Live now
Live now
Masquer
Youtube – critique – OnlyFans
Actu sexe

Des youtubeurs s’improvisent critiques de comptes OnlyFans et ce n’est pas une bonne nouvelle

Sans payer, impossible de prévisualiser les photos et vidéos explicites postées sur OnlyFans. Pour contourner cela, des youtubeurs et youtubeuses s’improvisent critiques… avec des intentions plus ou moins bonnes.

Durant la pandémie, le nombre d’utilisateurs mensuels d’OnlyFans a fait un bond de géant pour atteindre les 120 millions. Histoire de donner un avant-goût de leurs contenus à leur potentiels clients, certains créateurs et créatrices d’OnlyFans offrent quelques aperçus gratuits sur leur page quand d’autres en font la promotion sur des réseaux sociaux qui ne censurent pas les contenus pornographiques, comme Twitter.

Au programme : des photos et vidéos plus ou moins suggestives pour donner envie aux curieux de passer à la caisse et en voir davantage.

Cette auto-promotion mise à part, il n’existe pas vraiment de moyens de savoir ce que valent les contenus des créateurs et créatrices à part en les testant par soi-même. Mais si payer pour un service semble être tout ce qu’il y a de plus logique, certains internautes n’ont pas le même sens du commerce…

Certains créateurs malchanceux voient leurs contenus entiers fuiter sur des plateformes de porno mainstream sans leur autorisation. D’autres voient leurs comptes OnlyFans passés au crible sur YouTube, avec plus ou moins de bienveillance, dans des vidéos calquées sur le format « j’ai souscrit à la page OnlyFans de […] pour que vous n’ayez pas à le faire ».

La jeune femme susurre en détails les tenues et positions suggestives dans lesquelles les créatrices d’OnlyFans se trouvent sur les vidéos qui défilent devant ses yeux.

Des critiques pour donner l’eau à la bouche

Pour les utilisateurs et utilisatrices lambdas, le seul moyen de savoir quel type de vidéos se cachent derrière les pages OnlyFans reste encore de souscrire à un abonnement, qui coûte en moyenne entre 5 à 20 euros par mois pour un nombre parfois illimité de contenus.

Mais depuis quelque temps, une vague de vidéos testant les comptes OnlyFans d’influenceurs et influenceuses célèbres déferle sur YouTube. Assis devant leur caméra, les youtubeurs et youtubeuses qui surfent sur cette tendance décrivent pas à pas ce qu’il se passe sur l’écran de leur smartphone, sans jamais rien montrer à leurs spectateurs. Le teasing ultime…

C’est le cas de Dani ASMR, connue pour ses contenus sonores relaxants. D’une voix doucereuse, la jeune femme susurre en détails les tenues et positions suggestives dans lesquelles les créatrices d’OnlyFans se trouvent sur les vidéos qui défilent devant ses yeux.

« Elle est d’abord en short, mais elle le baisse et porte juste un string et fait comme si vous étiez derrière elle en train de la baiser », décrit-elle à demi-voix dans une vidéo dédiée à l’OnlyFans de l’influenceuse Jen Brett, qui accumule près de 200.000 vues.

ASMR I Bought @Diddly ASMR OnlyFans.... why you might want to BUY IT TOO💸🤑

Dans la plupart des vidéos de cette série, Dani ASMR offre une description honnête et factuelle des contenus OnlyFans et complimente régulièrement les créatrices qu’elle zieute derrière son large micro pour donner envie aux internautes de souscrire aux comptes qu’elle examine : « Elle a vraiment un beau corps », « je pense qu’elle est géniale, je l’adore », « elle a beaucoup de vidéos super ».

En description de ses vidéos, la youtubeuse ASMR tient à rappeler qu’elle ne promeut ni la haine, ni le body shaming ou la stigmatisation des travailleurs du sexe.

Car toutes les critiques d’OnlyFans ne sont pas aussi sympathiques que les siennes.

Je suis sûr que ça sera au goût de quelqu’un, mais si c’est le cas ça veut dire que vous n’en avez aucun !

Des vidéos à charge, anti-travail du sexe

Si la youtubeuse Hot Tea prétend booster « le nombre d’abonnés de plusieurs créateurs OnlyFans » avec ses critiques, la plupart des vidéos de ce genre portent plutôt un regard moqueur sur les travailleurs du sexe.

Pire, la plupart des personnes qui se lancent dans cette tendance ne sont pas elles-mêmes des consommatrices habituelles de ce type de contenus et le font uniquement pour accumuler les vues et divertir les internautes, au détriment des créateurs et créatrices.

C’est notamment le cas du youtubeur Kwite, qui s’amuse à descendre un par un les contenus de célébrités du Web à grands coups de blagues acerbes : « Je suis sûr que ça sera au goût de quelqu’un, mais si c’est le cas ça veut dire que vous n’en avez aucun ! ».

C’est d’autant plus vrai lorsque les créateurs et créatrices ne correspondent pas aux normes de beauté traditionnelles que les internautes ont l’habitude de voir dans les contenus pour adulte. « Lorsqu’ils discutent du youtubeur Nikocado Avocado, de nombreux critiques soulignent un sentiment de dégoût pour les corps gros de son mari et de lui-même, ainsi que pour le sexe gay en général », souligne un article de MEL Magazine qui parle d’une promotion du body shaming et de discours anti-travailleurs du sexe qui décourage l’achat…

Que ce type de critiques soit bienveillantes ou non, c’est avant tout la part de mystère qui entoure les créateurs et créatrices de contenus OnlyFans qui donnent envie aux internautes d’en découvrir davantage. Le mieux reste donc encore de payer pour le contenu qui vous donne envie !

À lire aussi : Plot twist : OnlyFans suspend l’interdiction des contenus explicites

Crédits photos : Dani ASMR et Hot Tea.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu sexe

Actu sexe
Nu couché (1916, huile sur toile 65,5 x 87 cm, Amedeo Modigliani , Collection Emil Bührle, Zurich)

Puisque les tétons sont bannis des réseaux, des musées se rabattent sur OnlyFans

Actu sexe
Femme surprise devant son écran d'ordinateur

Attention aux faux porno : le deepfake est de plus en plus accessible

Actu sexe
Personne surfant sur internet, une carte de crédit Mastercard à la main

« Vos papiers, s’il vous plaît » : Mastercard s’improvise modérateur de sites pour adultes

Actu sexe
Femmes recherchant sur Google le point P

Le straight TikTok découvre l’orgasme prostatique et ne s’en remet pas

Actu sexe
Personne surfant sur internet dans son lit

CSA, contrôles, blocages : que va-t-il se passer pour les sites pornographiques en France ?

Actu sexe
femme-lingerie-sexy

Sur MYM, les travailleuses du sexe peuvent encore poster du porno. Mais jusqu’à quand ?

Laura Bonnet

05 oct 2021

Amour
Application – rencontre – amour

Pas mal de swipe et des nudes en augmentation : comment le Covid a numérisé nos relations

Livres
Jouir est un sport de combat – libre – Olympe de G

Pour « transformer la honte autour de la sexualité en fierté », Olympe de G. monte sur le ring

Féminisme
Banane – éjaculation – homme – agression

Le « terrorisme du sperme » prend de l’ampleur, de la Corée du Sud aux États-Unis

Actu sexe
couple – sénior – lit

La sexualité des seniors est radieuse, des décennies de sauteries nous attendent

La sexualité s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9