Live now
Live now
Masquer
Don’t Worry Darling – film
Cinéma

Don’t Worry Darling, le thriller avec Harry Styles et Florence Pugh, promet des scènes de cul qui changent

On n’aperçoit que quelques secondes torrides entre Harry Styles et Florence Pugh dans le trailer de Don’t Worry Darling, mais ça a suffi à mettre le feu aux poudre. Olivia Wilde, la réalisatrice, en a profité pour se confier sur les scènes de sexe de son prochain long-métrage.

Dans le prochain thriller psychologique d’Olivia Wilde, l’actrice Florence Pugh — connue pour ses rôles dans The Young Lady, Les Filles du docteur March ou encore Midsommar — tiendra le rôle principal aux côtés du chanteur et acteur Harry Styles.

Et selon la réalisatrice, le film fera prendre conscience aux spectateurs « de la rareté du plaisir féminin » sur le grand écran.

Ça donne envie…

L’envie au féminin dans Don’t Worry Darling

Si le duo Harry Styles et Olivia Wilde était dans toutes les bouches en raison de l’écart d’âge du couple, c’est pour une toute autre raison qu’il réveille aujourd’hui les émois : la sortie du trailer du prochain film de l’actrice et réalisatrice américaine qui laissait entrevoir une scène torride entre l’acteur et Florence Pugh…

Depuis, Olivia Wilde s’est confiée sur Don’t Worry Darling, le décrivant comme du « mystique féminin sous acide » !

« Je n’arrêtais pas de me dire : “Pourquoi n’y a-t-il plus de bon sexe dans les films ?” »

Olivia Wilde pour Vogue

Le film raconte l’histoire d’une femme au foyer des années 1950 isolée dans une communauté dans le désert de Californie qui finit par découvrir « une vérité troublante ». Au-delà des scènes de cul chamboulantes, d’après la réalisatrice, Don’t Worry Darling pose surtout les questions suivantes : « Qu’êtes-vous prêt à sacrifier pour faire ce qui est juste ? Si vous y réfléchissez vraiment, êtes-vous prêt à faire exploser le système qui vous sert ? ».

Tout un programme.

Selon elle, l’intrigue lui a été inspirée par une rencontre avec Gloria Steinem — célèbre journaliste et féministe américaine — lors d’un rassemblement à New York et de thrillers comme Attraction fatale de Matthew Parkhill ou Proposition indécente d’Adrian Lyne, des films qu’elle trouve « vraiment sexy, de façon adulte ».

« Je n’arrêtais pas de me dire : “Pourquoi n’y a-t-il plus de bon sexe dans les films ?” », a-t-elle expliqué à Vogue tout en ajoutant avoir l’intention de faire en sorte que son public « réalise à quel point il voit rarement à l’écran le désir féminin, et spécifiquement ce type de plaisir féminin ».

 Florence Pugh dans Don’t Worry Darling

Trouver un acteur qui peut « laisser une femme tenir le devant de la scène »

Le futur thriller a failli ne pas voir le jour… La raison ? Olivia Wilde aurait eu énormément de mal à caster un acteur pour le personnage de Jack, le mari de la protagoniste principale. Selon elle, tour à tour, les comédiens tortillaient du cul parce qu’ils refusaient de laisser la premier rôle à une femme. Elle confiait à Vogue :

« Je ne peux pas vous dire combien d’hommes ont lu le scénario et ont dit : “À moins que ce ne soit un rôle à deux, à moins que je sois dans autant — ou plus — de parties du scénario qu’elle, ça ne vaut pas la peine”.

Et ce n’est pas de leur faute. Ils ont été élevés avec cette sorte de misogynie qui fait partie de la société et qui leur dit “si je ne prends pas assez de place, je n’aurai pas de valeur”.

Sans blague, c’est dur de trouver des acteurs qui reconnaissent pourquoi ça peut valoir la peine de permettre à une femme de tenir le devant de la scène. »

Heureusement, Harry Styles ne semble pas avoir l’égo surdimensionné d’un mâle fragile et s’est volontiers joint au casting aux côtés de l’époustouflante Florence Pugh.

Hâte de voir leur alchimie crever l’écran en 2022 !

À lire aussi : On fait le point sur les fantasmes, essentiels à la naissance du désir, avec une sexologue


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

5
Avatar de Wild Weasel
14 décembre 2021 à 18h12
Wild Weasel
Si ce "trailer" semble si alambiqué, c'est tout simplement parce que ça n'en est pas un. ^^
C'est un melting-pot des prestations de Florence Pugh dans ses films/séries. Notamment l'excellente série : "The Little Dummer Girl" (en duo avec Alexander Skarsgård).
Edit (j'ajoute le lien de la série en question, où sa robe jaune est bien reconnaissable) :
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Cinéma

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

3
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

2
[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

La pop culture s'écrit au féminin