Live now
Live now
Masquer
l’innocent
Cinéma

Feel-good, drôle et touchant, L’Innocent est le film à voir en salles cette semaine !

Vous avez une envie de cinéma mais ne savez pas quoi choisir parmi les sorties en salles ? Dans Premier Rang, Maya Boukella, journaliste pop culture chez Madmoizelle, vous recommande un film à l’affiche. Cette semaine, L’Innocent, film feel-good et malin, nous a remplis d’ondes positives.

Novembre est bien avancé et on a envie de chaleur, de rires et d’ondes positives. Seulement, les salles obscures ne nous donnent pas grand-chose de réconfortant à nous mettre sous la dent, comme le montre par exemple le très déprimant Coma, qui nous replonge dans les pires angoisses du confinement. Comme si on avait besoin de ça…

Heureusement, un film sorti le 12 octobre, mais toujours en salles, a réchauffé nos cœurs et nous a redonné le sourire. Cette semaine, L’Innocent de Louis Garrel fera une parfaite sortie cinéma.

L’Innocent, de quoi ça parle ?

Quand Abel (Louis Garrel) apprend que sa mère Sylvie (Anouk Grinberg), professeure de théâtre donnant des cours en prison, est sur le point de se marier avec Michel, un homme détenu pour braquage (Roschdy Zem), il panique.

D’autant plus qu’une fois libéré, Michel offre à Sylvie une boutique de fleurs dans un beau quartier. une preuve d’amour pour le moins coûteuse… Épaulé par Clémence (Noémie Merlant), sa meilleure amie, Abel va tout faire pour essayer de protéger sa mère. Mais la rencontre avec Michel, son nouveau beau-père, pourrait bien offrir à Abel de nouvelles perspectives

Des rebondissements, du rire et de l’amour à profusion

L’Innocent est probablement le film le plus feel-good sorti en salles cette année. Du début à la fin, on rit ! Que ce soit pour la charge comique de certains retournements de situations, pour les dialogues souvent hilarants ou parce que l’on est attendris par ces personnages si bien écrits, on se laisse porter par un film que l’on savoure le sourire aux lèvres.

Si L’Innocent touche autant, c’est en partie parce qu’il déborde d’une tendresse sincère. La finesse de l’écriture et l’ingéniosité du scénario nous font éprouver la richesse des différentes relations qu’il met en scène, du sentiment amoureux à l’amour filial.

l’innocent Les Films des Tournelles

Le scénario est généreux en situations cocasses et en rebondissements, si bien que le film n’est pas seulement divertissant, il est aussi surprenant. Les différents registres se superposent avec harmonie, alliant aussi bien les codes du film d’espionnage ou de braquage que la comédie familiale et romantique. On parie que vous allez adorer ces personnages de bras cassés, mais que le dénouement final, inattendu, aura de quoi vous émouvoir.

Enfin, impossible de parler de L’Innocent sans évoquer la performance des acteurs, remplis d’une énergie communicative et euphorisante. Tout le monde joue le jeu à fond et personne n’est réticent à verser régulièrement dans le registre du burlesque. Louis Garrel est hilarant en beau-fils suspicieux se prenant beaucoup trop au sérieux et épiant les moindres faits et gestes de Michel. Quant à Noémie Merlant, elle est une présence particulièrement chaleureuse et pétillante.

En définitive, que ce soit pour un dimanche soir, un lendemain de soirée ou une sortie entre amis, L’Innocent est le film à voir cette semaine !

l’innocent Les Films des Tournelles
© Les Films des Tournelles

Premier Rang, c’est la chronique sans langue de bois de Maya Boukella, journaliste pop culture chez Madmoizelle, dans laquelle elle vous conseille le film à voir au cinéma cette semaine. Un rendez-vous hebdo pour dénicher les pépites du grand écran, en ne gardant que le meilleur des films à l’affiche et des sorties de la semaine. box

À lire aussi : Riposte féministe, documentaire puissant sur les colleuses, est un chef-d’oeuvre enfin en salles 

Crédit de l’image à la Une : ©Les Films des Tournelles


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : « Les actrices qui parlent acceptent de sacrifier leur carrière »

La pop culture s'écrit au féminin