Live now
Live now
Masquer
entre-nos-levres-instagram-censure
Féminisme

On ne sait toujours pas comment (ni pourquoi) Instagram censure les fesses des femmes

21 sep 2020 9
La censure à deux vitesses d’Instagram a encore frappé : le compte féministe Entre nos lèvres est en danger, à cause du règlement ubuesque de la plateforme.

Votre compte pourrait être supprimé.

Certaines de vos publications précédentes ne respectaient pas nos Règles de la communauté. Si vous lisez et suivez nos règles, vous pouvez encore éviter la suppression de votre compte.

C’est le message menaçant qui a été envoyé au compte Instagram féministe @entrenoslevres. Lors d’un post, ses créatrices ont saisi l’occasion de dénoncer une nouvelle fois la censure à deux vitesses exercée par la plateforme.

Car si la nudité est officiellement encadrée sur Instagram, surtout celle des femmes, force est de constater que les suppressions de comptes et de publications semblent suivre une logique très opaque.

Le compte Instagram @entrenoslevres en danger

Entre nos lèvres, c’est un podcast qui explore les sexualités au rythme de deux épisodes par mois, et ce depuis son lancement en 2018. Le compte Instagram associé propose des citations issues des épisodes, mais aussi de belles photos de corps, des conseils lecture, des réflexions autour du consentement, de l’orgasme, du féminisme…

Ce compte est à présent en danger, comme ses taulières l’ont expliqué dans un diaporama (leur tout premier !) : Instagram menace de le fermer s’il ne s’aligne pas sur les règles de la communauté.

https://www.instagram.com/p/CFNOsLnAoBM/

Le double standard sur Instagram

Le souci, c’est que le règlement d’Instagram semble ne suivre aucune logique. L’équipe d’Entre nos lèvres le montre bien en comparant des posts supprimés de leur feed avec d’autres publications, voire des comptes entiers, qui croissent sans souci sur la plateforme alors que leur contenu est franchement bien pire qu’une pauvre photo de fesses même pas sexualisée.

Le joueur de poker Dan Bilzerian cumule plus de 32 millions de followers, et poste sans aucun souci ce genre de choses :

https://www.instagram.com/p/BnLovSIAI-p/

Utiliser une femme nue même pas comme un trophée, mais comme un PORTE-trophée, ça ne semble poser aucun souci à Instagram : le compte n’enfreint pas les règles de la communauté. Alors qu’@entrenoslevres, qui ne poste jamais du cul pour du cul et s’attelle à une mission d’éducation sexuelle, « pourrait être supprimé ».

Les corps des femmes VS Instagram

Ce n’est pas la première fois qu’un compte comme @entrenoslevres est en danger sur la plateforme. Le fait que les tétons masculins mais pas les féminins soient autorisés est dénoncé par les féministes depuis plusieurs années via le mouvement #FreeTheNipple, par exemple.

En 2018, madmoiZelle décryptait une avancée au goût amer : les corps de femmes nus étaient enfin autorisés sur Instagram… mais seulement pour montrer des accouchements et l’allaitement. Comme si la nudité n’était autorisée que lorsqu’il s’agit de mères, comme si toute femme était un objet sexualisé (puisqu’on censure son corps) tant qu’elle n’avait pas donné la vie.

La même problématique a été évoquée pour d’autres plateformes, comme via la mobilisation #MonCorpsSurYoutube qui dénonçait le fait que des vidéos féministes, d’éducation sexuelle, traitant des règles ou sensibilisant à culture du viol étaient rapidement démonétisées voire interdites aux moins de 18 ans, ce qui les rend beaucoup moins accessibles. Pendant ce temps-là, d’autres contenus bien plus toxiques foisonnent sur Internet, sans aucune censure…

Les géants du Web ont un problème avec le corps des femmes, et @entrenoslevres n’en est malheureusement que l’exemple le plus récent. Les taulières du compte vous invitent à partager leur diaporama pour sensibiliser, mais aussi à vous abonner à leur autre compte, @enl.atelier, au cas où le premier viendrait à sauter.

Sinon, vous pouvez essayer de poser un trophée sur le cul nu d’un homme-objet, et voir combien de temps votre photo reste en ligne. Ça devrait être intéressant…

À lire aussi : Je suis très en colère contre Instagram et sa censure à deux vitesses

Les Commentaires
9

Avatar de Claire Defresnes
22 septembre 2020 à 20h32
Claire Defresnes
Coucou! J'ai entendu que les signalements des utilisateurs comptaient pour genre 2% des publis signalées à Instagram, j'imagine que le reste est fait par des robots, mais j'ai aussi entendu que au final ce sont des humains qui décident de quelles publis vont être montrées ou pas

Les robots fonctionnent par différence de couleur pour repérer la nudité.
Mais ça peut donner des choses curieuses: une femme bronzée mais avec les seins très blancs (une qui n'a visiblement pas pratiqué le naturisme!), si elle est nue, le robot peut croire qu'elle a un maillot de bain blanc.
De même, sur les peaux noires, les robots détectent mal la nudité.
Aussi, avec des sous-vêtements couleur chair, le robot peut en déduire que vous êtes nue.
Même chose aussi pour les garçons aux cheveux longs et torse nu: ils pensent que ce sont des filles (sachant qu'ils censurent les filles torse nu même quand elles n'ont aucune poitrine!)

Il va sans dire que des photos explicitement sexuelles, la fille les jambes écartées, la main dans le string et le regard qui dit "devinez ce que font mes doigts", ça passe sans problème: elle n'est pas nue, ouf! la morale est sauve!
1
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Féminisme

Société
MadPime_PF_V

MadPrime : tout comprendre de la polémique transphobe contre le Planning familial

Maëlle Le Corre

20 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Daronne
contraception-masculine

La contraception masculine, grande oubliée des institutions ?

Chloé Genovesi

02 sep 2022

4
Féminisme
social media réseaux sociaux

Féminismes et réseaux sociaux : une histoire d’amour-haine ?

Sophie Benard

24 août 2022

2
Témoignages
mere-fille-passage-pieton-600

J’ai été harcelée sexuellement en compagnie de ma fille de 4 ans et j’ai la haine

Manon Portanier

18 août 2022

21
Féminisme
safer plage marseille

Marseille expérimente une appli anti-harcèlement à la plage

Maëlle Le Corre

08 août 2022

2
Féminisme
Femmes-à-chat-conservateurs-politique-société-

Le mythe des « femmes à chats » récupéré politiquement par les conservateurs

Marie Chéreau

08 août 2022

26
Féminisme
avocat-diable-vert

Décryptage : pourquoi tant de gens se font « l’avocat du diable »

Maëlle Le Corre

24 juil 2022

32
Féminisme
manifestation nous toutes – les victimes denoncent – jeanne menjoulet flickr

Aucun parti politique ne récolte la confiance des Français en matière de lutte contre les violences faites aux femmes

Maëlle Le Corre

15 juil 2022

1
Féminisme
metoo-théâtre-droit-des-femmes-feminisme-cinema-

Une comédienne exige la parité au théâtre, quitte à mener une « guérilla » pour y parvenir

Marie Chéreau

07 juil 2022

1

La société s'écrit au féminin