Live now
Live now
Masquer
femme-assise-bebe-genoux
Parentalité

Elle a dû emmener son bébé à en entretien d’embauche et surprise : tout s’est bien passé

Convoquée à un entretien d’embauche, la mère d’un petit garçon n’a pas eu d’autre choix que de l’emmener avec elle, faute de baby-sitter disponible. Et vous savez quoi ? La suite ne s’est pas déroulée comme prévu.

Publié le 1er juillet 2021

Est-ce que vous avez déjà été confrontée à cette situation, celle de devoir vous déplacer à un entretien d’embauche avec votre enfant en bas âge ? Vu le regard que pose la plupart des entreprises sur les enfants et celles qui osent en faire, il est fort probable que non.

C’est pourquoi nous avons décidé, une fois n’est pas coutume, de vous partager une vidéo TikTok qui a déjà accumulé plus de huit millions de vues.

Emmener son enfant à un entretien d’embauche, pourquoi pas ?

Drôle, mignonne et relativement surprenante, cette vidéo courte et dynamique met en scène une jeune mère qui, lorsqu’elle est appelée par une entreprise pour y passer un second entretien, explique qu’elle devra venir avec son enfant, n’ayant pas de baby-sitter ou de famille pour garder son petit garçon.

L’entreprise, qui a capté qu’on est en 2021 et que le monde évolue, lui explique être « adaptée aux enfants » (kid friendly) et lui propose naturellement de venir avec son fils.

Ni une ni deux, la mère de l’enfant lui enfile aussi un petit costume, et lui rédige un curriculum vitae tout à fait honnête dans lequel on peut lire que les compétences du môme sont notamment de savoir renifler les fleurs avec les dents, de détruire un espace propre en 30 secondes ou encore d’enlever sa propre couche.

Des qualités indispensables pour obtenir un emploi à un an, vous en conviendrez.

Maggie, la mère autrice de la vidéo, explique avoir pu passer son entretien avec son fils assis à ses côtés, que ce dernier a d’ailleurs chopé un cornichon sur le bureau du recruteur, et que tout s’est bien passé. 

Tout le monde était détendu, et Maggie a même reçu une proposition d’embauche de la part de l’entreprise.

Comme quoi, quand tout le monde y met du sien, qu’on arrête de considérer les enfants et les mères comme des problèmes qu’il faut planquer sous le tapis et qu’on fonctionne avec son temps, tout peut bien se passer.

Avis aux entreprises françaises qui lèvent encore les sourcils quand les femmes postulent à des emplois en avouant avoir des mômes : bienvenue en 2021, adaptez-vous et facilitez la vie des mères, et tout se passera pour le mieux.

À lire aussi : « Le congé maternité, c’est un peu des vacances non ? » HAHAHA

Crédit photo image de une : série Workin’Moms

Les Commentaires
2

Avatar de blobette
2 juillet 2021 à 08h06
blobette
C'est bien que ce soit possible et qu'elle ait réussi à le faire mais il faut quand même admettre que même si l'entreprise est ok pour que tu l'emmènes etc passer un entretien avec un enfant en bas âge ça peut être l'enfer.
On ne peut pas ne pas reconnaître que l'enfant peut réclamer de l'attention et empêcher toute conversation avec le recruteur. Ca peut arriver et ça arrive. Il suffit de voir quand on les emmène chez le médecin ou autre, des fois ils sont calmes c'est super, tu vis ta vie à côté et d'autres fois ça hurle pendant une heure parce qu'ils peuvent être fatigués ou n'importe quoi, donc.
Donc pour moi ça reste exceptionnel, en tant que manager, si la femme veut emmener son enfant parce qu'elle n'a pas le choix, je ne vais pas l'en empêcher, mais si toute conversation est impossible, je ne pourrais pas me faire une idée sur elle pendant l'entretien, et je ne pourrais pas faire d'offre, c'est un risque.
9
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Parentalité
workin-moms-serie-600

« Lochies », « tranchées »… petit lexique à l’usage des nullipares pour comprendre leurs potes parents

Manon Portanier

15 août 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Parentalité
diversification-bebe-dme-verticale

Comment se lancer à la cool dans la DME : la diversification menée par l’enfant

Clémence Boyer

15 août 2022

Parentalité
how-i-met-your-mother

Sling, Yoyo et croûtes de lait : mais de quoi parlent vos potes qui viennent d’avoir un bébé ?

Manon Portanier

13 août 2022

5
Parentalité
mere-enfant-soleil-600

Ces 10 trucs que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

Manon Portanier

11 août 2022

6
Parentalité
budget-naissance-enfant

Quand est-ce qu’on est assez « riche » pour avoir un enfant, au juste ?

Clémence Boyer

11 août 2022

20
Parentalité

Message aux gens gênants qui inventent des « amoureux » à ma fille de dix mois

Clémence Boyer

09 août 2022

Parentalité
collier-ambre-enfant

Collier d’ambre pour les bébés : arnaque ou miracle ?

Clémence Boyer

08 août 2022

11
Parentalité
survivre-vacances-enfants

4 conseils pour survivre à des vacances avec ses enfants

Chloé Genovesi

06 août 2022

1
Parentalité
laisser-enfant-manger-sable

Est-ce que c’est dangereux de laisser son enfant bouffer du sable à la plage ? (Genre un verre à shot)

Clémence Boyer

02 août 2022

1
Parentalité
enfant-plage-enfant

11 bonnes raisons de ne pas aller à la plage avec ses enfants

Manon Portanier

02 août 2022

5

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9