Live now
Live now
Masquer
premier-trimestre-aspects-chelou
Grossesse

Addiction au Kiri et ballonnements à gogo : le 1er trimestre de grossesse et ses effets chelou

20 août 2022
Il y a plein de « surprises » plus ou moins sympas à découvrir pendant le premier trimestre de grossesse. Voici les plus marrantes vécues par Clémence Boyer.

Le 18 octobre 2019

Depuis la rentrée, mon utérus a un habitant. Un fœtus qui ne prend pas encore beaucoup de place, mais qui change déjà un tas de choses dans ma tête et dans mon corps.

Au-delà des symptômes classiques de la grossesse dont vous avez sûrement déjà entendu parler (grosse fatigue et nausées), j’ai eu la surprise de découvrir qu’il se passait des trucs bizarres à l’intérieur de moi. Et j’ai décidé de les partager avec vous.

1 – Être enceinte et développer des obsessions alimentaires étranges

J’ai toujours eu des phases un peu obsessionnelles avec la nourriture. Je suis le genre de personne qui découvre l’avocat à 25 ans (mieux vaut tard que jamais) puis qui passe 6 mois à se nourrir de guacamole.

Mais depuis la grossesse, le phénomène s’est accentué et les obsessions s’enchaînent à un rythme soutenu. Myrtilles, kiri, coquillettes au ketchup et carottes rapées : mon régime est pour l’instant éclectique et — vaguement — équilibré.

C’est surtout le coup du kiri qui m’a surprise. Ça faisait au moins dix ans que je n’avais pas goûté ces petits carrés de fromage et tout à coup, un dimanche vers 17h, il est devenu d’une importance VITALE que je m’en procure par tous les moyens. Et laissez-moi vous dire que les dealers de kiris ne courent pas les rues…

Moi qui me moquais gentiment du cliché des envies de femmes enceintes, j’ai été bien attrapée.

En plus, l’hypoglycémie me rend désormais complètement tarée. Une pensée émue pour cette collègue qui a gentiment tenté de me taxer des kiris (la dixième boite depuis le début de la grossesse au moins) et s’est pris dans les dents un cri du cœur fort peu aimable : « NON, J’EN AI BESOIN ! »

2 – Être enceinte et changer de forme à vue d’œil

Alors, scoop, il paraît qu’enceinte le ventre pousse pour faire de la place à un être d’environ 3 kilos, son placenta, son cordon ombilical et tous ses accessoires.

Mais ce que j’ignorais, novice que je suis, c’est qu’en début de grossesse le ventre change de taille… au cours d’une journée. J’hallucine de voir chaque soir dans le miroir mon ventre énorme (de mon point de vue, je fais encore l’autruche pour la suite des événements) puis de me rendre compte au matin qu’il a presque complètement dégonflé.

J’ai fini par comprendre que ce n’était pas Bidule qui jouait à cache-cache dans mon ventre (oui, c’est le nom de code du locataire de mon utérus), mais bien plus prosaïquement des, hum, gaz coincés.

Eh oui, qui dit grossesse dit souvent transit plus ralenti que le périph en heure de pointe (ne me remerciez pas pour l’image). Du coup, mes intestins gonflent et ça se voit. La classe.

3 – La grossesse et son trop plein d’émotions

Au niveau des émotions, je suis plutôt du côté éponge de la force. J’absorbe et je suis humide (lacrymalemement parlant). Mais alors avec la grossesse, on est rentré de plein pied dans le grand n’importe quoi.

Je me retrouve parfois à pleurer SANS AUCUNE RAISON, puis à rire parce que c’est quand même trop drôle comme situation, puis à repleurer un peu quand même dans le doute, le tout en l’espace de quelques secondes.

Je ne sais pas si c’est toi qui a touché aux réglages Bidule, mais merci de cesser, c’est déjà assez pénible en temps normal d’être une adulte fonctionnelle.

4 – Être enceinte et avoir des grands moments de solitude

Si j’ai assez rapidement pris l’habitude de me toucher le ventre (gonflé donc, cf plus haut),  j’ai un peu de mal à me projeter encore dans cette grossesse. Je suis très heureuse, mais ça reste un truc pas du tout concret. Et je m’attends parfois à ce que quelqu’un vienne me dire : « AHAHAH, c’était une caméra cachée, tu n’es pas du tout enceinte ».

La première échographie m’a aidée à visualiser un peu plus le truc (euh, pardon le Bidule), et j’ai pris la décision de tenter de créer plus de lien avec cet être humain en formation. Alors, j’ai tenté de lui parler.

Bon, à trois mois de grossesse, je suis pas sûre que les conduits et nerfs auditifs soient complètement opérationnels, mais je me suis dit que ça me ferait toujours un peu d’entraînement pour la suite.

Sauf que la première fois que j’ai tenté de parler à Bidule, je me suis sentie fort démunie. Je me suis sentie très très très bête à parler seule à voix haute dans mon appartement (sans témoin, j’avais prévu le coup).

Extrait choisi :

« Salut Bidule, alors euh, c’est moi qui te parle, euh enfin ta mère quoi, enfin ta future mère, enfin la personne qui possède le truc dans lequel tu baignes présentement… »

Bref, je crois que je suis vraiment nulle en conversation avec fœtus.

Et vous, vous avez eu des surprises marrantes pendant votre grossesse ? Venez en parler dans les commentaires.

À lire aussi : Elles racontent l’enfer du premier trimestre de grossesse au boulot

Crédit photo : Photo tirée du film Mamma Mia ! Here we go again

Les Commentaires
1

Avatar de Carabosse8
27 septembre 2021 à 12h16
Carabosse8
C'est amusant (ou pas) les addictions alimentaires chelous de la femme enceinte.
Ça me rappelle qu'à ma 2e grossesse, avant même de savoir que j'étais enceinte, je me levais le matin et je faisais bouillir des patates pour faire de la purée... Mon mari trouvait ça étrange d'autant + que je mettais ma casserole de patates avant même de lancer la cafetière !
Mon addiction à la purée a duré tout le 1er trimestre, ensuite je suis passée au lait fermenté pour le reste de ma grossesse
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Grossesse

Daronne
Crédit : Jonathan Borba / Pexels

Dans les maternités, la lente évolution de la place du coparent

Grossesse
accouchement-domicile-verticale

Pourquoi j’ai choisi l’accouchement à domicile pour mon premier enfant

Une madmoiZelle

02 sep 2022

7
Grossesse
Vanessa / unsplash

Je suis enceinte et ça ne devrait pas me rendre spéciale

Une madmoiZelle

29 août 2022

65
Grossesse
femme-enceinte-allongee

Dernière ligne droite : à quoi s’attendre pendant le 3e trimestre de la grossesse ?

Manon Portanier

27 août 2022

Grossesse
Crédit : Pexels / Shvets production

Grossesse gériatrique : pourquoi ce terme est inacceptable ?

Grossesse
josephine-sarrondit

Tout ce qu’il faut savoir sur le deuxième trimestre de grossesse

Manon Portanier

24 août 2022

Parentalité
rachel-emma-friends

« Alors, vous le faites quand le petit frère ? » Mais vos gueules !

Manon Portanier

23 août 2022

25
Parentalité
test-de-grossesse

Suivi médical et démarches administratives : tout savoir sur le premier trimestre de grossesse

Manon Portanier

22 août 2022

2
Parentalité
trouble-bipolaire-maternite-verticale

« Ça m’inquiète de faire subir ça à mon enfant » : les mères bipolaires témoignent

Clémence Boyer

18 août 2022

23
Grossesse
phoebe-enceinte-friends

Est-ce qu’on peut manger ou boire pendant qu’on accouche ?

Manon Portanier

12 août 2022

16

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9