Live now
Live now
Masquer
Quand on aime on compte // Source : Pexels / Ivan Samkov
Quand on aime, on compte

Céline dépense 664 € par mois pour son fils : « Je sais à quel point c’est dur d’être maman solo »

Selon l’âge du ou des enfants, le budget dépensé par les parents n’est pas le même. Cette semaine, nous allons éplucher le compte de Céline, mère d’un enfant de 11 ans.

N’oubliez pas, dans les commentaires, que les personnes qui participent à la chronique sont susceptibles de vous lire. Merci de rester bienveillant.

Combien coûte réellement la charge d’un ou plusieurs enfants tous les mois ? Quel est le budget des parents ? Les frais engagés évoluent-ils en fonction de l’âge des enfants ? Toutes les deux semaines, dans notre rendez-vous « Quand on aime, on compte », des parents ouvrent leurs comptes et partagent avec nous ce que leur coûte un ou plusieurs enfants, mensuellement.

Cette semaine, c’est Céline qui se prête à l’exercice.

Les revenus de Céline et son conjoint, mère d’un enfant

  • Prénom : Céline
  • Âge : 39 ans
  • Métier : responsable approvisionnement
  • Nombre et âge des enfants : un enfant de 11 ans
  • Budget net de la famille au total : 4 161 €
  • Lieu de vie : campagne près de Chartres (28)

Céline a un enfant de 11 ans issu d’une précédente union, en garde partagée, et elle est pacsée depuis 2 ans avec son actuel compagnon. Son fils est un week-end par mois chez son père ainsi que deux semaines de vacances par an. Ils vivent tous ensemble dans une maison en campagne, dont ils sont propriétaires depuis 2 ans.

Nous vivons dans une maison de 120 m² à la campagne entre Dreux et Chartres dans l’Eure-et-Loir (28). Nous avons choisi ce lieu pour trouver une maison dans notre budget d’achat, et pas trop loin de nos lieux de travail.

Mensuellement, Céline et son conjoint touchent en tout 4 161 €, comprenant leur salaire de 2 540 € pour Céline et de 1 621 € pour son conjoint. Ils ne touchent pas d’allocations familiales.

Le couple dépense 1 116 € de remboursement de crédit pour leur maison et 560 € de factures courantes comprenant l’électricité, le bois pour le chauffage, l’eau, la taxe foncière et les diverses assurances.

QOAOC_Celine_Revenus

Les dépenses de puériculture et d’hygiène pour un enfant de 11 ans

Après avoir expliqué son revenu total, Céline partage les sommes qu’elle dépense pour son enfant.

À la naissance de son fils, les cadeaux de naissance n’ont été que des vêtements, et Céline avait dépensé 1 200 € pour toutes les fournitures en matériel de puériculture.

Pour la naissance de mon fils, j’ai acheté neuf tout le matériel de puériculture et je n’ai pas accepté d’aide de ma famille. Entre le lit, la poussette, la baignoire, le transat et autres, le budget était de 1 200 €.

Côté hygiène, Céline estime dépenser un budget de 10 € tous les mois pour son fils, pour des gels douche ou du shampoing. Lorsqu’il était plus petit, le budget était de 100 €, puisqu’elle devait tout acheter en pharmacie à cause d’allergies à certaines marques pour bébé.

Pour la santé, Céline lisse son budget annuel à 30 € par mois, comprenant les visites chez le pédiatre, l’allergologue, le dentiste et le coiffeur.

Le budget vêtements, jouets et loisirs d’un enfant

Pour ce qui est des vêtements pour son enfant, Céline lui achète uniquement du neuf. Le budget est de 20 € par mois environ.

C’est horrible, je m’en rends compte, mais j’achète tout neuf… Peut-être parce que c’est le seul enfant…

J’ai des copines qui m’ont donné des vêtements quand mon fils était plus jeune, et je fais pareil, je donne ses vêtements et jouets aux copines, je ne cherche pas à les vendre.

Pour les jouets, Céline estime dépenser 10 € par mois, et 20 € par mois de livres, car son fils adore la lecture :

Je lui achète 2 à 3 livres par mois… Je me dis que nous pourrions aller à la bibliothèque, mais étant moi-même une grande passionnée de lecture, j’aime voir nos bibliothèques se remplir.

Concernant les loisirs de son fils, Céline dépense 150 € par mois pour des cours et des stages d’équitation, ainsi que l’équipement :

Mon fils fait de l’équitation depuis 5 ans. La première année, je n’avais pas le même niveau de revenu que maintenant et j’élevais seule mon fils depuis ses 5 mois… C’était très dur financièrement, mais il a toujours voulu faire du poney. Au décès de ma maman, dont il était très proche, je me suis « sacrifiée » pour pouvoir lui payer l’équitation.

À cela s’ajoutent aussi 90 € mensuels lissés sur l’année pour des séances de cinéma, des places de concerts, des sorties restaurants ou des visites culturelles pendant les vacances.

Les dépenses de nourriture pour une famille deux adultes et un enfant

Concernant le budget alimentation, Céline explique que son fils mange à la cantine du collège la semaine pour 65 € par mois, et qu’il mange la même chose qu’eux lorsqu’il est à la maison. Le budget familial pour la nourriture est de 450 €, dont environ 150 € pour son fils.

Céline n’est pas sollicitée par son fils pour des demandes particulières pendant les courses familiales :

Mon fils me demande rarement des choses en extra, c’est même plutôt moi qui lui demande s’il veut telle ou telle chose, mais je ne lui propose pas systématiquement. En général, ce sont lors des premières courses du mois !

Le couple privilégie, pour l’alimentation de la famille, les courses en supermarché et les marques de distributeurs :

Je fais mes courses en grande surface. Je privilégie les marques de distributeurs, les offres promotionnelles et j’essaie de prendre des choses bio de plus en plus…

Aux beaux jours, nous allons chercher nos légumes et fruits à la ferme. Il y a certains produits où je préfère acheter de la marque, mais le plus souvent, je prends les marques de distributeurs.

Les dépenses du mode de garde d’un enfant

Son fils étant âgé de 11 ans, Céline n’a pas de frais de garde.

Petit, il était en nourrice, puis c’est ma maman qui le gardait les mercredis et les vacances scolaires. Quand elle est décédée, j’ai une super amie qui a pris le relai jusqu’à l’année dernière avant son entrée en 6e.

Céline ne fait jamais appel à une baby-sitter, même ponctuellement :

Je ne fais jamais appel à une baby-sitter. Je pars du principe que j’ai choisi d’avoir mon fils donc il me suit partout où je vais.

Si je veux me faire un restaurant en amoureux ou un week-end avec mon compagnon, je fais en sorte que cela tombe un des rares week-ends où mon fils va chez son père.

Concernant le matériel scolaire, lissé sur l’année, Céline dépense 15 € pour son fils. À cela s’ajoutent également 50 € de frais de transports, comprenant le bus scolaire, mais aussi l’essence pour l’emmener à ses cours d’équitation.

Transmission de la valeur de l’argent et argent de poche

Céline aimerait réduire les dépenses de certains budgets, qu’elle estime être des craquages :

J’aimerais réduire le montant des courses, ayant un budget quand même assez « aisé », je nous fais souvent plaisir pour faire de bons petits plats ou beaucoup de pâtisseries maison.

Mon dernier vrai « gros » craquage pour mon fils est une semaine de colonie de vacances à 650 €, à laquelle il fallait ajouter les allers-retours pour l’y déposer et la nuit d’hôtel, car c’était trop loin pour faire l’aller-retour dans la journée.

Céline raconte quel était le rapport à l’argent dans sa famille, ce qu’on lui a transmis, et son rapport actuel avec son enfant :

Ma mère n’avait pas beaucoup d’argent et ne pouvait pas économiser, mais je n’ai jamais manqué de rien. Elle m’a toujours poussée à ne pas faire comme elle, à faire de longues études pour avoir un poste et un salaire élevé… Je l’ai vue galérer en m’élevant seule, et moi-même ayant élevé mon fils seule, je sais à quel point c’est dur et que maman solo avec un seul enfant avec un salaire à peine plus élevé que le salaire minimum, nous n’avons droit à aucune aide de la CAF ou autre.

Céline essaye d’apprendre à son fils la valeur des choses et de l’argent :

Je lui donne des exemples, je lui dis que telle chose coûte tant, et que ça représente tant de jours de travail pour moi.

Céline a ouvert plusieurs comptes bancaires pour son fils :

J’ai une assurance vie à son nom sur laquelle je verse 20 € par mois ainsi qu’un livret A sur lequel je verse 30 € par mois. Ils sont ouverts depuis sa naissance, mais jusqu’à ce que ma situation professionnelle change il y a 3 ans, je ne pouvais pas les alimenter régulièrement. Ça lui servira comme apport pour sa première voiture, car je tiens à lui payer son permis de conduire.

Céline parle ouvertement d’argent devant son enfant :

Mon fils m’a vue parfois pleurer à cause de problèmes d’argent et de découverts fous (alors que je dépensais que le strict minimum sans aucun loisir à côté). Je ne lui ai jamais rien caché et j’ai toujours expliqué ce que les choses coûtent et ce qu’on peut s’offrir par plaisir, ou non.

Son fils étant âgé de 11 ans, Céline commence à le sensibiliser au fait de posséder de l’argent :

Il n’a pas d’argent de poche, sauf quand nous partons en vacances. En général, s’il m’arrive de vendre des choses qui sont à lui (bien souvent des livres, car le reste, je le donne), alors l’argent récolté lui revient et lui sert comme argent de poche en vacances.

Sinon, il n’a pas d’argent de poche, parce que s’il veut quelque chose, je lui achète si je peux. Il a compris depuis longtemps la valeur de l’argent donc il est très raisonnable dans ses demandes.

QOAOC_Celine_Depenses

À la fin du mois, il reste 1 810€ à la famille. Une somme qui est utilisée pour des besoins propres au couple, mais aussi pour l’essence de leurs deux voitures, leurs vacances, leurs loisirs en week-end et leurs voyages dans des lieux historiques français, comme les plages du Débarquement ou Verdun.

Lorsque la totalité des sommes dépensées uniquement pour son fils est additionnée, Céline dépense 664 € mensuellement.

Merci Céline d’avoir répondu à nos questions !

« Quand on aime, on compte » comment participer ?

Si vous avez aussi envie de participer, rien de bien compliqué : envoyez-moi un mail à temoignage[@]madmoizelle.com avec en objet « Quand on aime, on compte » ou utilisez le formulaire ci-dessous et je vous enverrai le questionnaire et la marche à suivre.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Nous acceptons les candidatures de toute la France et même du monde entier, tant que vous pouvez répondre aux questions qui vous seront posées, et remplir un tout petit tableau Excel (promis, il ne fait pas flipper).

À lire aussi : Lilia, mère solo, dépense 616 € pour son enfant : « J’ai clairement manqué d’éducation financière »


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

3
Avatar de Marre des
23 mars 2023 à 16h03
Marre des
@Patrickbateman pour les témoignages je ne sais pas mais personnellement mon budget courses comprend l'alimentaire et l'hygiène.
Certains mois il est "plombé" car y'a tout ou presque à racheter même en faisant attention, cad lessive, produits wc, pq, sopalin, ampoules... ^^"
J'essaie pour les produits d'hygiène de prendre en promo (une vraie promo) et ça aussi ça" plombe" le budget mensuel mais je sais aussi que j'en ai pour longtemps donc le mois d'après est équilibré
4
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Quand on aime, on compte

Source : Getty Images - kate_sept2004
Quand on aime, on compte

Emma dépense 2 238 € pour ses 3 enfants : « pour les jouets, j’achète de plus en plus en occasion »

20
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Tetiana Nekrasova de corelens
Quand on aime, on compte

Samantha, mère solo, dépense 630 € par mois pour ses enfants : « J’ai eu un parcours assez chaotique »

7
QOAOC_NELLY_UNE_V
Quand on aime, on compte

Nelly dépense 757 € pour ses 2 enfants : « Je réfléchis toujours à bricoler quelque chose plutôt que d’acheter »

1
Source : Ivan - Pexels
Quand on aime, on compte

Virginie dépense 637 € pour ses 3 enfants : «J’assume complètement mon statut de mère au foyer »

9
Source : Pexels / Vlada Karpovich
Quand on aime, on compte

Anna dépense 576,5 € pour ses 2 enfants : « J’ai renoncé aux achats en vrac et petits producteurs, je n’ai ni le temps ni l’énergie ! »

Source : Getty Images Signature
Quand on aime, on compte

Angélique dépense 1042 € pour ses 2 enfants : « Leur mode de garde ne me coûte rien du tout ! »

5
Source : Pexel
Quand on aime, on compte

Alma dépense 565 € par mois pour son enfant : « C’est du gaspillage d’acheter neufs des vêtements qui vont durer quelques mois »

11
Source : Pexels - Katie E
Quand on aime, on compte

Pauline dépense 2 069 € pour son enfant : « Ça nous met un peu dans le rouge à la fin de chaque mois »

5
Source : Pexels - Karolina Grabowska
Quand on aime, on compte

Lydie dépense 310 € pour ses 4 enfants : « Mes finances sont une réelle angoisse »

1
Créa Vertical (1)
Quand on aime, on compte

Appel à témoignages : participez à notre rubrique Quand on aime, on compte

Pour les meufs qui gèrent