Live now
Live now
Masquer
QOAOC_LILIA_H
Quand on aime, on compte

Lilia, mère solo, dépense 616 € pour son enfant : « J’ai clairement manqué d’éducation financière »

Selon l’âge du ou des enfants, le budget dépensé par les parents n’est pas le même. Cette semaine, nous allons éplucher le compte de Lilia, mère célibataire avec un enfant de 7 ans à charge.

N’oubliez pas, dans les commentaires, que les personnes qui participent à la chronique sont susceptibles de vous lire. Merci de rester bienveillant.

Combien coûte réellement la charge d’un ou plusieurs enfants tous les mois ? Quel est le budget des parents ? Les frais engagés évoluent-ils en fonction de l’âge des enfants ? Toutes les deux semaines, dans notre rendez-vous « Quand on aime, on compte », des parents ouvrent leurs comptes et partagent avec nous ce que leur coute un ou plusieurs enfants, mensuellement.

Cette semaine, c’est Lilia qui se prête à l’exercice.

Les revenus de Lilia , mère solo d’un enfant de 7 ans

  • Prénom : Lilia 
  • Âge : 43 ans
  • Métier : talent acquisition partner dans une start-up française
  • Nombre et âge des enfants : un enfant de 7 ans
  • Budget net de la famille au total : 3142 €
  • Lieu de vie : Toulouse

Lilia a un petit garçon de 7 ans, non reconnu par son père, dont elle a la garde exclusive. Elle est propriétaire de son appartement à Toulouse.

J’ai acheté un appartement en ville, car je ne sais pas conduire, donc il me faut habiter pas loin du centre-ville, pas loin d’infrastructures de toutes sortes, et pas loin de transports en commun comme les bus et/ou des métros.

Mensuellement, Lilia touche en tout 3142 € net, comprenant son salaire de 2908 €, une allocation de soutien familiale de 184 , et elle perçoit 50 € de pour la location d’un parking qu’elle possède.  

Elle dépense 765.64 € de remboursement de crédit pour son appartement,  228 € de remboursement d’un prêt à la consommation contracté il y a plusieurs années, 79 € d’impôts fonciers par mois, 165 € de factures courantes comme l’eau et les charges de copropriété, ainsi que 41 € d’électricité. 

QOAOC_LILIA_REVENUS

Les dépenses de puériculture et d’hygiène pour son enfant

Après avoir expliqué son revenu total, Lilia partage les sommes qu’elle dépense pour son fils de 7 ans.

À la naissance de son enfant, Lilia n’a acheté qu’un doudou, des vêtements pour les premiers mois de vie de son enfant et quelques objets de puériculture d’occasion, pour 200 € environ. Tout le reste a pu être récupéré chez sa belle-sœur qui était déjà mère.

On m’a prêté plein de trucs à la naissance, et le reste a été acheté sur LeBonCoin. J’ai dû dépenser, à sa naissance, environ 200 €, comprenant un berceau, une poussette, un Babycook, un transat, un parc…

Au début, je n’ai pas acheté de lit, parce que pendant des mois, mon bébé dormait à mes côtés, protégé par un coussin d’allaitement qu’une de mes meilleures amies m’avait offert.

Quand je le mettais ailleurs, il ne dormait pas et il hurlait, or je fais partie de la team qui ne laisse pas pleurer les bébés. Mais dès qu’il était entouré de ce coussin d’allaitement, à mes côtés, il dormait comme un bienheureux.

Côté hygiène, Lilia estime dépenser un budget de 2,5 € tous les deux mois, puisque son fils n’a pas de besoins particuliers.

Mon enfant a 7 ans, donc je ne regarde plus ce genre de dépenses. J’achète pour lui un gel douche qui fait aussi shampoing, et pour le reste, il utilise la même chose que moi, comme les cotons-tiges par exemple.

Le gel douche acheté dure plus d’un mois. Sinon, j’achète une grosse bouteille de gel douche pour toute la famille à la pharmacie, et on l’utilise tous les deux, et ça nous dure un bout de temps.

Pour la santé, Lilia lisse son budget annuel à 10,5 € par mois juste pour son fils. Elle n’a pas de frais annexes, puisque tout est compris dans sa mutuelle, prise en charge à 100% par son travail. Les 10,5 € correspondent à une surmutuelle. 

Le budget vêtements, jouets et loisirs d’un enfant de 7 ans

Pour ce qui est des vêtements pour son enfant, Lilia achète essentiellement d’occasion, pour 20 € par mois environ.

J’achète d’occasion sur LeBonCoin, ou Vinted parfois si je ne trouve pas sur LeBonCoin, mais aussi du neuf, en marques pas très chères comme Tex, H&M, ou C&A. J’achète aussi d’autres marques sympas, mais je prends toujours le moins cher. J’aime beaucoup acheter des lots sur LeBonCoin !

Pour les jouets, Lilia estime dépenser 20 € mensuellement, et 20 € par mois de livres pour son fils lissés à l’année. 

Pour les loisirs de son enfant, Lilia nous explique que le budget varie selon les mois et les activités :

Pour les activités, c’est assez variable. On va au musée et au cinéma, mais il fait parfois des stages pendant les vacances, comme des dessins au musée, des ateliers Montessori, des stages de peinture… En ce moment, il ne fait plus de sport, mais avant, il faisait de la natation. C’était assez cher, car je ne passais pas par la mairie, mais à la rentrée prochaine, il fera de l’escrime, je pense.

Au niveau des budgets, ça va de 10 € par mois (si c’est juste un ciné), à 150/200 € par an (si c’est une activité en continu), voire 150 € par mois sur les mois où il prend plusieurs cours de natation. Mais ces cours-là ne sont pas toute l’année, seulement quelques mois autour de l’été.

Pour les stages Montessori d’une semaine, je dépense 95 €. Pour les stages sportifs, c’est plutôt entre 250 et 385 €, mais il n’en fera qu’une fois par an.

Ce budget global est lissé sur un an, et il comprend un stage sportif annuel à 250 €, un stage Montessori à l’année pour 95 €, mais aussi 5 de stage Montessori à la journée pour 125 € à l’année, mais aussi 50 € de stages de natation et 3 séances de cinéma pour 30 €. Le budget activités et loisirs pour l’année est de 45 € par mois.

Je pourrais aussi moins l’envoyer en colo ou stage sportif, Montessori, culturel, etc, et me contenter de passer du temps avec lui pendant les vacances. Je le fais, bien sûr, mais je pourrais le faire systématiquement, cela me coûterait aussi moins cher. Mais j’ai aussi besoin de souffler de temps en temps !

Quand il est en colo, il dort là-bas, ce sont des centres qui appartiennent à la mairie, il y va chaque année et ça se passe bien. Quand il est en stage sportif, il ne dort pas là-bas, mais la journée, je fais des choses pour moi, comme des rendez-vous médicaux, de l’administratif et des temps de repos.

Les dépenses de nourriture pour une famille de deux personnes

Concernant le budget alimentation, Lilia nous détaille sa façon d’acheter pour toute la famille, mais sans dépenses particulières pour son enfant puisqu’il mange la même chose qu’elle, pour environ 250 € par mois.

Lilia fait ses courses dans des enseignes comme Biocoop, Goût d’ici, à l’épicerie locale, dans un magasin Casino, Lidl, au marché et chez le boucher. Elle n’est pas sollicitée par son fils pour des demandes d’achats particuliers :

Je ne vais pas dans les hypermarchés, et je fais surtout les courses entre midi et deux quand il n’est pas là. Je consomme des paniers locavores depuis longtemps, alors je me fais livrer. Avec mon fils, on va parfois chez le boucher ou rarement en magasin alimentaire.

Je vais aussi trop sur Deliveroo ou chez le traiteur du coin, au restau, ou je commande des pizzas. Je pourrais dépenser moins !

Les dépenses du mode de garde pour un enfant de 7 ans

Le fils de Lilia va dans une école privée qui coûte 242 € par mois, incluant la cantine et l’accueil périscolaire, et elle compte sur ses proches pour le garder ponctuellement, ou sur une baby-sitter à 10 € de l’heure.

Je faisais appel à une baby-sitter une fois par semaine avant le Covid, mais depuis, je ne sors plus trop. Depuis 2020, mon budget baby-sitter ponctuel est de 0, mais ça peut changer.

Quand elle sort, ce budget baby-sitter est à 30 € par soirs de garde, environ cinq fois dans l’année, pour un total de 12,5 € par mois lissés à l’année. Mais le plus souvent, Lilia fait appel à sa famille pour garder son enfant ponctuellement, gratuitement. 

Parfois, Lilia doit se rendre deux jours à Paris pour son travail, et fait garder son fils par une nounou. Elle dépense 120 € pour deux jours et une nuit, rarement deux, et cela 3 à 4 fois par ans, pour un budget de 480 € annuel, donc 40 € par mois.

À cela s’additionne également 9 € d’assurance scolaire pour son fils, 35 € de centre de loisirs pendant les vacances scolaires, donc 11€ mensuellement, 10 € de frais de transport que pour son enfant. 

Transmission de la valeur de l’argent et argent de poche

Lilia aimerait réduire les dépenses de certains budgets :

Plusieurs fois dans l’année, je repense tous les contrats que j’ai, tous les coûts mensuels, pour voir ce que je pourrais réduire. Aussi, je fais parfois des choses moi-même, comme les goûters, le pain, des yaourts, mais ça reste trop ponctuel. Je fais au mieux ! J’ai acheté un bouquin, La famille zéro déchet, et j’applique parfois leurs recommandations.

Aussi, l’ancienne libraire que je suis adore les livres neufs. J’achète pas mal de bouquins, neufs, mais je vais aussi beaucoup à la bibliothèque. Mais il faudrait que j’achète plus de livres d’occasions, je pense.

J’ai acheté mon appartement en septembre dernier, mais avant ça, je mettais 800 € de côté par mois. J’ai arrêté et j’ai tout dépensé dans les travaux, les meubles, etc. En ce moment, même si je gagne très bien ma vie, avec l’accès à la propriété dans un immeuble pas cher, mais un peu passoire énergétique et l’école privée de mon fils, je mets moins de côté. Bientôt, je vais pouvoir reconstituer mon épargne, et mettre 300 € à l’abri sur un compte. 

Lilia raconte quel était le rapport à l’argent dans sa famille, ce qu’on lui a transmis, et son rapport actuel avec son enfant :

Mon père était très à cheval sur l’argent, il était de formation agent comptable et très économe. Nous étions 6 enfants, et il avait la responsabilité de faire bouillir la marmite. Ma mère était dépensière. J’ai clairement manqué d’éducation financière, quand j’ai quitté mes parents à 18 ans, je n’avais aucune notion de la valeur des choses, aucune notion du coût de l’emploi sur le marché et aucune notion sur comment tenir son budget, comment épargner, comment mieux consommer. Résultat, plus jeune (entre 18 et 30 ans), je consommais beaucoup, alors que je gagnais moins, et j’étais souvent à découvert.

Lilia essaye d’apprendre à son enfant la valeur des choses et de l’argent :

Je suis seule, donc il doit savoir pourquoi parfois, je ne peux pas venir le chercher, pourquoi parfois, je dois aller à Paris pour le boulot, combien les choses coûtent, comment économiser, gagner de l’argent, les rémunérations selon les emplois, comment gérer son budget… Il sait que si maman achète ce jouet, c’est de l’argent qu’elle ne mettra pas dans les courses, par exemple. Il en sait pas mal ! Je parle ouvertement d’argent devant lui.

Lilia a ouvert un compte bancaire pour son fils :

Je mets 50 € par mois sur son compte, pour qu’il puisse démarrer sa vie active avec un peu d’argent. Je ne lui donne pas d’argent de poche, il est encore trop jeune.

QOAOC_LILIA_DEPENSES

Lorsque la totalité des sommes dépensées uniquement pour son enfant est additionnée, Lilia dépense 616 € mensuellement.

Merci Lilia d’avoir répondu à nos questions !

« Quand on aime, on compte » comment participer ?

Si vous avez aussi envie de participer, rien de bien compliqué : envoyez-moi un mail à manon[@]madmoizelle.com avec en objet « Quand on aime, on compte » ou utilisez le formulaire ci-dessous et je vous enverrai le questionnaire et la marche à suivre.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Nous acceptons les candidatures de toute la France et même du monde entier, tant que vous pouvez répondre aux questions qui vous seront posées, et remplir un tout petit tableau Excel (promis, il ne fait pas flipper).

Crédit photo image de une : Eberhartmark / Pixabay

À lire aussi : Charlotte, dépense 1547 € par mois pour ses 3 enfants : « Ma fille est tracassée à l’idée de devenir pauvre »


On a besoin de vous pour construire l’avenir de Madmoizelle : participez à notre enquête !

L'affiliation sur Madmoizelle

Cet article contient des liens affiliés : toute commande passée via ces liens contribue au financement de Madmoizelle. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les Commentaires
10

Avatar de Iridis
26 janvier 2023 à 12h52
Iridis
@KrissdeValnor Merci beaucoup, je vais aller y faire un tour
1
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Quand on aime, on compte

QOAOC_CHARLOTTE_V
Quand on aime, on compte

Charlotte, dépense 1547 € par mois pour ses 3 enfants : « Ma fille est tracassée à l’idée de devenir pauvre »

Manon Portanier

10 jan 2023

24
Jobs et Études

Chimie, astrophysique et ingénierie : ces femmes scientifiques qui ont changé le monde

Humanoid Native
Créa Vertical (1)
Quand on aime, on compte

Appel à témoignages : participez à notre rubrique Quand on aime, on compte

Manon Portanier

03 jan 2023

QOAOC_Elodie_1_V
Quand on aime, on compte

Élodie, 367 € mensuels consacrés à ses 3 enfants : « On privilégie le temps passé ensemble à l’argent »

Manon Portanier

13 déc 2022

2
QOAOC_V
Quand on aime, on compte

Alma, 565 € de dépenses par mois pour son bébé d’un an : « De neuf, je n’ai acheté que des chaussures »

Manon Portanier

29 nov 2022

11
QOAOC_Une_Tiphaine_V
Quand on aime, on compte

Tiphaine et Jordan, 3500 € et deux enfants : « Nous aimerions réduire les achats un peu impulsifs sur internet »

Manon Portanier

15 nov 2022

54
QOAOC_V_1
Quand on aime, on compte

Margot et Pierre, 3901 € et 3 enfants : « c’est plus pratique de leur acheter des vêtements neufs »

Manon Portanier

01 nov 2022

5
QOAOC_1_V
Quand on aime, on compte

Marjorie, mère seule avec un enfant, 2099 € par mois : « Mon dossier a été refusé pour un logement social »

[Site web] Visuel horizontal Édito (2)
Daronne

Découvrez Briony May Smith, l’autrice d’albums jeunesse à succès

Manon Portanier

29 jan 2023

mere-enfant-soleil-600
Parentalité

10 choses que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

Manon Portanier

27 jan 2023

7
enfant-internet
Daronne

Les parents qui exhibent leurs enfants sur Internet, bientôt menacés de perdre leur autorité parentale ?

Pour les meufs qui gèrent