Les coiffeurs pourraient augmenter leurs prix à la fin du confinement

À l'approche du déconfinement, beaucoup de salons de coiffure pourraient se voir obligés d'augmenter leurs prix en raison des nouvelles mesures d'hygiène qui risquent de leur coûter cher...

coiffeur déconfinement

Si le déconfinement semble se rapprocher de jour en jour, rien ne permet encore de connaître les conditions exactes dans lesquelles le cours de la vie reprendra.

Déconfinemnt : beaucoup de changement dans les normes d’hygiène

Par ailleurs, comme tu le sais sans doute, qui dit « déconfinement » ne dit pas forcément « retour à la normale immédiat », bien au contraire : la majorité de la population n’ayant pas encore été touchée par le coronavirus, de nombreuses précautions devront être prises, et ce pendant un certain temps.

Festivals et concerts annulés tout l’été, port du masque étendu, télétravail prolongé pour les professions qui le permettent… On est encore loin de la vie que l’on menait début 2020 !

Comme indiqué par le Premier ministre le 19 avril dernier, les gestes barrières devront être maintenus tant que l’immunité collective n’aura pas été atteinte.

Coiffeurs et déconfinement : les prix impactés par les nouvelles mesures d’hygiène

Or, ces nouvelles mesures d’hygiène risquent d’impacter fortement les coiffeurs, comme rapporté par France Info ce matin.

Ceux-ci devront s’équiper de matériel jetable comme des tabliers et des peignoirs afin de limiter les risques de contamination entre les clients, mais aussi de gels et de désinfectants pour nettoyer les produits et les outils.

Tout ce matériel aura évidemment un coût qui pourrait bien obliger les coiffeurs à augmenter les prix de leurs prestations.

À lire aussi : Pourquoi les femmes paient-elles TOUJOURS plus cher chez le coiffeur ?

La patronne d’un salon de coiffure qui a été interviewée par France Info envisage notamment une facturation de 2 ou 3 euros en plus, d’autant plus qu’une réorganisation des équipes pourrait s’imposer afin de limiter le nombre d’individus présents simultanément dans le salon.

À voir comment les choses évoluent à la fin du confinement !

À lire aussi : Ces étudiantes à l’étranger pendant le confinement témoignent

Lucie Niekrasz

Lucie Niekrasz

Lucie est la rédactrice beauté de madmoiZelle (quand elle n'est pas trop occupée à chanter des chansons des années 2000 ou à manger des crêpes).

Tous ses articles

Commentaires

Mullipa

Je serais curieuse d’avoir la réponse d’un•e coiffeur•se sur les tarifs. Parce que payer selon sa longueur de cheveux, si tu te fais juste couper les pointes, que tu aies 10, 20 ou 70 cm de cheveux c’est la même opération. Et concrètement un shampooing c’est un lavage des racines, pas des longueurs, donc pas de différence de prix. Je comprends la différence selon la longueur pour une couleur/mèche/balayage ou pour un brushing par contre. Mais si tu veux passer de 70 à 20 ou de 30 à 20 cm, c’est plus ou moins la même chose, puisque dans le 1er cas tu vas couper 40cm à l’arrache pour fignoler ensuite... Non?
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!