhaitant jouer un rôle actif dans ma sexualité, j’estime qu’il faut rééquilibrer la situation en donnant aux femmes hétéro les moyens de se rincer l’œil.

J’ai donc été ravie que On The Verge partage les recommandations de comptes de sa commu pour voir le corps des hommes sont un jour nouveau, et excitant. 

Je trouve ces contenus d’autant plus intéressants qu’ils ne mettent pas systématiquement en scène des Apollon musclés et velus, mais présentent une jolie diversité de morphologies et de masculinités.

Tu pourras les retrouver dans la story à la une d’On The Verge, mais je te glisse quelques-uns de mes préférés ici :

Et toi, tu as l’habitude de voir le corps des hommes érotisé de cette façon ? Tu as des comptes Insta de ce genre à recommander ?

Qu’est-ce que tu trouves sexy dans le corps d’un homme ?

À lire aussi : J’ai essayé de parler de nudes avec des mecs… et ce n’était pas simple


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

13
Avatar de Golden_Medusa
13 novembre 2019 à 22h11
Golden_Medusa
Rémi aux tulipes m’a émue, beaucoup. Comme disait @Happycookie, sa photo est encore plus forte car son corps ne ressemble pas aux canons de beauté masculins.

Contenu spoiler caché.

Du coup ce serait si bien que les corps masculins """différents""" de la """norme""" (entre énormes guillemets hein) soient aussi représentés... On y viendra j'en doute pas, et notamment par le compte insta de @arsen3m (celui qui a pris la photo de Rémi aux tulipes donc), où y a vraiment des perles, notamment en terme de représentativité. Et chaque photo est une oeuvre d'art en soi. Les couleurs, la composition...elles sont toutes si puissantes, je suis absolument fan ! Merci de m'avoir fait découvrir cet artiste
(ça se voit tant que ça quand j'aime quelque chose ? oups )
6
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Société

Source : Madmoizelle
Société

Congélation d’ovocytes : « On m’avait dit que ce serait un parcours du combattant, mais c’est bien pire »

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Canva Pro
Société

Plusieurs associations appellent à intensifier la lutte contre la LGBTphobie en milieu scolaire

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Source : Creative Commons
Daronne

Doliprane pour enfant : attention à certaines pipettes défectueuses, alerte l’ANSM

Damien Abad
Société

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Source : Canva
Société

Les actes LGBTphobes ont explosé en 2023

image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2

La société s'écrit au féminin