Live now
Live now
Masquer
Source : Canva / Jacob Lund
Quand on aime, on compte

Jennifer dépense 1 718 € par mois pour ses 5 enfants : « À la rentrée, grâce à mes réserves, je n’ai rien à acheter »

Selon l’âge du ou des enfants, le budget dépensé par les parents n’est pas le même. Cette semaine, nous allons éplucher le compte de Jennifer, mère célibataire de cinq enfants.
Rappel d’utilité publique

N’oubliez pas, dans les commentaires, que les personnes qui participent à la chronique sont susceptibles de vous lire. Merci de rester bienveillant.

Combien coûte réellement la charge d’un ou plusieurs enfants tous les mois ? Quel est le budget des parents ? Les frais engagés évoluent-ils en fonction de l’âge des enfants ? Chaque semaine, dans notre rendez-vous « Quand on aime, on compte », des parents ouvrent leurs comptes et partagent avec nous ce que leur coûte un ou plusieurs enfants, mensuellement.

Cette semaine, c’est Jennifer qui se prête à l’exercice.

Les revenus de Jennifer, avec cinq enfants

  • Prénom : Jennifer 
  • Âge : 38 ans
  • Métier : Assistante sociale 
  • Budget net de la famille au total : 3 452,33 €
  • Nombre d’enfants : cinq enfants de 17 ans, 14 ans, 10 ans, 9 et 8 ans
  • Lieu de vie : Département de la Marne (51) 

Jennifer est séparée du père de ses enfants depuis plusieurs années. Elle vit avec eux dans une maison dont elle est propriétaire.

Nous vivons dans une grande maison de campagne dans un petit village de la Marne. La maison fait 471 m² avec un terrain de 900 m². Nous avions besoin d’espace et de nature pour nous recentrer sur notre famille. Puis, nous avons eu le coup de cœur pour cette maison.

Jennifer gagne 2 150,86 € par mois après prélèvement des impôts, et touche 762,54 € d’allocations familiales, 350 € de pension alimentaire et 188,93 € de supplément familial de traitement versé par son employeur. En tout, Jennifer perçoit 3 452,33 €.

Chaque mois, Jennifer rembourse 845,23 € de crédit immobilier, et dépense 354,33 € de factures d’eau, d’électricité et de taxe foncière.

QOAON_Jennifer_Revenus

Les dépenses de puériculture pour 5 enfants

Après avoir expliqué ses revenus totaux, Jennifer détaille les sommes qu’elle a dépensés pour s’équiper en matériel de puériculture pour ses cinq enfants, entre 1 000 et 1 500 € :

J’ai tout acheté neuf pour la naissance de mon premier enfant. C’était volontaire. On voulait vraiment se faire plaisir. Je pense avoir dépensé entre 1 000 et 1 500 euros. J’ai eu beaucoup de cadeaux, mais plus des vêtements. J’ai pu réutiliser beaucoup de ce matériel pour mes autres enfants et en ai donné aussi. 

Pour les cadeaux de naissance, Jennifer a été aidée :

On nous a vraiment gâtés en termes de vêtements. Mon premier enfant était quasiment habillé pour une année complète à sa naissance. Cela m’a permis de faire une belle économie sur ce poste-là.

Côté hygiène, ses enfants ne consomment plus de produits spéciaux pour les bébés. Jennifer estime son budget mensuel pour ses cinq enfants à 100 € par mois :

Je pense que le tout me revient à environ 100 €, comprenant les gels lavant, les serviettes hygiéniques ou culottes menstruelles pour certaines, les tampons, les cotons, les shampoings et autres soins pour les cheveux. 

Niveau santé, Jennifer n’a pas indiqué de somme précise dans son budget.

Les dépenses de nourriture pour Jennifer et ses cinq enfants

Pour ce qui est de l’achat de nourriture pour ses enfants, Jennifer explique que ses deux plus jeunes enfants mangent à la cantine pour 175 € par mois, et que ses trois aînés rentrent manger au domicile le midi. Pour ses cinq enfants, Jennifer estime dépenser entre 360 et 400 € par mois :

Je sépare les dépenses nourritures de mes enfants en deux groupes :

  • Ceux de 17 et 14 ans mangent comme des adultes, du coup, je prévois en conséquence et fais les courses pour trois adultes et trois enfants au moins deux fois par mois. Mes aînés ne sont pas très ‘goûters »‘ ni yaourts ou compotes contrairement aux plus jeunes. Par contre, ils sont très ‘encas’, alors il y a toujours de quoi se faire un sandwich dans le frigo. 
  • Ceux de 10, 9 et 8 ans sont un gouffre à goûters… Impensable pour eux de le louper ! Il est vrai que chez moi, le petit-déjeuner est un peu boudé par les enfants qui mangent plutôt bien le midi et au goûter. Les repas du soir sont donc légers. Les yaourts et compotes représentent un achat d’importance en courses.

Pour le reste des courses, Jennifer nous détaille son organisation :

Moi, je ne déjeune pas le matin… Jamais, et ce n’est vraiment pas faute de temps. C’est une habitude que j’ai depuis enfant. Mes repas du midi sont pris au réfectoire de mon lieu de travail (ils sont gratuits, car entrant dans mon temps de travail effectif). Le soir, c’est comme pour mes enfants : léger. On ne mange pas forcément la même chose, car généralement, je propose différentes choses comme des salades, des crudités, des soupes chaudes ou froides, des croque-monsieurs, des makis… J’aime cuisiner ! Honnêtement, je pourrais faire moins de courses pour mes enfants, mais je préfère avoir trop que pas assez. D’autant plus que chez moi, avec les enfants, il n’y a jamais de gâchis. Tout fini toujours dans un estomac.

Jennifer ne se laisse pas amadouer par ses enfants dans les supermarchés :

Je fais mes courses exclusivement sur internet, car je n’ai pas de voiture pour le moment, je roule en deux-roues. Mes enfants n’ont donc pas la possibilité de faire des caprices devant les rayons. Par contre, je leur demande systématiquement s’ils ont besoin de quelque chose. Ça peut être une envie, une marque de gâteau en particulier, un mascara qu’on veut essayer ou un nouveau produit d’hygiène à tester. Si le prix me semble correct, je prends.

Jennifer est limitée dans ses achats, de par son manque de voiture pour le moment, et achète souvent sur internet :

Je suis limitée du fait que je n’ai pas de voiture et que je vis à la campagne. Le principal est acheté en grande surface. Le surplus peut être choisi sur internet, sur Amazon notamment. Tout ce qui est en livraison (et rapide) me va ! Par mois, mes courses en livraison représentent environ 15 € de frais. Je fais attention aux prix, mais je ne me prive pas sur ce poste. La nourriture est très affective pour moi et je préfère donc restreindre sur autre chose que sur ce poste-là pour mes enfants. 

Le budget nourriture est le seul poste que Jennifer aimerait bien réduire, car elle l’estime assez conséquent — entre 550 et 600 € par mois — mais ne souhaite pas couper dedans pour autant.

Les dépenses de vêtements et de jouets de cinq enfants

Pour ce qui est du budget habillement des cinq enfants, Jennifer compte sur les dons et achète des vêtements neufs et d’occasion :

Je peux acheter du neuf comme d’occasion, cela ne me dérange vraiment pas. Mais j’achète rarement sauf pour une occasion précise et les rentrées scolaires où j’achète énormément, je refais mes stocks ! Ma famille m’offre ou me donne beaucoup de vêtements pour les enfants, et mes enfants se partagent également beaucoup leurs vêtements. On a toujours fonctionné comme ça. 

Lissé sur l’année, le budget vêtements des enfants est estimé à 50 € par mois.

Concernant les jouets et les jeux, Jennifer préfère la seconde main, et estime dépenser 40 € par mois, notamment à l’occasion des anniversaires.

Pour ce qui est des livres, Jennifer ne dépense rien, puisque ses enfants utilisent leur carte jeune. Par contre, elle ajoute 50 € d’abonnement téléphonique et internet pour deux de ses enfants.

Le budget des activités pour les enfants et les modes de garde

Les enfants de Jennifer ne sont jamais gardés, elle n’a donc pas de poste de dépense pour cette partie et nous explique ses raisons :

Mes enfants ne vont pas en garderie le matin, et ni à l’étude du soir. J’ai la chance de pouvoir déposer mes plus jeunes à l’école le matin et d’être rentrée à la maison pour 17h heures Ils finissent à 16h30, et le car les dépose à 16h45 dans notre village, donc on se retrouve quasiment au même moment à la maison. Quant à mes plus grands enfants, ils sont autonomes sur cette question. À 18 heures max, tout le monde est à la maison.

Jennifer n’a pas non plus besoin de baby-sitter ponctuellement. Si elle doit faire garder ses enfants, elle demande de l’aide à sa mère ou ses sœurs.

Pour ce qui est des activités de ses cinq enfants, Jennifer dépense 380 € par mois, car ils sont tous des activités extra-scolaires :

Une de mes filles aînées fait de l’équitation, mes fils font du foot et le dernier du tennis. Ils ont des inscriptions à l’année pour ces activités. Parfois, ils vont à la piscine, c’est un petit plus quand ils veulent.

En plus de ces activités, Jennifer estime dépenser 100 € en plus par mois pour des loisirs comme des sorties au cinéma, au restaurant ou dans des fast-foods.

Concernant la scolarité de ses enfants, Jennifer dépense 44 € d’assurances habitation qui comprend aussi le scolaire. Pour les fournitures, elle achète en lot et en gros en début d’année, pour un budget de lissé à l’année de 25 € par mois :

Mon aînée n’a pas de dépenses de cahiers, classeurs…, car tout est informatisé dans son établissement et ils disposent tous d’un ordinateur. Ma deuxième travaille beaucoup sur tablette également au collège. Je n’ai que le nécessaire de trousse à acheter pour elles et quelques spécificités (feuilles à dessins, papiers calque…) Par exemple, pour la rentrée qui approche, en suivant ce modèle et grâce à mes réserves, je n’ai rien à acheter hormis les agendas. 

Ma troisième fille rentre en 6ᵉ, du coup comme pour sa sœur au collège, ça sera travail sur tablette principalement. Pour mes deux garçons en primaire, j’ai encore les grands cahiers, petits carreaux, feuilles A4 et autres crayons HB…. je referaisdes réserves.

À cela s’ajoutent également 54 € d’abonnement pour le car scolaire.

Argent de poche et transmission de la valeur de l’argent

Jennifer raconte quel était le rapport à l’argent dans leur famille, ce qu’on lui a transmis, et son rapport actuel avec ses enfants.

Dans ma famille, l’argent n’était pas un sujet tabou et mes parents nous en parlaient ouvertement. Je pense cependant avoir hérité de la gestion budgétaire de mes parents : entre peur de manquer et peur de trop dépenser aussi parfois. Je réfléchis beaucoup avant un achat qui ne me parait pas vraiment nécessaire, même quand je le peux financièrement. 

QOAON_Jennifer_Depenses

Pour elle, le sujet de l’argent n’est pas tabou, et elle en parle avec ses enfants :

Je ne veux pas que ce soit un tabou. J’adapte systématiquement mon discours et mon raisonnement, car il me parait important qu’ils puissent tous être en capacité de comprendre mon discours. 

Jennifer essaye d’apprendre la valeur de l’argent à ses enfants, en adaptant son discours aux situations :

Je pense qu’aujourd’hui, c’est nécessaire de leur transmettre ces valeurs. Selon moi, elles se perdent un peu. Quand l’occasion se présente, j’en discute avec mes enfants avec des exemples simples. Quand ils me demandent quelque chose, j’essaie de faire un comparatif avec quelque chose qui leur parle pour qu’ils prennent conscience de la valeur — financière et même sentimentale — que les choses peuvent avoir.

Petite anecdote : mon fils de 8 ans a cassé ma lampe il y a quelques jours. Il a voulu me donner ses trois pièces que la petite souris lui avait apportées en me disant de ne pas m’inquiéter que j’allais pouvoir m’en racheter une plus belle (malin, le lynx). Je lui ai expliqué que ça n’était pas possible avec ses trois pièces. J’ai donc demandé à tous mes enfants de réunir leurs pièces et lui ai expliqué que même avec tout ça de pièces, ça ne suffirait pas. Il était très surpris et m’a répondu ‘Ben, tu pourras utiliser ma carte quand je serais plus grand !’… Il y a donc du travail. 

Jennifer ne donne pas d’argent de poche à ses enfants et ne voit, pour l’instant, pas l’intérêt de la démarche :

Aucun de mes enfants n’a de l’argent de poche, pas même mon aînée de 17 ans. Je ne me suis jamais posé la question de l’argent de poche, honnêtement. Quand ils ont besoin, ils me demandent et je donne (ou pas) selon la situation et/ou le besoin. Puis, je leur demande très régulièrement s’ils ont besoin de quelque chose donc…

Jennifer a ouvert des comptes bancaires pour ses enfants, sur lesquels elle met, chaque mois, 300 € en tout :

C’est important pour moi de pouvoir contribuer à ce qu’ils démarrent au mieux dans leur vie d’adulte. Alors, je me dis que de pouvoir leur placer un peu d’argent chaque mois, c’est un bon début. Mes parents l’ont fait pour moi et je leur en suis très reconnaissant encore aujourd’hui. 

À la fin du mois, il reste 659 à Jennifer. Une somme qu’elle utilise pour ses dépenses personnelles.

Lorsque la totalité des sommes dépensées uniquement pour ses enfants est additionnée, Jennifer dépense 1 718 € mensuellement.

Merci à Jennifer d’avoir répondu à nos questions !

« Quand on aime, on compte » comment participer ?

Si vous avez aussi envie de participer, rien de bien compliqué : envoyez-moi un mail à manon[@]madmoizelle.com avec en objet « Quand on aime, on compte » ou utilisez le formulaire ci-dessous et je vous enverrai le questionnaire et la marche à suivre.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Nous acceptons les candidatures de toute la France et même du monde entier, tant que vous pouvez répondre aux questions qui vous seront posées, et remplir un tout petit tableau Excel (promis, il ne fait pas flipper).

Crédit photo image de une : Getty Images

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

3
Avatar de DamePatience
25 juillet 2023 à 13h07
DamePatience
@Arzak c'est clair! Je suis admirative
par contre, suis-je la seule à trouver que 350€ de pension alimentaire pour 5 enfants, c'est vraiment que dalle???
Complètement, je me suis fait la même réflexion : 350€ pour 5 enfants ?!
Quand j'étais ado, mon père qui n'avait vraiment pas un gros revenu, versait déjà 200€ et nous n'étions que 2 enfants donc je suis surprise.
4
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Quand on aime, on compte

Source : Getty Images - kate_sept2004
Quand on aime, on compte

Emma dépense 2 238 € pour ses 3 enfants : « pour les jouets, j’achète de plus en plus en occasion »

20
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Tetiana Nekrasova de corelens
Quand on aime, on compte

Samantha, mère solo, dépense 630 € par mois pour ses enfants : « J’ai eu un parcours assez chaotique »

7
QOAOC_NELLY_UNE_V
Quand on aime, on compte

Nelly dépense 757 € pour ses 2 enfants : « Je réfléchis toujours à bricoler quelque chose plutôt que d’acheter »

1
Source : Ivan - Pexels
Quand on aime, on compte

Virginie dépense 637 € pour ses 3 enfants : «J’assume complètement mon statut de mère au foyer »

9
Source : Pexels / Vlada Karpovich
Quand on aime, on compte

Anna dépense 576,5 € pour ses 2 enfants : « J’ai renoncé aux achats en vrac et petits producteurs, je n’ai ni le temps ni l’énergie ! »

Source : Getty Images Signature
Quand on aime, on compte

Angélique dépense 1042 € pour ses 2 enfants : « Leur mode de garde ne me coûte rien du tout ! »

5
Source : Pexel
Quand on aime, on compte

Alma dépense 565 € par mois pour son enfant : « C’est du gaspillage d’acheter neufs des vêtements qui vont durer quelques mois »

11
Source : Pexels - Katie E
Quand on aime, on compte

Pauline dépense 2 069 € pour son enfant : « Ça nous met un peu dans le rouge à la fin de chaque mois »

5
Source : Pexels - Karolina Grabowska
Quand on aime, on compte

Lydie dépense 310 € pour ses 4 enfants : « Mes finances sont une réelle angoisse »

1
Créa Vertical (1)
Quand on aime, on compte

Appel à témoignages : participez à notre rubrique Quand on aime, on compte

Pour les meufs qui gèrent