Live now
Live now
Masquer
Source : Laura Poupon / DR
Cinéma

Sélectionné au festival de Cannes, « Flo », le biopic sur Florence Arthaud est déjà sous le feu des critiques

Selon les proches de la navigatrice décédée en 2015, ce film présenterait un « récit totalement déformé » de sa vie.

Le 72e festival de Cannes arrive à grands pas, et la sélection des films projetés ne cesse de s’affiner. La dernière annonce en date ? La diffusion de Flo, biopic sur la navigatrice Florence Arthaud, décédée en 2015. Une avant-première mondiale annoncée par sa réalisatrice, Géraldine Danon, qui la connaissait personnellement.

Le film ne fera pas partie de la compétition officielle, mais est sélectionné au Cinéma de la plage, où un écran géant est déployé pour que le public puisse regarder gratuitement des films sur la plage, à proximité du Palais des Festivals.

Dans le rôle-titre, l’actrice Stéphane Caillard, dont la ressemblance avec Florence Arthaud est frappante. Le casting est également composé d’Alison Wheeler, Alexis Michalik et Charles Berling. Si aucune bande-annonce n’est encore disponible, son script, lui, qui a été lu par de nombreux proches de la défunte, est sous le feu des critiques.

Un biopic controversé

En effet, l’entourage de celle que l’on appelait « la petite fiancée de l’Atlantique » est loin d’approuver ce long-métrage. À commencer par sa fille, qui s’inquiétait de ce que l’œuvre allait mettre en lumière. Elle qui souhaitait également mettre en image la vie de sa mère, a demandé une copie du scénario. Mais la justice a rejeté son référé mi-avril.

Le frère de la défunte, Hubert Arthaud, lui, est encore plus virulent. Il décrit le film auprès de France 3. comme un « récit totalement déformé ». En cause, un scénario qui sous-entend que Florence Arthaud avait un fort problème d’alcoolisme.

Il décrit alors des passages « déformés », notamment une scène où Artaud prend le volant alors qu’elle est ivre, bouteille de rhum à la main, et provoque un accident de voiture. Selon son frère, qui a souvenir de cet accident, elle ne conduisait même pas lors des faits. « À ma mère, qui est encore en vie, on ne lui a même pas demandé son avis », a-t-il déclaré. 

Rejeté également par le monde de la mer

Mais il n’y a pas que l’entourage proche de la navigatrice qui s’estime floué : « Tous les marins qui l’ont eu sont dégoûtés. Ils adoraient Florence. François Boucher ou Olivier de Kersauson, ils sont dégoûtés », continue le frère de Florence Arthaud. Certaines personnalités du monde de la mer auraient même pensé faire une lettre commune pour exprimer leur mécontentement. 

Même si Hubert Arthaud n’a vu aucune image du film, et après une lecture attentive du script, il juge que ce film « est passé à côté de la magie du personnage ». Pour en avoir le cœur net, rendez-vous lors de sa toute première projection au festival de Cannes.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

1
Avatar de Ellanaaa
11 mai 2023 à 13h05
Ellanaaa
Je suis un peu décontenancée par la fin de l'article : en gros les proches de Florence Arthaud sont toutes et tous dégoûtés par le script, le rejettent totalement, mais vous nous conseillez tout de même d'aller le voir ? Ou j'ai mal compris ?
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : « Les actrices qui parlent acceptent de sacrifier leur carrière »

La pop culture s'écrit au féminin