Live now
Live now
Masquer
fatoumata-kebe-astronomie
Jobs et études

Fatoumata Kebe, chercheuse en astronomie, raconte son parcours

Fatoumata Kebe a 28 ans, et elle est doctorante en astronomie. C’est l’aboutissement d’un parcours du combattant, qu’elle raconte au micro de France Info.

Fatoumata Kebe effectue une thèse en modélisation des débris spatiaux, à l’Agence Spatiale européenne, et à l’Institut de mécanique céleste. Sur la scène de l’événement W(e) Talk, elle se décrivait en plaisantant comme « une femme de ménage de l’espace ! ».

« Déjà que je suis noire, en plus je suis femme ! »

Au micro de France Info, elle raconte son parcours, parsemé d’obstacles dont certains étaient intériorisés : elle prépare un concours, et réalise que les élèves des autres lycées le préparent en classe, et pas en autonomie, comme elle. Dans le lycée d’où elle vient, on ne prépare pas aux concours d’entrée dans les écoles, « on ne savait même pas que c’était possible »,  explique-t-elle.

Entre des parents qui voulaient qu’elle se mette rapidement à travailler et des professeurs qui ne la voyaient pas poursuivre des études en classe préparatoire, Fatoumata a d’abord dû dépasser les préjugés, mais aussi les difficultés matérielles :

« Plusieurs fois, j’ai failli arrêter mes études, parce que je devais travailler pour payer le loyer, les factures… »

Alors qu’elle suit son doctorat, elle se heurte encore et toujours aux préjugés, à la discrimination :

« Quand je suis arrivée à l’Observatoire de Paris, même au bout de plusieurs mois, on me prenait pour la standardiste. Pour eux, c’était impossible que je puisse être doctorante ! […]

Ma parole ne valait rien en tant que scientifique. […] Il n’y a quasiment que des hommes blancs qui parlent d’astronomie. »

Elle ajoute : « Déjà que je suis noire, en plus je suis femme ! Je ne suis pas aidée ».

Pour aller plus loin…

Les Commentaires
3

Avatar de Alaska.
22 juillet 2014 à 17h56
Alaska.
Si ça intéresse certaines, Fatoumata Kebe a participé en 2013 à un festival de très courts-métrages de médiation scientifique "Les chercheurs font leur cinéma" dans lequel des doctorants vulgarisent leur sujet de thèse en 3 minutes. J'ai vu l'édition de l'année dernière et les vidéos sont très sympas!

Plus d'infos sur le site : http://leschercheursfontleurcinema.doc-up.info/

Le lien de la vidéo de Fatoumata : http://www.dailymotion.com/video/x18fewx_des-debris-tres-spatiaux_shortfilms
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Jobs et études

Jobs et études
appel à projet Madmoizelle x la banque en ligne N26
Sponsorisé

Découvrez Maëva, future journaliste et gagnante de l’appel à projets Madmoizelle x N26

Travail
conge-sabbatique-bienfais-creativite

J’ai pris 5 mois de congé sabbatique et c’était ma meilleure idée de l’année

Kalindi Ramphul

14 oct 2021

Témoignages
temoignage_vixen_rap

J’ai dansé dénudée dans des clips de rap et j’emmerde ceux qui voudraient que j’en aie honte

Aïda Djoupa

12 oct 2021

38
Travail
femme-au-travail-vert

Après le plafond de verre, la falaise de verre : quand les femmes deviennent cheffes en période de crise

Élodie Potente

12 oct 2021

9
Travail
grinko y unsplash – travail

L’Espagne tente la semaine de 4 jours, allez vamos on déménage

Témoignages
Andreea Navrotescu devant un plateau d'echecs

« Il faut donner la parole aux joueuses d’échecs » : le quotidien d’Andreea Navrotescu, joueuse pro

Aïda Djoupa

09 oct 2021

Travail
clap sur le tournage d'un film

L’envers du décor des séries hollywoodiennes ? L’exploitation (notamment la mienne)

Aïda Djoupa

08 oct 2021

11
Parentalité
femme-assise-bebe-genoux-600

Elle a dû emmener son bébé à en entretien d’embauche et surprise : tout s’est bien passé

Manon Portanier

06 oct 2021

2
Chère Daronne
the-office-angela

Le télétravail, c’est fini, mais je n’ai aucune envie de retourner au bureau. Help !

Chère Daronne

06 oct 2021

10

La société s'écrit au féminin