Live now
Live now
Masquer
films-chelou-netflix
Cinéma

Les 5 films les plus chelou à voir sur Netflix

Alix a fouillé les tréfonds de Netflix pour te donner 5 idées de films à regarder, ébaubie de tant de bizarrerie.

Publié le 25 janvier 2020

Un matin je me suis levée, et j’en ai eu marre de regarder Friends pour la 863ème fois.

Je me suis dit, allez Alix, sors de ta zone de confort, et va mater ce qui se fait de plus chelou sur Netflix.

Et figure-toi, lectrice, que je n’ai pas été déçue, car il y a de sacrées pépites enfouies dans les profondeurs de Netflix. Suffit de scroller un peu plus loin que le bout de son nez !

Les films chelou de Netflix : Swiss Army Man de Daniel Kwan et Daniel Scheinert

La première fois que Kalindi m’en a parlé, elle a dit « Mais si, tu sais, le film avec le cadavre qui pète et qui sert de jet ski à l’autre gars ! ». Cette sélection commence bien, lectrice.

Swiss Army Man, ça parle de quoi ?

Hank, un homme désespéré errant dans la nature, découvre un mystérieux cadavre.

Ils vont tous les deux embarquer dans un voyage épique afin de retrouver leur foyer.

Lorsque Hank réalise que ce corps abandonné est la clé de sa survie, le suicidaire d’autrefois est forcé de convaincre un cadavre que la vie vaut la peine d’être vécu.

Mon avis sur Swiss Army Man

Le film a beau être basé entièrement sur un humour pipi-caca-prout, passées la première demie-heure, l’ambiance n’est plus vraiment à la rigolade.

Swiss Army Man m’a désarçonnée, et m’a émue par sa beauté et sa poésie.

En plus, le duo Daniel Radcliffe/Paul Dano fonctionne à merveille !

À écouter : Swiss Army Man est un des kifs de l’équipe Sucrée-Salée dans cet épisode de Laisse-moi kiffer

Les films chelou de Netflix : Nocturama de Bertrand Bonello

C’est pas le plus joyeux des films chelou, mais il vaut le coup d’œil.

Nocturama, ça parle de quoi ?

Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents.

Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale.

Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux.

Ils convergent vers un même point, un Grand Magasin, au moment où il ferme ses portes.

La nuit commence.

Mon avis sur Nocturama

Plus que chelou, Nocturama est inclassable.

Mystérieux et intrigant, il m’a tenue en haleine, peut-être aussi parce que je l’ai vu en tant que parisienne, un an après les attentats de 2015.

J’ai été absorbée par la tension de bout en bout.

J’ai aussi apprécié de voir autant de jeunes acteurs dans la lumière, de Finnegan Oldfield à Rabah Naït Oufella, en passant par Laure Valentinelli et Manal Issa.

Un petit bijou, si tu veux mon avis.

Les films chelou de Netflix : The Lobster, de Yórgos Lánthimos

Attention, chef-d’œuvre chelou en vue !

The Lobster, ça parle de quoi ?

Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur.

Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix.

Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires.

Mon avis sur The Lobster

Je l’ai élu dans cet article comme le meilleur film de 2015, et ce n’est pas pour rien.

The Lobster est dramatique, pince-sans-rire mais surtout absurde, et j’ai dû faire preuve d’un certain lâcher-prise pour l’aimer à sa juste valeur.

Yórgos Lánthimos fait partie de mes préférés du moment, alors si tu as aimé La Favorite, je te conseille de te jeter sur ce film qui l’a fait connaître au grand public !

Les films chelou de Netflix : Anima de Paul Thomas Anderson

À mi-chemin entre le clip et le court-métrage, Anima est aussi beau que chelou.

Anima, ça parle de quoi ?

Ce court métrage met en scène Thom Yorke, le leader du groupe Radiohead, et accompagne la sortie de son album solo « Anima ».

Mon avis sur Anima

Le réalisateur d’Inherent Vice ou encore Phantom Thread se lance un défi expérimental avec ce court-métrage musical de 15 minutes.

Thom Yorke y incarne un fauteur de trouble dans un décor kafkaïen, et déclenche une histoire d’amour touchante.

Les chorégraphies sont remarquables, la musique hypnotique, et elles accompagnent le personnage dans la recherche d’un rêve, d’une trêve dans un rythme métro/boulot/dodo aliénant.

Si t’as un quart d’heure à dépenser, ne fais pas l’impasse sur Anima.

Les films chelou de Netflix : Qu’a fait Jack ? de David Lynch

Je te propose de finir en beauté, avec peut-être le plus WTF de tous les films Netflix.

Qu’a fait Jack ?, ça parle de quoi ?

Réalisé en 2017 pour la Fondation Cartier pour l’art contemporain, Qu’a fait Jack ? est une discussion de 17 minutes entre un détective, joué par David Lynch en personne, et un singe accusé de meurtre.

Les seconds rôles sont endossés par Emily Stofle et une poule.

La réalisation repose entièrement sur le champ contre-champ, et le dialogue absurde des protagonistes rappelle cette scène pseudo-philosophique lunaire d’OSS117.

Mon avis sur Qu’a fait Jack ?

Je pourrais tenter de me faire passer pour une adepte d’art contemporain et crier au génie, mais la vérité est tout autre.

Je n’ai rien bité.

J’ai cependant pris un certain plaisir à mater ce singe parlant mal animé me ramener au temps des Têtes à claques et des Willi Waller 2006. Mais quand même, il faut dire que même les filtres Snapchat sont plus performants.

Mais comme j’adore David Lynch et qu’après les visionnages de Twin Peaks ou de Mullholland Drive, j’ai appris à connaître la bête, j’ai su dès le lancement du court-métrage qu’il fallait que je me laisse porter, sans me poser trop de questions.

Je te conseille de faire de même, lectrice, pour savourer cette pépite d’absurde.

Alors lectrice, quel film chelou de Netflix vas-tu mater ce weekend ? T’en as d’autres à me conseiller ?

À lire aussi : La Llorona, le film d’horreur qui m’a émue aux larmes


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

10
Avatar de Vi-Bro
28 février 2020 à 18h02
Vi-Bro
J'adore ce genre d'article qui permet de découvrir des perles que Netflix ne propose pas en page d'accueil. (J'aime bien aussi quand ça parle de films qui sont pas sur cette plateforme, d'ailleurs).

Ça permet de voir que The Lobster est sur Netflix, et je vais probablement le regarder ce soir . Je vais rajouter les autres sur ma liste d'envie.
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T101818.864
Culture

Ce livre que tout le monde a lu a droit à son adaptation en film avec Blake Lively

2
Livres

Avec Galatea, découvrez des histoires exclusives en format audio ou ebooks

Humanoid Native
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-22T164945.311
Culture

Les meilleurs films et séries « doudous » selon nos lectrices (avec un titre qui rafle tout)

7
netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
capture d'écran youtube
Cinéma

« Noire n’est pas mon métier » : le jour où 16 actrices noires ont fait entendre leur voix au festival de Cannes

Source : Focus Features
Culture

Judi Dench vous conseille d’arrêter d’aller au cinéma et au théâtre « si vous avez besoin de trigger warning »

15
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-14T095549.571
Culture

Cannes 2024 : les 5 films repérés par la rédac qu’on a hâte de voir

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-13T115839.731
Culture

Pourquoi les Iphones permettent-ils de deviner qui est le tueur dans les films ?

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-10T171207.893
Culture

Cannes 2024 : le jour où la Palme d’or a été remise à trois personnes en même temps

La pop culture s'écrit au féminin