Live now
Live now
Masquer
asweseeitviolet
Série télé

Et si As We See It était LA série sur l’autisme qu’on attendait ?

31 jan 2022
Dans la série émouvante et réaliste As We See It, les personnages sont des personnes autistes… interprétées par des acteurs et actrices autistes. Assez rare pour être signalé.

Avoir 20 ans, chercher un boulot, un mec, passer des soirées entre amis et gérer ses problèmes familiaux… Vue et revue, la série de colocataires est devenue de nos jours un genre à part entière, dominé par le modèle Friends.

Oui, mais : la nouvelle pépite de Prime Video, As We See It, est centrée sur les vies de Violet, Jack et Harrison, trois personnes autistes vingtenaires qui vivent ensemble et cherchent leur place dans un monde qui a bien du mal à leur en faire une.

As We See It - Official Trailer | Prime Video

Des personnages autistes joués par des acteurs autistes dans As We See It

Produite par Jason Katims, père de Parenthood et surtout de la grande série des années 2000 Friday Night Lights, As We See It affiche les grands traits de ses prédécesseuses : des héros au cœur noble, ouverts au monde, sensibles et incompris.

À rebours de l’habitude quasi-systématique qu’a Hollywood de caster des acteurs neurotypiques dans des rôles d’autistes, comme l’a fait encore récemment la série Netflix Atypical, As We See It nous offre la possibilité d’admirer le travail d’acteurs autistes.

Ainsi, Albert Rutecki joue Harrison, un jeune homme en surpoids extrêmement timide pour qui il est difficile d’aller dehors, ne serait-ce que pour prendre le bus. Rick Glassman incarne Jack, un programmateur informatique engoncé dans sa rigidité, (pas si) secrètement angoissé par la maladie de son père.

Mais la révélation d’As We See It est bien Sue Ann Pien qui, jouant Violet, s’avère aussi flamboyante et colérique qu’émouvante dans sa volonté sans cesse répétée d’être « normale ».

asweseeitcouv
Harrison, Jack et Violet, les trois héros de la série As We See It. Crédit photo : Amazon Prime Video.

Le regard neurotypique d’As We See It

On trouverait presque gênante la place accordée aux personnes neurotypiques dans cette adaptation de la série israélienne On the Spectrum. Car les trois colocataires, qui vivent les galères de la vingtaine autour des amours et du travail, sont accompagnés d’une assistante de vie, Mandy (Sosie Bacon). Mi-coach, mi-thérapeute, la jeune femme traverse également ses propres remises en question, comme lorsqu’elle se demande si elle veut devenir médecin ou continuer son travail auprès des trois héros.

L’impact sur les familles est évoqué en filigrane des huit épisodes d’As We See It, et non pas comme l’unique préoccupation — c’est encore trop souvent le cas dans d’autres œuvres. On pense à Music de Sia, par exemple, un film qui s’était attiré les foudres de la communauté autiste en cumulant deux tares : une narration centrée sur les déboires d’un personnage neurotypique et une actrice non-autiste incarnant Music, l’héroïne autiste.

À travers le regard de Sosie et de Van, le frère de Violet, on comprend les sacrifices que font les proches des personnes autistes au quotidien, mais aussi l’amour infini qu’ils ressentent envers elles. Ceci dit, la série est sans fards lorsqu’il s’agit de montrer comment le monde extérieur peut aussi utiliser, sexuellement ou émotionnellement, ces mêmes personnes autistes. Ou tout simplement les abandonner.

En cela, As We See It réussit le pari de montrer la vie de jeunes adultes comme les autres, à quelques manières de penser près. Et comme le déclare l’un des personnages à un moment-clé de la série : « En quoi c’est si génial d’être normal, après tout ? »

Regarder « As We See It » sur Prime Video

À lire aussi : Ouf, la série « Atypical » sur Netflix se termine juste à temps

Crédit photos : Amazon Prime Video


Aidez-nous à construire l’avenir de Madmoizelle en répondant à cette enquête !

L'affiliation sur Madmoizelle

Cet article contient des liens affiliés : toute commande passée via ces liens contribue au financement de Madmoizelle. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Série télé

critique-le-flambeau-canneseries
Série télé

Oh non, Le Flambeau est l’incarnation même de l’expression « tirer sur la corde »

Kalindi Ramphul

21 jan 2023

Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
outlander-saison-8
Série télé

Fan d’Outlander ? On a une bonne et une mauvaise nouvelle

Manon Portanier

20 jan 2023

1
buffy contre les vampires sarah michelle gellar
Pop culture

Buffy : Sarah Michelle Gellar avait « mauvaise réputation » parce qu’elle défendait les acteurs

Maya Boukella

19 jan 2023

2
Anne Hathaway, Meryl Streep et Emily Blunt dans Le Diable s'habille en Prada
Pop culture

Only Murders in the Building : Meryl Streep rejoint le cast de la saison 3 !

Maya Boukella

18 jan 2023

the-lesson-critique
Série télé

Vous ne sortirez pas indemne de la série politique israélienne The Lesson, on vous le promet !

Kalindi Ramphul

14 jan 2023

capture d'écran de Maya and the three
Série télé

Voici les 4 meilleures séries d’animation à voir en streaming (d’après un avis biaisé et partial)

Aïda Djoupa

14 jan 2023

4
lost-saison-1
Série télé

Alerte coup de vieux : que devient le casting de Lost ?

Manon Portanier

10 jan 2023

5
séries disney
Pop culture

Les 8 meilleures séries à voir sur Disney+

Maya Boukella

08 jan 2023

noah schnapp coming out
Pop culture

Noah Schnapp (Stranger Things) fait son coming-out gay

Maëlle Le Corre

06 jan 2023

1
parks and recreation noel
Pop culture

Quand Noël s’invite dans nos séries feel good, de Friends à Brooklyn Nine Nine

Maëlle Le Corre

25 déc 2022

La pop culture s'écrit au féminin