atypical-serie-saison-4
Série télé

Ouf, la série « Atypical » sur Netflix se termine juste à temps

La quatrième et ultime saison d’Atypical est sortie sur Netflix vendredi 9 juillet. Alors, est-ce que c’est une bonne fin de série ? Attention (légers) spoilers.

Cet article spoile les trois premières saisons d’Atypical, mais ne révèle pas d’élément majeur de l’intrigue de la saison 4.

Ça y est, il est temps de dire au revoir à la famille Gardner. Après quatre années à suivre les aventures de Sam, un jeune autiste confronté aux difficultés du passage à l’âge adulte, la série Netflix Atypical s’est terminée sur une quatrième saison juste et pleine d’espoir.

Nous retrouvons Sam à un grand carrefour de sa vie : pour la première fois, il va déménager du cocon familial pour habiter avec son meilleur ami, Zahid. Alors qu’il est déjà à l’université depuis quelque temps, Sam ne sait toujours pas ce qu’il veut faire de sa vie après les études. Jusqu’à ce qu’il ait une épiphanie et que tout s’éclaire pour lui.

Atypical Season 4 | Official Trailer | Netflix

 

De son côté, sa petite sœur Casey découvre, à son grand désarroi, la vie d’enfant unique avec ses parents, Elsa et Doug. Avec sa petite amie Izzie, elles commencent à réfléchir sérieusement aux universités où elles pourraient aller, ensemble ou non. Casey ne supporte pas bien la pression infligée par les questions sur son futur et sa relation avec Izzie.

Un long voyage depuis la saison 1 d’Atypical

C’est un bonheur de retrouver Sam et Casey après plus d’un an et demi d’absence. Dans cette saison 4, Sam comprend que tout est possible pour lui avec assez d’entraînement et de préparation. Son épanouissement montre tout le voyage parcouru depuis le premier épisode de la série. Et comme les parents qui voient leurs enfants grandir, on ressent un mélange de fierté et de tendresse qui s’installe petit à petit pour finalement nous remplir de joie à la fin de la série.

Je suis bien meilleur public que la plupart des gens en ce qui concerne les fins de séries. Contrairement à la moitié de la Terre, je n’ai pas eu de mal à apprécier la fin de Game of Thrones par exemple… Mais dans le cas d’Atypical, c’est assez différent. Comme c’est une série sans trop de drama et que les intrigues ne s’entremêlent pas, il y a une vraie sensation de satiété lorsque le dernier épisode se termine. Comme une impression que ça se termine bien et au bon moment.

Il ne fallait en effet pas aller plus loin… Plusieurs personnages commençaient quand même vraiment à me taper sur les nerfs. Il était largement le temps de dire au revoir à Elsa, la mère toujours aussi cringe et envahissante ; à Paige, qui s’est perdue en cours de route ; et même à Zahid qui s’enfonce de plus en plus dans des clichés qui lui vont mal. 

Atypical et ses personnages secondaires faiblards

L’une des faiblesses de cette série était en effet ses personnages secondaires, parfois écrits sans trop y croire. Cela a créé un énorme décalage entre des personnages parfaitement développés, comme Casey, et des personnages qu’on pourrait croire en carton-pâte, car ils ne sont là que pour faire avancer un point précis de l’histoire, comme Abby. 

On ajoute à ça quelques décors ridicules comme le restaurant où travaille Paige et ça décrédibilise tout un pan du scénario. C’est dommage et un signe que la série commençait tout de même à s’essouffler. La première saison était quasiment irréprochable et chaque saison qui a suivi s’est dégradée progressivement. C’est pour ça que l’annonce de la fin de la série n’est pas à regretter. Atypical s’arrête avant de devenir mauvaise, c’est une bonne nouvelle !

Finalement, le gros point fort de la série n’est de mon point de vue pas son personnage principal, Sam, mais bien Casey, sa sœur. Dans les trois premières saisons, le sujet le plus développé était l’autisme et la perception pas toujours bienveillante des neurotypiques sur les autistes. Dans cette dernière saison, c’est à travers Casey que sont abordés les sujets les plus denses comme la découverte de son orientation sexuelle ou les crises d’angoisses.

On gardera en tout cas un très bon souvenir de cette série qui nous a éveillés à pas mal de sujets tout en nous divertissant. C’est le truc parfait à regarder quand on n’a pas envie de quelque chose de trop dramatique ni de trop léger.

Certes, le personnage de Sam ne montre qu’une partie précise des personnes sur le spectre de l’autisme et n’a pas la prétention de toutes les représenter. La série offre toutefois une première approche intéressante pour des personnes qui n’ont jamais été sensibilisées à la question. Grâce à Atypical, chacun peut remettre en question son comportement et peut-être se montrer plus inclusif par la suite. 

Bref, si vous êtes passée à côté de cette pépite, il n’est pas trop tard, et vous n’aurez que quatre saisons de dix épisodes à rattraper. Le volume idéal à binger cet été ?

À lire aussi : « Je ne veux pas “vaincre” mon autisme, je veux vivre en harmonie avec lui »

Les Commentaires
2

Avatar de ~*Galaxy*~
29 juillet 2021 à 19h30
~*Galaxy*~
Je n'ai pas en regarder cette nouvelle saison et je vais le faire tout de même ! Jr m'y mets pas maintenant parce que je suis amèrement irrité par les choix de scénaristes. D'abord je trouve que même si la série est un progrès réel sur la représentation des personnes autistes, j'aurais voulu le voir mieux présenter dans des situations présenter. Dans les saisons précédentes, il aurait pu être davantage grandir "pas seulement grandir parce qu'il va a la fac".
Et autre point: le plus gros soucis, c'est Casey. Ou plutôt le frère VS la soeur. C'est censé être une série avec un pitchbase, si on en croit le résumé de la première saison, un garçon autiste qui cherche à comprendre l'amour. Oui... Mais la vie amoureuse de ce garçon est très mal écrite. On tombe souvent dans les clichés et de plus, on voit que les difficultés d'être autiste et soi disant amoureux. Au contraire de la vie amoureuse de Casey. Ah oui, la vie de Casey est palpitante tellement sue beaucoup de personnes ont retenue que c'était une serie LGBTQ alors que c'est censé être un thème mineur de la série puisque c'est à partir de la fin de la saison 2 qu'elle se découvre bisexuel. Je vous promets si vous tapez atypical sur tumblr, il y en a que pour Casey et Izzy pour les gifs et autres. Je n'ai rien contre que Casey est une relation avec qui que ce soit ou que le personnage soit bien développée. Mais il est tout de même plus intéressant que le personnage principal. Pour moi c'est vraiment problématique. Même si cels n'aurait pas été préférable entre guillemets, parce qun autiste hetero et un autiste gay sont toujours autistes mais les scénaristes auraient dû se renseigner et savoir qu'il y a beaucoup d'autistes dans la communauté LGBTQ+
En parlant d'autisme et d'LGBT, une grande majorité des autistes est LGBT.
Contenu spoiler caché.La série aurait très bien pu avoir une Casey autiste, et garder toute sa richesse de représentation LGBT.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Série télé

Jeux Vidéo
Site Vertical-2

Chères vikings, rendez-vous au Valhalla avec Raumeuh ce jeudi à 9h sur Twitch !

Cinéma
reese-witherspoon

En misant sur les femmes, Reese Witherspoon est devenue l’actrice la plus riche du monde

Méline Escrihuela

04 août 2021

Féminisme
middlefinger

Salut les mascus : Reddit bannit MGTOW, l’un de ses plus gros forums misogynes

Mymy Haegel

04 août 2021

Série télé
got-cast

On a voulu savoir ce qu’était devenu le cast de Game of Thrones depuis la fin de la série

Sylsphée Bertili

04 août 2021

4
Musique
La pochette du nouveau single de Lizzo, Rumors

Lizzo a tué un fan et attend un enfant de Chris Evans ? Elle a plutôt tout compris au jeu des Rumors

Anthony Vincent

04 août 2021

Pop culture
Billy_Porter_Cinderella

Billy Porter en « fabuleuse marraine » de Cendrillon, c’est tout ce qu’on voulait voir en 2021

Aïda Djoupa

04 août 2021

Série télé
femmes-noires-series-smol

Il n’y a jamais eu autant de femmes noires dans des séries télé, mais il y a un « mais »

Maëva Saint Albin

03 août 2021

Série télé
seigneur-des-anneaux-serie-amazon

Plus attendue que les cavaliers du Rohan, la série Le Seigneur des Anneaux a sa date de sortie

Kalindi Ramphul

03 août 2021

53
Société
matt-damon-small

Bon, écoutez, Matt Damon jure qu’il n’a jamais dit « p*dé » au final

Mymy Haegel

03 août 2021

3
Jeux Vidéo
switch-smol

3 jeux Switch hyper addictifs dans lesquels vous plonger corps et âme

Mymy Haegel

02 août 2021

11

La société s'écrit au féminin