Déconfinement progressif : ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement

Le gouvernement a tenu une conférence de presse pour préciser les modalités du déconfinement progressif qui devrait avoir lieu le 11 mai. Faustine t'explique ce qu'il faut en retenir.

Déconfinement progressif : ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement

Mise à jour du 20 avril 2020

Emmanuel Macron a annoncé les contours d’un déconfinement progressif la semaine dernière.

Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Veran ont tenu une conférence de presse hier, le 19 avril, pour en préciser les modalités.

L’efficacité du confinement commence à être visible et la contagion a été ralentie. Cependant, elle n’est pas stoppée, et il est donc primordial que tu continues à respecter les règles du confinement jusqu’à sa fin.

Le déconfinement sera progressif

A partir du 11 mai, même si la France ne sera plus officiellement en confinement, le Premier ministre a tenu à rappeler que la vie ne reprendra pas exactement comme avant, et ce, « probablement pas encore avant longtemps ».

Les gestes barrières et des mesures de distanciation sociale devront être maintenus.

Les objectifs de ce déconfinement progressif sont de « préserver la santé des Français » et « assurer la continuité de la vie de la nation ».

Le Premier ministre a néanmoins annoncé que le pays était au début d’une rude crise économique.

La réouverture progressive des écoles, des collèges et des lycées

Les écoles, les collèges et les lycées rouvriront à partir du 11 mai, mais pas tous, et pas en même temps. Le Premier ministre a prévenu :

« Les écoles n’ouvriront pas partout le 11 mai et ne fonctionneront pas partout le 11 mai dans les conditions dans lesquelles elles fonctionnaient (…) avant les mesures de confinement. »

Le Premier ministre est revenu sur la raison motivant cette décision, qui est de ne pas creuser les inégalités entre les élèves.

Le télétravail sera maintenu dans les cas dans lesquels il est possible

Dans les cas où cela est possible, le télétravail devra être maintenu.

Sinon, l’entreprise devra mettre en place des mesures pour que le travail puisse être effectué dans les meilleures conditions sanitaires possibles, avec le respect des gestes barrières.

Certaines entreprises ne pourront pas reprendre leur activité le 11 mai, comme les restaurants et les bars.

Le port du masque sera étendu

Le masque pourrait devenir obligatoire dans certains lieux, comme les transports en commun.

L’objectif est d’atteindre une production de 17 millions de masques grand public chaque semaine d’ici le 11 mai.

Le gouvernement espère également pouvoir étendre au maximum la réalisation de tests pour les personnes présentant des symptômes.

Un appel à la continuité des soins

Enfin, le ministre de la Santé a appelé les Français à continuer à consulter, notamment en téléconsultation.

En effet, Olivier Véran a expliqué que les consultations étaient en baisse à cause de l’épidémie de coronavirus et que cela pourrait entraîner des dommages collatéraux sur les autres problèmes de santé des Français.

De nombreux points restent incertains et seront dévoilés au au fur et à mesure, en fonction de l’évolution de la situation. Le plan pour l’après-11 mai sera quant à lui présenté dans les 15 jours, a promis Edouard Philippe.

Si tu es intéressée par le visionnage de la conférence de presse dans son ensemble, tu peux la retrouver en replay en cliquant ici.

Un déconfinement progressif à partir du 11 mai

Mise à jour du 14 avril 2020

Le Président s’est adressé aux Français et aux Françaises pour la quatrième fois depuis le début de l’épidémie de coronavirus hier soir. Je t’explique ce qu’il faut en retenir !

Emmanuel Macron a annoncé que le confinement allait être prolongé jusqu’au 11 mai. D’ici à cette date, le « confinement le plus strict » devra continuer à être appliqué :

« Je mesure pleinement l’effort que je vous demande. Durant les quatre semaines à venir, les règles du gouvernement devront être pleinement appliquées. »

Le respect des règles de confinement et de distanciation sociale sont essentielles pour le confinement puisse in fine être levé.

C’est pour ça qu’en attendant, il est primordial que tu restes chez toi et que tu respectes les gestes barrières !

Un retour en cours à partir du 11 mai pour les collèges et les lycées, pas avant l’été pour les études supérieures

Alors que tous les établissements scolaires sont fermés depuis le 12 mars et que les épreuves du brevet et du bac seront par conséquent validées au contrôle continu, le chef de l’Etat a fait de nouvelles annonces concernant ta scolarité.

Le 11 mai, si tu es au collège ou au lycée, tu pourras probablement revenir en cours. Les crèches et les écoles seront également réouvertes. Ces réouvertures seront progressive, et Emmanuel Macron a apporté les précisions suivantes :

« Le gouvernement aura à aménager des règles particulières, organiser différemment le temps et l’espace, bien protéger nos enseignants et nos enfants avec le matériel nécessaire. »

Une décision motivée par une volonté d’égalité pour tous les élèves de France, selon le Président :

« Trop d’enfants, notamment dans les quartiers populaires, dans nos campagnes, sont privés d’école sans avoir accès au numérique et ne peuvent être aidés de la même manière par les parents. »

Cependant si tu es en études supérieures, les cours ne reprendront pas physiquement avant l’été. L’organisation des examens et des concours sera précisée plus tard.

Un confinement au delà du 11 mai pour les personnes vulnérables

Les « personnes les plus vulnérables » devront rester confinées après le 11 mai. Le Président a annoncé que cela concernerait :

« Les personnes âgées, en situation de handicap sévère et les personnes atteintes de maladies chroniques. »

Une mesure indispensable pour les protéger.

Pas de réouverture des lieux publics le 11 mai

Si le plus grand nombre doit retourner travailler « pour redémarrer notre industrie, nos commerces et nos services », les lieux publics feront exception.

Parmi eux : les cafés, restaurants, hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacle et musées.

Tests, masques, suivi des personnes malades après le 11 mai

Emmanuel Macron a annoncé que « la France pourra tester toute personne présentant des symptômes », et a précisé :

« Nous n’allons pas tester toutes les Françaises et tous les Français, ça n’aurait aucun sens. Mais toute personne ayant un symptôme doit pouvoir être testée.

Les personnes ayant le virus pourront ainsi être mises en quarantaine, prises en charge. »

Le Président a également annoncé que chaque Français et Française devrait être en mesure de se procurer un « masque grand public ».

Une application numérique sera enfin créée « sur la base du volontariat et de l’anonymat », pour savoir si l’on a été en contact avec le Covid-19.

Une aide pour les familles les plus modestes et les étudiants les plus précaires

Emmanuel Macron a demandé au gouvernement de verser « sans délai » une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec des enfants « afin de leur permettre de faire face à leurs besoins essentiels ».

Une mesure qui vaudra pour les étudiants les plus en difficulté aussi :

« Les étudiants les plus précaires vivant parfois loin de leur famille, en particulier lorsque celles-ci viennent d’Outre-mer, seront aussi aidés. »

De nouvelles annonces dans 15 jours

Face à cette épidémie de coronavirus, l’incertitude est cependant toujours présente, et le Président s’est excusé de ne pas pouvoir donner des indications plus précises sur les modalités des mesures annoncées.

Celles-ci seront établies en lien avec l’évolution de la situation sanitaire et précisées dans 15 jours.

Je t’en tiendrai informée sur madmoiZelle !

En attendant, courage pour la suite du confinement, et prends soin de toi. ♥

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Witch'Daughter

@Witch'Daughter @pi.cassoux @Faustine M Il a parlé de "réouverture des industries, commerces et services", mais il s'est arrêté là...
Je travaille également en commerce non-alimentaire (dans un magasin de beaux-arts et loisirs créatifs), je suis dans l'attente, comme vous, d'avoir plus d'infos... :dunno:
Purée, j'ai aucune envie d'y retourner, ça va être super mal préparé en plus... Ils savent même pas encore comment ils vont s'y prendre, Ndiaye l'a dit hier. Enfin je sais pas, tu prépares ton truc avant et tu annonces une fois que c'est prêt, pas l'inverse, surtout quand il est question de la vie des gens. Y a vraiment des coupages de tête qui se perdent :mur:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!