C’est la fin d’une ère : NRJ12 remplace « Les Anges » par une série sur les influenceurs


Clap de fin pour la téléréalité phare Les Anges, qui ne reviendra pas pour une treizième saison et va être remplacée par une série originale sur une agence d’influenceurs.

C’est la fin d’une ère : NRJ12 remplace « Les Anges » par une série sur les influenceurs

Après 12 saisons de loyaux services, Les Anges de la téléréalité ne vont pas revenir sur NRJ12 pour une treizième saison, d’après une information du Parisien. Ses autres programmes dérivés comme Les Vacances des Anges – actuellement sur NRJ12 entre 16h20 et 19h10 – vont aussi s’arrêter.

10 ans avec Les Anges de la téléréalité

Émission de téléréalité phare de la dernière décennie, produite par La Grosse Équipe, Les Anges vient tout juste de souffler ses 10 bougies — le 10 janvier 2021. À cette date, en 2011, nous découvrons ce nouveau concept de téléréalité qui va révolutionner le genre à sa façon.

Tout d’un coup, celles et ceux qui se retrouvent sous les feux des projecteurs ne sont plus des personnes lambda, mais des personnalités déjà connues du grand public pour… avoir participé à d’autres téléréalités (comme Secret Story) ! Le principe est simple : faire cohabiter tout ce beau monde et les suivre dans leurs tentatives de percer dans différents milieux professionnels. Évidemment, les aventures sont remplies de clash et de trahisons, comme souvent dans la téléréalité.

Les Anges nous ont fait voyager à Los Angeles, Rio de Janeiro ou encore Marrakech. On aura vu des personnalités hautes en couleur (Nabilla et son mari Thomas Vergara, Jeremstar, Amélie Neten…) et vécu des moments cultes (le « Allô ? Non, mais allô, quoi ? » de Nabilla dans la saison 5 pour n’en citer qu’un).

Mais du coup, pourquoi ça s’arrête ?

Bagarres, harcèlement moral… La production des Anges visée par de nombreuses accusations

Depuis le début de l’année, les polémiques n’arrêtent pas de toucher Les Anges et l’image de l’émission en ressort grandement dégradée.

En janvier, pendant le tournage de la saison 4 des Vacances des Anges à la Réunion, une bagarre éclate entre deux candidats (Ricardo et Nehuda, célèbres pour les débordements) et la famille de Joé Bédier, le maire de Saint-André (une commune du nord-est de l’île). Plusieurs appels au boycott de la part de la population réunionnaise ont forcé la production à annuler le tournage.

Avance rapide de quelques mois : mi-avril, plusieurs candidates prennent la parole pour dénoncer un système de harcèlement moral et sexiste dans l’émission où les nouveaux candidats sont pris pour cibles par des anciens. Ce mécanisme récurrent serait encouragé par la production.

Tout commence par un live Instagram réunissant les anciennes candidates Angèle Salentino, Rawell Saiidii, Nathanya Sion et Céline Morel. Elles dénoncent le harcèlement qu’elles ont subi pendant les tournages des Anges et des Vacances des Anges, comme le montre ce témoignage accablant de Rawell :

« J’ai l’impression que c’est la signature des “Anges”, le harcèlement. Tout est mis en place pour qu’il y ait une personne qui subisse des acharnements. La production veut qu’il y ait un acharnement parce que ça fait réagir. Et c’est hyper malsain. J’ai fait plein de burn-out et c’est pour ça que j’ai voulu arrêter les tournages. Je ne faisais que des dépressions. »

Suite à ces prises de paroles, les anciennes candidates appellent à boycotter l’émission notamment avec les hashtags #BoycottlesAnges et #Boycottnrj12 sur Twitter.

Sur le plateau de Touche pas à mon Poste le 21 avril, Angèle, Rania Saiidii et Nathanya réitèrent leurs accusations : la production participerait à un climat de harcèlement et fournirait même de la drogue sur les tournages. Angèle affirme :

« La production m’a enfermée à clef dans une chambre alors que je venais de me faire agresser physiquement par deux candidats. Au lieu de les sanctionner, les membres de la production m’ont mis à l’écart. »

La Grosse Équipe a réfuté ces faits en bloc. Mais cela n’a pas aidé les audiences des Anges qui baissent drastiquement depuis plusieurs années : l’émission n’attire plus que quelque 100.000 spectateurs contre 900.000 pour la saison 5 en 2013.

Les influenceurs, la nouvelle mine d’or des chaînes de la TNT ?

NRJ12 a donc décidé de dire adieu aux Anges et de les remplacer par… des influenceurs ! Un nouveau programme, une série originale toujours produite par La Grosse Équipe, suivra plusieurs célébrités des réseaux sociaux se croisant dans une agence d’influenceurs.

Le titre provisoire est Followers, les castings sont en cours et NRJ12 a déjà commandé 50 épisodes qui devraient être diffusés à partir de septembre.

NRJ12 n’est pas la seule chaîne à miser sur les influenceurs : C8 est en train de diffuser tous les soirs à 18h une nouvelle téléréalité sur un groupe de tiktokeurs français, Influenceurs : au cœur de la French House — mais le succès ne semble pas au rendez-vous…

Exit Les Anges, faites place aux influenceurs. Signe d’un véritable changement d’époque ? Ou d’un nouveau vernis sur un vieux concept… Espérons en tout cas que cette nouvelle émission s’accompagne de pratiques saines et d’une vraie réflexion sur les exemples montrés et encouragés dans ces programmes très populaires.

À lire aussi : Faut-il être un homme au comportement toxique pour réussir dans la télé-réalité ?

Marine Langlois

Marine Langlois


Tous ses articles

Commentaires

Aichathegypsy

@BravoCharlie , rien qu'en regardant le programme, nous pouvons voir cette violence sous-jacente. Concernant Aurelie, Ricardo et Nehuda lui avaient balancé un seau d'urine à la figure. Une candidate s'était réveillée , couverte de terre. Il y a eu également des jets de produits ménager, Andréane s'était fait surnommée " caca " par Jazz.
Ce qui m'agace au plus haut point est que les candidats tels que Raphaël Pépin et Sarah Fraisou , ainsi que la production, essaient de décrédibiliser la parole des victimes. Ces mêmes candidats étant un mec violent envers les femmes et une harceleuse de première.
Concernant Aurélie, il me semble qu'elle a porté plainte contre la production. Par contre, je ne sais pas si le contenu n'est pas opposable juridiquement. La prod peut faire une pirouette en disant que c'est scripté.
De toute façon, la production est aussi coupable que les candidats en tolérant voir approuvant cette violence.
Je ne sais pas si tu as lu l'ouvrage de Morgane Enselme sur son parcours mais dans son ouvrage, elle expliquait que la prod faisait tout pour désorienter les candidats de Secret Story et provoquait des clashs en privant les fumeurs de cigarettes.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!