Live now
Live now
Masquer
dakota johnson cinquante nuances
Pop culture

« C’était le bordel en permanence » : Dakota Johnson dévoile le chaos du tournage de Cinquante nuances de Grey

Réécriture des scènes, tournage en doublon pour ne pas froisser l’autrice du best-seller… rien ne s’est passé comme prévu. L’actrice révélée par l’adaptation de Cinquante nuances de Grey balance sur les conditions de tournage du premier volet de la trilogie.

C’est le film qui l’a révélé au grand public : en 2015, quand le sort le premier volet de la saga érotico-comico-cringeante Cinquante nuances de Grey, personne ne connaît Dakota Johnson.

En quelques années, elle est devenue incontournable, se frottant au cinéma indé avec le réalisateur Luca Guadagnino avec qui elle a tourné les remakes de Suspiria et A Bigger Splash.

dakota johnson suspiria
Dakota Johnson dans Suspiria – Metropolitan FilmExport

« Il fallait toujours se battre »

Dans un long entretien avec Vanity Fair, l’actrice revient sur le rôle d’ingénue qui a fait décoller sa carrière, celui d’Anastasia Steele, face au ténébreux et problématique Christian Grey.

« Je suis quelqu’un de sexuel et quand je m’intéresse à quelque chose, je veux tout apprendre dessus. Voilà pourquoi j’ai fait ces gros films où il fallait être à poil. J’avais signé pour faire une version très différente du film que nous avons fini par faire. »

En cause, la production, mais aussi l’autrice du best-seller, E.L. James, très présente pendant la réalisation du premier film avec Sam Taylor-Wood aux commandes. « Il y a des parties des bouquins qui ne fonctionnaient pas dans un film, comme le monologue intérieur, qui était incroyablement gnangnan. Ça ne marchait pas de le dire tout haut. Il fallait toujours se battre. Toujours. »

Au-delà de ces perpétuelles négociations, Dakota Johnson raconte des conditions de tournage chaotiques :

« On faisait les prises du film qu’Erika (le prénom d’E. L. James) voulait faire, et ensuite on faisait les prises du film que l’on voulait faire. La veille, je réécrivais les scènes avec l’ancien dialogue pour ajouter une ligne par-ci par-là. C’était le bordel en permanence. »

Pas de regrets néanmoins mais un brin de lassitude : « Si j’avais su à l’époque que ça allait se passer comme ça, je ne crois pas que quiconque y serait allé », reconnaît-elle, avant de conclure en reconnaissant que ces films ont bien été un tremplin, tant pour elle que pour son partenaire de jeu Jamie Dornan : « C’était tellement incroyable, tellement une chance. Mais c’était chelou. Tellement, tellement chelou. »

On la retrouvera prochainement avec Harry Styles et Florence Pugh dans le très attendu thriller Don’t Worry Darling d’Olivia Wilde.

À lire aussi : « Quand vous entendez action, vous y allez » : les scènes de cul désastreuses de Game of Thrones

Crédit photo : Universal Pictures International France

Les Commentaires
12

Avatar de alu25
7 juillet 2022 à 15h00
alu25
@MorganeGirly effectivement le premier film est le seul qui mette un peu en lumière cette toxicité, mais pas assez à mon goût. Je trouve que beaucoup de red flags ne sont pas du tout relevés par les différents personnages. Mais je comprends que ce film plaise tel qu'il est, d'ailleurs il m'avait donné envie de lire les livres (que je n'ai pas aimé).
J'aime bien les films qui remontent le temps pour dérouler l'histoire, c'est pour ça que je pense que cette manière de faire aurait été intéressante. Mais cette idée n'était pas compatible avec la suite qui avait déjà été écrite.
2
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Pop culture

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
pexels-pixabay-159711 (1)
Livres

Rentrée littéraire d’hiver : 3 romans à lire absolument

Pauline Leduc

02 fév 2023

nikon festival
Pop culture

Nikon Film Festival : votez pour votre film préféré pour lui faire gagner le Prix du Public

Maya Boukella

02 fév 2023

le-jeu-de-la-dame
Pop culture

Le Jeu de la dame : un tweet pirate a fait croire au retour de la série Netflix

Maya Boukella

02 fév 2023

murakami
Pop culture

Murakami, l’auteur de Kafka sur le Rivage et 1Q84 va sortir un nouveau roman le 13 avril

Maya Boukella

01 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

you saison 4
Pop culture

Netflix en février 2023 : les nouveautés films et séries

Maya Boukella

31 jan 2023

astérix et obélix pathé
Pop culture

Astérix et Obélix : tout ce qu’on sait sur la série Netflix d’Alain Chabat

Maya Boukella

31 jan 2023

2
nicole kidman warner bros
Pop culture

Nicole Kidman en nourrice infanticide, dans un célèbre roman de Leïla Slimani, adapté en série

Maya Boukella

31 jan 2023

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Musique

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK

Anthony Vincent

30 jan 2023

1

La pop culture s'écrit au féminin