Live now
Live now
Masquer
palmares-festival-gerardmer-2022
Cinéma

Gérardmer 2022 : les femmes dominent le palmarès !

La 29è édition du festival fantastique de Gérardmer s’est achevée dimanche 30 janvier par la projection du film Ego, de Hanna Bergholm. Et cette année, ce sont les femmes qui règnent en maitresses sur le palmarès.

Si Bruno Barde, le président du festival du film fantastique de Gérardmer, ainsi que les réalisateurs Alexandre Aja et Edgar Wright n’ont mentionné QUE DES HOMMES dans leurs inspirations cinéma, force est de constater que l’horreur est désormais aux mains des femmes.

Alors que le film Titane, de Julia Ducournau, a remporté la Palme d’or à Cannes en 2021, ce sont également des réalisatrices (accompagnées de l’indétronable Paco Plaza, qui avait déjà ébloui le festival avec Rec il y a 14 ans) qui dominent cette année le palmarès du festival.

Et on aura jamais autant kiffé ce bel événement culturel.

Le palmarès complet de Gérardmer 2022

1643372877_138_Samhain-is-a-contemporary-verifier-on-the-depression-and-the

Alors que le film Ego, de Hanna Bergholm, a remporté le Grand Prix du festival, le film Samhain, notre grand favori signé par l’Irlandaise Kate Dolan, a reçu le Prix du Jury, ex-aequo avec La Abuela, de Paco Plaza.

Par ailleurs, c’est le film The Innocents qui a le plus séduit le public et la critique et remporte ainsi deux prix.

Voilà le palmarès complet de cette splendide édition :

  • Grand Prix : Ego, de Hanna Bergholm
  • Prix du jury : Samhain, de Kate Dolan ex-aeco avec La Abuela de Paco Plaza
  • Prix du jury de la critique : The Innocents de Eskil Vogt
  • Prix du public : The Innocents de Eskil Vogt
  • Prix du jury jeunes de la Région Grand Est : Ego, de Hanna Bergholm
  • Prix de la meilleure musique : Mona Lisa and the Blood Moon de Ana Lily Amirpour
  • Grand Prix du court métrage : Charge Mentale, de Benjamin Malherbe

Un palmarès qui fait la part belle aux drames familiaux et aux « mommy issues », et prouve l’intérêt des festivaliers pour l’« elevated horror ».

En tout cas, et après des décennies d’invisibilisation des femmes dans l’industrie du cinéma d’horreur, la vapeur s’inverse.

Et il était temps.

À lire aussi : « La famille, c’est terrifiant », Kate Dolan nous raconte Samhain, son coup de maître


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Judith Godreè // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

1
Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Source : Wikimedia Commons
Société

Isild Le Besco se dénonce sa relation « d’emprise destructrice » avec Benoît Jacquot

La pop culture s'écrit au féminin