Live now
Live now
Masquer
Meilleur pâtissier
Télé

Goûters réussis et Barbie ratée, cette semaine du Meilleur pâtissier n’était pas un jeu d’enfant

19 nov 2021

Cette semaine, les candidats du Meilleur pâtissier sont retombés en enfance ! Entre reproduction de nos goûters préférés et encore une épreuve technique sans aucun sens, il y a comme d’hab plein de râleries à écrire.

Le thème de l’enfance dans le Meilleur pâtissier, c’est sujet à des moments trop mignons, des beaux gâteaux, mais aussi des réalisations plus qu’approximatives. Retour sur une semaine moins mouvementée que la précédente mais dont les épreuves vont feront retomber en enfance !

Du goûter, du goûter !

Dans la première épreuve de cette semaine, les candidats devaient reproduire des gâteaux de leur enfance tels que les fameuse barquettes à la fraises, les napolitains, on encore les Kinder Délice.

Ça a donné à des scènes assez drôles, notamment car les candidats n’avaient pas le droit de dire les marques de ces gâteaux mythique. Le Kinder surprise est donc devenu « l’oeuf en chocolat avec une surprise dedans » et la barquette LU à la fraise est devenu « le petit bateau de fruits ».

Le moment le plus mignon de cette épreuve ? Sans aucun doute celui où Jérîme et Mohamed ont décidé de faire un « je te tiens tu me tiens par la barbichette ».

Jerome et Mohamed se tenant la barbichette
Crédit : Replay Meilleur Pâtissier

Ça n’a rien a voir avec de la pâtisserie, mais ces deux-là sont clairement mes préférés (après Maud, évidemment). Ils ont d’ailleurs très bien réussi l’épreuve ! Admirons le magnifique Napolitain de Mohamed : malgré que ça ne soit pas ma pâtisserie favorite, il faut dire que c’était extrêmement réussi.

Napolitain géant

On a eu droit à un autre moment très touchant, lorsque Jérôme s’est un peu livré sur le fait qu’il était assez isolé quand il était jeune, car il était moqué par ses camarades.

Rien à voir avec de la ganache monté et de la farine, mais c’est toujours très agréable d’en apprendre plus sur les candidats, et il était vraiment trop chou.

Une épreuve technique sans grand intérêt

Alors oui, je vais encore râler sur l’épreuve technique de Mercotte. Mais au bout d’un moment, ce n’est plus possible ! Cette fois elle n’était pas particulièrement difficile, mais bon, on s’ennuie en terme de goût…

Je sais, je sais : la technique est importante. C’était d’ailleurs rigolo de voir les candidats galérer à compter combien de biscuits ils devaient faire pour monter une tour de 35 centimètres — et ça donné lieu à des blagues salaces de la part de Mercotte du genre « Oh bah 15 centimètres c’est la moyenne ».

Mais bon, dans l’ensemble ça restait assez plat. Empiler des biscuits les uns sur les autres comme un Jenga avec des parfums tous plus boring les uns que les autres…. ronpiche.

Tour de Jenga gâteau

Aya s’est surpassé dans cette épreuve, comme pour celle d’avant où elle avait réalisé un Oreo géant — ou plutôt un « biscuit rond au chocolat et au lait ».

J’étais triste de voir que Jérôme n’avait pas gardé son titre du Roi de l’épreuve technique, mais rassurez-vous, il n’est pas parti ! Suspense…

Tour de Jerome un peu cabosser

Épreuve créative, un jeu d’enfant

Pour l’épreuve créative, les candidats devaient recréer un jouet de leur enfance. Il y a eu des bonnes idées — comme le yo-yo de Mohamed ou le Qui est-ce ? d’Aya — mais je me dois quand même de faire passer un petit warning à Jeremy. Je l’adorais jusque là, mais il est devenu beaucoup trop confiant !

Il ne se remet pas du tout en question, il pensait que son dessert de billes était merveilleux… et c’était plutôt pas mal, mais il se voyait déjà gagnant dans l’épreuve avant même que le jury ait goûté sa création. Non mais oh.

Billes de Jeremy

Bon, malgré qu’elle me fasse beaucoup rire, Anne-Loup est celle qui est partie cette semaine et je ne peux pas trop m’opposer à cette décision… Il est vrai que sa robe de poupée, en plus d’être une recette assez simple de citron et de melon, ressemblait à un petit cochon avec une perruque.

Mais bon chapeau l’artiste, tu t’es bien battue !

Gâteau poupée de Anne-Loup

La semaine prochaine, c’est 50 Nuances de pâtisserie : si on avait pas eu assez d’allusions sexuelles de la part de Mercotte, je crois que cette fois on va être servies. Hâte !

À lire aussi : Halloween version Meilleur pâtissier : trop de faux sang, trop de betterave, trop de rose

Crédit photo : Replay M6

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Télé

Télé-réalité
Drag Race

Le premier candidat cis-hétéro de RuPaul’s Drag Race est annoncé, et ça ne ravit pas tout le monde

Eva Levy

03 déc 2021

9
Télé-réalité
Meilleur Pâtissier

Le récap du Meilleur Pâtissier is back ! Et le Canada fut un carnage

Eva Levy

03 déc 2021

Actualité mode
Le sac à main Area x MyReality de Christine Quinn intrigue dans Selling Sunset

Que raconte le sac-chaise inutilement brillant de Christine Quinn dans Selling Sunset ?

Anthony Vincent

03 déc 2021

Série télé
got-cout-prequel-annule

On connaît le coût du préquel de Game of Thrones annulé et il fait mal au cul

Kalindi Ramphul

03 déc 2021

2
Télé-réalité
koh_lanta_recap_sale_ep13

Le récap salé de Claude-Lanta : les Laurents, épisode 13 — N’importe quoi Denis

Benjamin Benoit

01 déc 2021

2
Série télé
vih-series-elite-skam-jo-manuela

En montrant des adolescentes séropositives, ces séries font avancer la sensibilisation au VIH

Hanneli Victoire

01 déc 2021

Grossesse
christine-quinn-pregnant-baby-shower-1638201031999

Il faut qu’on parle de la maternité selon Selling Sunset

Camille Abbey

30 nov 2021

Série télé
friends-vert

Même en 2021, tout le monde (ou presque) aime Friends. Mais pourquoi donc ?

Lena Haque

30 nov 2021

10
Télé-réalité
[Site web] Visuel vertical (1)

Derrière le Botox et le drama, Selling Sunset saison 4 aborde de vrais sujets

Kalindi Ramphul

29 nov 2021

10
Série télé
Extrait de la docu-série Le Petit Bleu avec Lexie du compte Instagram @aggressively_trans

Toute la pluralité des transidentités est explorée dans cette série-documentaire aussi accessible que passionnante

Anthony Vincent

27 nov 2021

La pop culture s'écrit au féminin